PDA

Voir la version complète : La circoncision, une arme contre le sida ?


Stanislas
27/07/2005, 18h28
La circoncision réduirait les risques de contamination par le virus du sida, selon des recherches présentées au Brésil

L'étude a été présentée mardi, lors d'un congrès mondial à Rio, par un chercheur français qui a coordonné une étude en Afrique.

Selon des membres de l'Onusida et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), d'autres travaux seront absolument nécessaires pour déterminer si la circoncision peut être une arme de prévention efficace contre le sida.

La circoncision est une opération qui consiste à retirer le prépuce du sexe masculin. Cette intervention chirurgicale est pratiquée sur les nourrissons notamment par les juifs et les musulmans.

Bertrand Auvert, membre de l'Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS), a coordonné de 2002 à 2005 une étude en Afrique sub-saharienne sur plus de 3000 hommes de 18 à 24 ans.

"La prévalence du HIV est inférieure dans les populations où l'on pratique traditionnellement la circoncision par rapport à d'autres parties de l'Afrique ou au Sud-Est asiatique où la majorité des hommes ne sont pas circoncis", a-t-il observé.

L'étude, menée dans une région à très forte incidence de la maladie, a été réalisée dans des conditions d'hygiène très strictes et a montré, selon Bertrand Auvert, que la circoncision a évité l'apparition de 6 à 7 cas d'infections potentielles par le virus du sida sur 10, soit une diminution d'environ 65% des risques d'infection.

Deux autres études ont été lancées, en Ouganda et au Kenya, avec l'appui de l'Onusida, a souligné le docteur David Serwadda, chercheur de l'Université ougandaise Markere.

"S'il est prouvé que la circoncision a un effet de prévention dans la contamination du sida dans les trois études, elle pourrait être utilisée au côté d'autres instruments de prévention déjà avérés comme les préservatifs masculins et féminins", a souligné Bertrand Auvert.

Selon certains chercheurs, la surface interne du prépuce recèlerait un certain nombre de cellules qui pourraient être facilement infectées par le VIH.

Source :
http://info.france2.fr/monde/12504988-fr.php

absent
27/07/2005, 18h36
Très intéressant. Un argument de plus pour défendre les vertus hygiéniques d'une pratique qu'on connaissait déjà au temps de l'Egypte pharaonique.
Un point pour la civilisation africaine (parmi de nombreux autres)

Stanislas
27/07/2005, 18h42
On dit aussi que cette pratique remonte au prophéte Abraham.... a confirmer !

zek
06/09/2005, 10h55
Il est démontré aujourd’hui une corrélation, dans un essai randomisé et contrôlé, sur le fait que la circoncision effectuée à l’âge adulte diminue fortement chez les hommes le risque de contamination par le VIH.
http://www.futura-sciences.com/news-prevention-vih-circoncision-diminue-risque-contamination_6841.php

Bonjour, la circoncision deviendrait un moyen de réduire les risques du Sida, surtout pour les non croyants.


C'est l'événement scientifique de la troisième conférence sur les mécanismes de l'infection par le virus du sida (VIH) et son traitement. Pour la première fois, un essai clinique franco-sud-africain, présenté mardi 26 juillet, démontre que la circoncision de l'homme adulte permettrait une protection importante mais partielle (à 65%) contre l'infection par le virus du sida. Baptisée "ANRS 1265", l'étude promue par l'Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites (ANRS) a comparé le taux d'infection par le VIH chez des hommes jusque là séronégatifs, répartis de manière aléatoire dans deux groupes, l'un où la circoncision était pratiquée à cette occasion et l'autre d'hommes non circoncis. Tout en manifestant un grand intérêt pour ces travaux l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Onusida attendent les résultats d'essais similaires avant d'envisager de recommander la circoncision comme moyen de réduire le risque d'infection par le VIH.

