PDA

Voir la version complète : Licenciement abusif de Mme Cherifa Kheddar après un séminaire organisé au Maroc


ayoub7
24/05/2008, 20h09
Algérie: Licenciement abusif de Mme Cherifa Kheddar, présidente de l’association Djazairouna

le 24 Mai, 2008 14:08:00


Mme Cherifa Kheddar, présidente de l’association Djazairouna, qui défend les droits des victimes du terrorisme, a été licenciée de son poste au sein de la préfecture de Blida, où elle travaillait depuis 12 ans.

Selon toute vraisemblance, ce licenciement est liée à ses activités et à ses prises de position politiques. Mme Keddar rentrait en effet d’une semaine de formation sur la justice transitionnelle organisée à Rabat, au Maroc, et avait à cette occasion pris un congé officiel. Les choses avaient empiré pour elle quand en avril 2008, le CFDA, Djazairouna et Somoud avaient organisé un forum-atelier dans les locaux de Djazairouna à Blida sur le thème de la recherche de la vérité. Mme Cherifa Kheddar a alors, comme elle l’a fait à plusieurs reprises, publiquement exprimé sa désapprobation totale avec la Charte pour la paix et la réconciliation nationale et ses textes d’application amnistiant les terroristes et les agents de l’État.

Certains de ses collègues lui ont alors demandé de ne plus les contacter et de ne plus évoquer en leur présence son opposition à la Charte pour la paix et la réconciliation nationale.

Mme Kheddar a annoncé son intention de déposer un recours administratif contre cette décision.

myra21
24/05/2008, 20h35
On peut avoir le resumé de son discours à Rabat , on seraient peut étre un peu plus apte a juger l'affaire.

ayoub7
24/05/2008, 20h43
Seminaire de formation ou elle est allee faire une formation sur l'experience de la Justice Transitionnelle au Maroc (IER). Il n'y a pas de discours...

samirlechequier
25/05/2008, 10h18
Ayoub donne la source stp.

Une telle décision n'est pas justifiable, reste a connaitre les raisons officielles de son licenciement.

La réconciliation nationales est critiquée par un grand nombres de personnes, et voir cette femme licenciée pour ça est fort étonnant.

mmis_ttaq-vaylit
25/05/2008, 14h06
azul,

il est impossible de lutter contre le systeme algerien en place de l interieur comme le pense un grand nombre d algeriens, et ne particulier, beaucoup de mes freres et soeurs kabyles. Des milliers de personnes ont tente' cette approche depuis l independance confisque'e. Ils ont tous fini "broyes", cooptes, donc "sont rentres dans les rangs des assimile's" au system, ou demissionnes comme madame Kheddar et les milliers de membres des GLDs, ou encore liquide' -les politiques comme Abane, khidder, Krim, Mecili, et les tetes pensantes donc dangereuses comme les Djaout, Boucebsi, Mekbel, ou encore des irreductibles comme Matoub-car trop genants.
j aurai pris a sa place cette mise a l ecart comme une medaille gagnee dans la bataille pour le cheminement vers le retablissement de la justice et de la verite d une nouvelle algerie. Mme Kheddar ne fait pas partie de l algerie des corrompus, et "des amnistieurs" d islamistes bruleurs de Bebe, violeurs de femmes, et d agents de l etat abusant de leur pouvoir, faisant fi des lois, transformant ce pays en ce qu il est devenu aujourd'hui: un pays voyou! (le baril a 130 dollars, mes nos jeunes haraga n y voient aucune couleur dans le dollar-ou l euro de la sonatrach).

Madame Kheddar, vous avez tout mon respect. Portez votre combat au niveau international et exposez la politique de "false comfort of appeasment" de boutef (****lire a la fin****) et sa clique d usurpateur de pouvoir depuis le tragique Mars 19, 1962.(Boutef fait bien partie du peuple du 19 Mars-demandez a vos aines ce que veut dire cette fameuse phrase "epithete" que l on utilise pour qualifier un certain peuple: les defenseurs de portes).


Non madame, dans le pays de bouteflika, il faut vivre avec l injustice et ne jamais medire de la loi qui suit:
la Charte pour la paix et la réconciliation nationale et ses textes d’application amnistiant les terroristes et les agents de l’État.

bien le bonjour a ceux et celles qui continuent a lutter pour la justice...ils avanceront, inelluctablement, vers la verite... le prix a payer est cher pour sur, mais les generations futures sauront l apprecier, comme nous apprecions le sacrifice de nos aines qui nous ont libere' du colonialisme Francais. Malheureusement, ils n ont pas eu la force de contenir le nouveau colonialisme qui se preparait dans les camps du faux FLN a tunis et Oujda.

mmis

****le durcissement entre Bush et Boutef est probablement due au fait que Boutef a tente' trop vite d amadouer les islamistes alors que son ami Bush veut les combattre par les armes (la seule chose que je partage avec Bush). Sans le petrole, l algerie aurait fait partie de l axe du diable dont aime parler Bush. elle aurait ete un autre Iran... Vous rappelez vous 1991 et les amourettes entre belkhadem et les Iraniens? Eh bien, il est possible que l algerie se donne son futur Ahmadinjad en Belkhadem!

racdavid
25/05/2008, 16h22
Bravo a l'algerie, ca montre bien que nous vivons du moins mes compatriotes vivent dans un etat de droit.

Que dieu protegent les Algeriens de nos derigants, qui ne cessent de violer la nation de la republique.....


Ca donnera envie a bcp de revenir bosser pour de tell personne, Pour bcp, l'algerie c'est deja du passée !!! un avenir sombre pis voila.

Cookies