PDA

Voir la version complète : fallait qu'une fillete trouve la mort pour se rendre compte......


orandxb
02/08/2005, 02h02
c'est un article du quotidient d'oran.


UNE FILLETTE DE CINQ ANS TUEE ET DES BLESSES

Un jet-ski sème la mort aux Andalouses



La plage des Andalouses a été, dimanche après-midi, le théâtre d’un tragique accident qui a coûté la vie à une fillette de 5 ans.

Il était près de 19 h lorsqu’un jet-ski fou a subitement foncé comme une fusée vers la zone de baignade, percutant de plein fouet plusieurs personnes.

L’engin a terminé sa course folle sur le sable, percutant tout ce qui se trouvait sur son chemin. Une fillette, Z.B., âgée de 5 ans, violemment percutée par l’engin, est décédée sur le coup. Une autre fillette, S.A., âgée de 7 ans, a été blessée.

Elle souffre d’une fracture au genou droit et a été transportée par les éléments de la protection civile vers l’hôpital d’Aïn El-Turck où les premiers soins lui ont été prodigués.

Le conducteur du jet-ski, B.A., âgé de 25 ans, et son passager, qui ont sauté de l’engin, ont été légèrement blessés. «Je me baignais à une vingtaine de mètres du rivage quand j’ai tout d’un coup aperçu l’engin filer comme une flèche dans ma direction. Le conducteur me paraissait avoir perdu tout contrôle du jet. Je ne sais pas comment j’ai fait pour m’écarter de la trajectoire de l’engin.

J’ai eu une peur bleue, je ne pouvais pas nager d’autant qu’il y avait de petites vagues déchaînées. J’ai fait un plongeon.

Quand je suis remonté à la surface de l’eau, j’ai vu le jet-ski qui poursuivait sa course folle en direction du rivage et des petits enfants et des personnes âgées qui se baignaient au bord», raconte un estivant encore sous le choc.

L’accident spectaculaire a provoqué une grande panique parmi les estivants qui se baignaient dans cette plage très fréquentée. Le lieu où s’est produit l’accident a été, juste après l’accident, envahi par une marée humaine.

Les estivants, vague après vague, abandonnaient leurs parasols et se rendaient sur le lieu du drame pour voir de près ce qui s’était passé. Un quart d’heure après, l’ambulance arrive sur le lieu et transporte les victimes vers l’hôpital.

Le corps de la fillette de 5 ans, touchée au crâne, a été mis sur un brancard. Elle était morte avant qu’elle ne soit embarquée à bord de l’ambulance, selon des témoins.

Les éléments de la brigade de gendarmerie d’El-Ançor se sont déplacés sur les lieux et ont ouvert une enquête.

Le conducteur du jet-ski a été interpellé et sera présenté devant le parquet d’Aïn El-Turck pour homicide involontaire. Les enquêteurs ont relevé plusieurs infractions. Ce jet-ski de plaisance, qui a été loué par le conducteur contre 2.000 dinars, glissait trop près du rivage, dans la bande maritime réservée à la baignade.

On apprend, par ailleurs, que la section maritime des garde-côtes du littoral Ouest, dont le centre de commandement se trouve au port d’Oran, a décidé de lancer une campagne de sensibilisation et de répression sur les plages de la corniche oranaise.

L’opération vise à mettre de l’ordre dans l’utilisation, actuellement anarchique, des jet-skis par les plaisanciers et pour protéger les estivants des dangers que cela présente.

Le drame des Andalouses a fait également réagir les responsables du secteur du Tourisme. Contacté hier par téléphone, le directeur du Tourisme a affirmé qu’il devait se rendre hier sur la plage des Andalouses pour s’enquérir de visu du respect des mesures de sécurité et la conformité de l’activité de location des jet-skis et l’efficacité du dispositif de surveillance.

Thirga.ounevdhou
02/08/2005, 11h27
L’irresponsabilité ne date pas d’aujourd’hui. Je Souhaite beaucoup de courage pour ses PAUVRES parents.


Mérci pour l'info.

zlabiya
02/08/2005, 16h36
n'y a-t-il pas de maître naguers près des plages car ici, dès qu'il y a des plancehs à voile ou des avions qui planent au dessus de la plage et bien isl évacuent les personnes de l'eau pour raison de sécurité avant je me plaignais masi maintenant je comprends et approuve leur méthode après avoir lu cet article

Uofis
02/08/2005, 18h23
Mince, Elah yerhamha, et que dieu donne la patience a ses parents.

j'habitais, enfin mes prents habitent tjr, a 8 Km des andalouses, et je sais ce que ces iresponsables font tout le temps, il fauderai selement qu'on applique les lois, et qu'on les respect par consequences.

Contacté hier par téléphone, le directeur du Tourisme a affirmé qu’il devait se rendre hier sur la plage des Andalouses pour s’enquérir de visu du respect des mesures de sécurité et la conformité de l’activité de location des jet-skis et l’efficacité du dispositif de surveillance.
j'allais dire un gros mot par respects a ceque qui sont present, je m'abstient, ces quoi ces betises, il faut fixer le problem non pas le constater. :evil:

BABARI
02/08/2005, 19h16
Salam,

L'année passé j'ai été à la corniche oranaise, j'ai constaté qu'il y avait beaucoup de jet ski, et par dessus le marché ce sont les gendarmes en civil qui pratiquent ce genre de loisirs eux qui sont censés de régner de l'ordre et de protéger les civils.

C'est vraiment malheureux pour la fillette de 5 ans, ce qu'on espère que c'est le dernier drame et que l'état fait les balises de sécurité pour les baigneurs.

Cookies