PDA

Voir la version complète : l`influence du berbere sur le dialecte Algerien


mene
28/07/2005, 19h44
Il y`a deja eu un topic sur les mots empruntes du francais et que nous Algeriens, avons arabises.

Je me suis recemment interresse au mots berberes utilises dans le dialecte arabe de l`Afrique du Nord.

Il y`a des mots que j`ai utilises ( et que j`utilise toujours) dans le parle de tous les jours sans savoir qu`ils sont d`origine berberes.
J`ai toujours eu l`impression de parler l`arabe, alors qu`on verite c`est du berbere que je parle. Je me suis rendu compte de cet heritage linguistique a mon contact avec des gens du moyen-orient. C`est si difficile se faire conprendre en parlant l`arabe Algerien avec une personne du moyen-orient

les mots dont je parle sont par exemple:

Agnin ( le lapin) : Arnab
Fakroun ( la tortue) : Soulahfat
Farmach ( edente):
`Aggoun ( muet)
A-tchina ( orange)
Karmous ( la figue)
Allous - Allousa ( beau-frere ou belle-soeur)
Tgarra` ( roter)
Hidoura ( peau de bete)
Ghoufala ( chevelure abondante)
Fantazia
Khachkhach ( la crane)
Mkachrad ( frise)
Halouf ( porc)
Grallou ( cafard)
Garwadja ( jouet)
Chlaghem ( moustache)....etc

(Les exemples sont inombrables. Je compte sur vous pour elargir la liste).

Apres une longue reflexion, je crois que si j`ai le choix, j`opterais pour la reconnaissance du dialecte Algerien en temps que langue, apres une reconstruction lexicale et grammaticale par des specialistes ( comme pour le maltais).

Je sais que l`idee parait farfelue pour certains, mais en y reflechissant bien, je crois qu`on y gagnera beaucoup avec cette initiative.
Par exemple, l`eleve ne sentiras plus le decalage entre l`enseignement a l`interieur d`une ecole et la realite exterieure et s`interressera lus aux etudes.

Qu`en pensez-vous?

absent
28/07/2005, 20h52
Merci beaucoup pour ce topic. Je te renvoie aux travaux de Salem Chaker (INALCO) sur la question.
Une autre observation, grammaticale cette fois-ci, est qu'on conjugue à la berbère en arabe algérien.
Ex:
Akhroujou (arabe littéraire)
nakhraj (arabe dialectal). Le "n" au début du verbe est typique du berbère ainsi que la disparition de la vocalise: ex kharaja, donne khraj (place prépondérante du soukoun).
Merci Mene, j'espère qu'on pourra traiter de ce sujet

mene
28/07/2005, 21h29
Salut Ismet,

Merci d`avoir participe a ce topic.

Sachant que la langue est une composante tres importante dans une societe, il est temps que l`Algerie se penche sur cette question.

On a vu comment l`arabisation a rapporte des fruits mediocres dans le domaine de l`instruction, l`option d`une langue qui sied a la culture algerienne, est primordiale.

Le dialecte Algerien ne differe en rien de la langue francaise ou Italienne qui se sont constitues a partit d`un melange de langue.

ALGERIANA
28/07/2005, 21h40
Salam,

Croyez moi je devais rire en lisant les synonymes, c´est grave il ya quelques mots j´avais presque oublié!! Bon song que fait l´exil de nous!

hahaha surtout mekachrad! on disait ca a celui qui a les cheveux frisés, quand il se baigne ses cheveux ne se mouillent pas.....on disait:
yakhi makachrad yakhi chaaro el behar kamel ma yechamkhoch :lol:

absent
28/07/2005, 21h42
Exactement Mene. L'italien est issu du dialecte de la Toscane, qui s'est imposé à la Renaissance sous l'influence fastueuse des Médicis de Florence.
Les emprunts au latin sont innombrables, c'est compréhensible. Mais ça n'a plus rien à voir avec le latin.
Le français a essentiellement été crée par la rencontre du gallo-romain et des langues germaniques suite aux invasions des Francs en Gaule au 4e siècle après J.C.
Pourquoi serait-ce différent en Algérie?
Le substrat des langues algériennes, c'est le berbère, un berbère ancien d'une certaine façon. En gros, pour simplifier, on pourrait dire: "Au début, il y a le berbère..."
Les langues sémitiques prennent place en Algérie avec les Phéniciens. Nous l'imaginons d'une importance assez faible. Les phéniciens n'étaient installés que sur la côte. Quand au latin, venu par les Romains, il est curieux de voir (étant donné la longueur de la domination romaine), qu'il n'en reste presque rien. L'arabisation du Maghreb n'a pas commencé au 7e siècle. Les cavaliers arabes se sont fondus dans la masse, ils n'étaient pas assez nombreux et la connaissance de l'arabe est il faut le dire l'apanage des lettrés (nous ne sommes pas encore à l'alphabétisation de masse d'après 1962). Les Banu Hillal et Banu Sulaim ont dû participer à cette arabisation mais comme tu l'as dit au début de ton topic, il est important de montrer à quelle point elle est relative. La syntaxe doit pas mal au berbère, quant à la construction grammaticale, qui chez les linguistes, a une importance plus grande que la syntaxe, elle est typiquement berbère. J'ai essayé d'en parler à des arabophones comme moi, c'est tombé dans l'oreille d'un sourd mais ça va venir...

Dortoise
30/07/2005, 20h20
mene

C`est si difficile se faire conprendre en parlant l`arabe Algerien :39: avec une personne du moyen-orient
erreur
Ich muss Sie korrigieren !!! Tu veux dire en parlant le dialect ( arabe ) algerien.

sasa
03/08/2005, 11h34
salut!

l'arabe dialectal algérien est une mosaïque de parlers arabe, bérbère, turque, français, italien, espagnol, maltais, ......

mais l'arabe dialectal algérien est parler maghrébins qui contient le plus de français, pour le bérbère il vient en 2e position après le parlers marocain. quant au parler tunisien, c'est le plus arabisé des trois dialectes!

Cookies