PDA

Voir la version complète : Affectation de 100 000 bacheliers en une quinzaine de secondes


Cavallo
25/07/2005, 16h35
cet article est écrit par un professeur (un géants de l'informatique et la programmation de l'INI Institut National d'informatique a Alger ou l'opération de BAC se déroule actuellement mais quelle opération ????????????

Debut de l'Article
"
Décidément rien n’a évolué pour le programme d’affectation des bacheliers en cours d’utilisation depuis maintenant une quinzaine d’années. Le programme qui se déroulait en plus de 72 heures les premières années de son utilisation est le même programme qui est toujours utilisé.

Une chose est sûre, l’année 1995, il se déroulait en 36 heures.

Comment par exemple expliquer le passage de plus de 72 heures à 36 heures avec le même programme ?

La réponse est simple. C’est l’évolution des machines.

La technologie et la puissance des nouvelles machines camouflent chaque année le programme ‘bulldozer’ qui bouffe des sommes colossales.

Actuellement, je suis certain - bien que je n’ai aucune information - que le même programme tourne en plus de 2 heures.

Mon programme, qui dort et peut être mourra dans les tiroirs, est au moins 540 fois plus rapide que le programme actuellement utilisé. Il marche avec des preuves.

Des tests ont été faits pour les bacheliers de l’année 95 avec des données réelles (58 823 bacheliers). Il s’est déroulé en 4’ 12’’ sur des machines moyennes de l’époque ( P1, 133Mgh 32 Mo Ram) au lieu de 36 heures.

A l’époque, j’avais tout fait pour le faire valoir et pour qu’il puissent être utilisé, mais on n’avait pas trouvé des responsables dignes. Pour plus d’informations sur le programme d’affectation, visitez mon site Web : WWW.MULTIMANIA.COM/ZEGOUR

J’ai repris mon programme qui date maintenant déjà de 8 années. Mon programme initialement développé sous Dos tourne actuellement dans un environnement Windows.

Par curiosité, je l’ai déroulé sur une machine puissante ( P4, 2,66Ghz, 256 Mo Ram). Ce qui s’était accompli en 4’ 12’’ s’est fait actuellement en 7 secondes !!!

Dans ma correspondance avec Monsieur le Ministre de l’enseignement supérieur, je lui avais fait à l’époque (1996) cette comparaison dans le but de le convaincre :

« Pour être bref, le rapport de vitesse entre le programme actuellement utilisé et le programme proposé est environ 50 fois plus grand que celui entre les vitesses des TGV d’aujourd’hui et les premiers trains à vapeur !!! »

Et aujourd’hui, voilà une autre manière de comparer , peut être plus limpide et plus attirante :

« Ce qui se fait actuellement en quelques heures, le programme proposé le fait en quelques secondes !!! »

Il est capable d’ affecter 100 000 bacheliers en une quinzaine de secondes !!!

Les personnes ‘technique’ – qui avaient refusé toute collaboration - qui travaillent dans ‘ l’opération bac’ savent pertinemment que le fait d’avoir un programme aussi rapide permettrait sans doute de mieux affecter les bacheliers. La raison est que pour bien affecter, il faut tourner le programme plusieurs fois. C’est pour ça que les premières années de son utilisation la phase de traitement occupait un mois environ !!!

Pourquoi les responsables ne veulent pas m’ écouter et me faire confiance ? pourquoi ils ne veulent pas au moins l’essayer et le dérouler en parallèle pour s’en convaincre.

Je termine en soulignant les traits importants de notre programme à travers le résumé de l’article de recherche correspondant : « APOLO : Assignment PrObLem with an effective sOlution »

Abstract : - We propose in this paper an efficacious solution to the problem allowing to assign an important quantity of candidates among a set of places. After we have outlined the drawbacks and the limits of a possible solution, we present an original solution to this problem. The significant contribution is the speed with which we can assign hundreds of thousands of candidates (n) formulating multiple choices (p) among an important number of classes thanks to a judicious structuration of data and an unique algorithm to our knowledge working in O(np).
Pour que les gens sachent …



Source de l'article (http://membres.lycos.fr/ZEGOUR/developpement/APOLO/page_apolo.htm)

Cookies