La notion d'une association entre la circoncision et une moindre susceptibilité de devenir séropositif n'est pas inédite. Depuis 1986, plus de trente études dites "d'observation", conduites en Afrique subsaharienne et, pour l'une d'entre elles, en Inde, en avaient fait état mais sans pouvoir établir une relation de cause à effet. C'est à cette démonstration que s'est attaquée Bertran Auvert, professeur de santé publique à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, à la tête d'une équipe associant des chercheurs de l'AP-HP et de son université regroupés au sein de l'Unité 687 Inserm en France, des chercheurs de l'Institut national des maladies transmissibles (NICD) et la société privée Progressus en Afrique du Sud. L'étude a été menée en Afrique du Sud, à Orange Farm, près de Johannesburg, où la prévalence du virus du sida est importante. Une enquête locale préalable avait montré qu'alors que 20% environ des hommes sud-africains sont circoncis, 70% des hommes âgés de 15 à 49 ans se déclaraient prêts à l'être si ce geste conférait une protection même partielle contre le VIH. Les investigateurs ont ensuite inclus 3035 hommes séronégatifs, âgés de 18 à 24 ans, tous volontaires pour être circoncis dans des conditions médicalisées. Après la répartition aléatoire, les hommes du groupe"intervention" ont eu immédiatement une circoncis, tandis qu'elle était différée de 21 mois pour ceux du groupe "contrôle" . Des visites de contrôle avaient lieu 3, 12 et 21 mois après l'entée dans l'étude. A chacune d'elles, comme au début de l'étude, les participants avaient des examens cliniques et biologiques, remplissaient un questionnaire sur leur comportement sexuel et recevaient les soins nécessaires, mais aussi des conseils de prévention sur les infections sexuellement transmissibles.
La suite...
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-685842@51-666706,0.html

Thamila
06/09/2005, 16h39
Bon, les garçons vous savez ce qu'il vous reste à faire d'urgence... :lol:
Zek, merci pour cet article très intéressant, on apprend de nouvelles choses chaque jour. :)

thala mzida
06/09/2005, 17h27
Les résultats de ces études semblent indiquer, en effet, que la circoncision pourrait constituer un facteur qui réduirait les risques de contracter le virus du SIDA.
Les initiateurs de ces études n'ont, cependant, pas identifier de manière précise et dans quelles conditions cette pratique de la circoncision, très répandue dans les pays musulmans,joue un rôle de protectyion contre le virus du SIDA.

Algérien
07/09/2005, 02h51
Pour les hommes c'est la ciconcision, et pour les femmes ?? :mrgreen:

Je plaisante, mais faut surtout ne pas en abuser et ce n'est en aucun cas une invitation à faire du sexe au tort et à travers ;)

absente
07/09/2005, 02h58
Pour les hommes c'est la ciconcision, et pour les femmes ??
Pour les femmes...tu veux que je te dise ce qu'est destiné aux femmes!!

En tout cas ...je savais qu'un jour ils découvriront que la circonsicion est à faire...

Bachi
07/09/2005, 10h33
Attention, tout de même:

La circoncision n'est pas une protection...
Si l'étude est fiable, elle ne ferait que diminuer les risques.

tamerlan
07/09/2005, 10h38
sortez couverts!!!!!!!!!!!!!!.......

Thirga.ounevdhou
13/02/2006, 10h05
Bonjour,

La circoncision -non seulement elle diminue les risque d’attraper le virus- mais aussi elle diminue le risque en ce qui concerne la transmission de la maladie.
Une étude réalisée en Ouganda par des chercheurs de l'école de médecine Johns Hopkin de Baltimore montre que les hommes circoncis sont nettement moins susceptibles de transmettre le virus du sida.

====
Nous savions que les hommes circoncis risquaient sept fois moins de contracter le virus du sida que les autres.
Une étude réalisée en Ouganda par des chercheurs de l'école de médecine Johns Hopkin de Baltimore montre maintenant que les hommes circoncis sont nettement moins susceptibles de transmettre le virus du sida à leurs partenaires sexuelles féminines que les non circoncis.

En fait, la circoncision réduirait les risques de 30 %.

Cette étude est la première à montrer une protection possible contre une infection par le virus du sida transmise aux femmes par leurs partenaires circoncis.

Une première étude avait déjà montré la corrélation entre la circoncision masculine effectuée à l'âge adulte et la diminution du risque de contamination avec le virus du sida.

L'effet protecteur pourrait s'expliquer par la structure du prépuce qui recouvre la totalité du gland du pénis et qui est retiré dans la circoncision.

La muqueuse recouvrant l'intérieur du prépuce est formée de cellules qui seraient apparemment vulnérables au virus du sida.

- Radio-Canada

Misstagounits
13/02/2006, 10h13
J'éspère que l' excision n' a aucune valeur de protection, car ca risque de justifier cet acte d'un autre age.

matoub1
13/02/2006, 12h31
Pour les femmes selon Rebecca Stellings de la société Macro international Research , qui avait mené une étude sur les femmes africaines elle a découvert que l'excision augmente le risque de contamination à cause de la peau génétale qui devient vulnérable....
Mais ca ne reste que des chiffres et des calculs , scientifiquement rien n'a été prouvé officiellement ....
Le chercheur francais s'est basé sur 3000 personnes non malades dont la moitié est circoncie , et 3 ans aprés il a découvert que sur la moitié circoncie seulemt 18 % sont séropositifs , par contre dans l'autre moitié 51 % sont séropositifs ...donc c'est une question de calculs seulement c'est pour ca que son étude n'est pas prise au sérieux par The Lancet qui a l'habitude de publier ce genre de recherches selon le Wall Street Journal ..
Sinon comment expliquer le nombre de séropositifs et de sida en Algérie(Circoncision pratiquée) qui est équivalent à celui des pays scandinaves(circoncision interdite) et pourtant la sexualité est sans tabous chez eux ??
En Norvége et en Finlande le nombre de nouveaux cas est d'une moyenne de 100 par an , même que chez nous , en plus les tests sont trés fréquents par rapport à l'Algérie ou même faire un test est un tabou ....
http://www.survivreausida.net/a6060

anksounamoun
13/02/2006, 15h07
:redface: La circoncision est une question d'hygiène et effectivement c'est une pratique religieuse qui remonte au temps d'Abraham.On ne peut pas dire "et pour les femmes c'est quoi?" certain répondront, c'est l'excision, mais c'est faux, cette pratique se fait pour des raisons religieuses et encore ça entre dans des coutumes comme en en Afrique du Sud!!! je trouve ça grave parce que ça se pratique encore de nos jours.

Alors les hommes circoncisés, soyez heureux parce que les convertis sont obligés de se circonciser à l'age de la raison. :lol: protégez vous et restez hygiénique(lol) :22:

tamerlan
13/02/2006, 15h22
il me semble que les circoncis appartiennent a des cultures qui pronent la chasteté et condamnent les relations en dehors du mariage
cela ne pourrait il pas expliquer la faible seropositivité de ce groupe??? :rolleyes:

cavia
14/02/2006, 19h23
certaines ethnies africaines pratiquent la circoncision par tradition c'est une africaine de l'ouest qui me l'a dit, donc ca concerne aussi des gens qui ne s'abstiennet pas hors marriage! :mrgreen:

anksounamoun
15/02/2006, 09h45
J'ai l'impression que tout principe ancré dans une religion, devient par la suite un principe ancré dans les coutumes ou traditions, mais pourquoi?

delci
15/02/2006, 15h39
La pratique de la circoncision relève de la pratique religieuse, par contre l'infabulation et l'excision sont des vieilles pratiques paiennes. Si la circoncision est un acte prophilactique contre la maladie, l'infabulation et l'excision sont des actes barbares très nocives pour la santé tant physique que mentale.

ferrailleur
15/02/2006, 22h38
la pratique de la circoncision relève de la pratique religieuse,

certains disent pourtant que si c'est une obligation juive ce n'en est pas une pour les musulmans?

Cookies