PDA

Voir la version complète : Le Bouddhisme : la face cachée !


Page : [1] 2 3

Yahia2004t
07/08/2005, 18h19
Louange à Dieu, le Très Miséricordieux !

Salam,

LA FACE CACHE DU BOUDDHISME !

Les adeptes du Bouddhisme se coupent de la vie au nom d’un mythe !
Le bouddhisme fait oublier Dieu aux hommes…Ceux et celles qui voient dans le bouddhisme un chemin vers la paix et la sérénité sont victimes d'une propagande trompeuse !

L’ ORIGINE DU BOUDDHISME :
Au 6ème siècle avant J-C, l'Inde était sous occupation aryenne : le Brahmanisme.
Les Aryens avaient mis en place un système de caste stricte dans le pays. Selon ce système de caste, la société était divisée en différents groupes.

Les prêtres brahmanes étaient à la tête de ce système.
Ils opprimaient la population impitoyablement. Durant ces années, un fils naquit chez le Prince Suddhodana, membre de la noble famille Cakya : Siddhârta Gautama… (http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/0/0e/StandingBuddha.JPG/342px-StandingBuddha.JPG)
Siddhârta passa sa jeunesse dans l'aisance et l'abondance.
A l'âge de 29 ans cependant, il quitta le palais dans lequel il vivait.
Et il entreprit une quête mystique. Résultant de cela il exposa certains principes. Ces principes devinrent petit à petit un enseignement : le bouddhisme

Le bouddhisme est apparu au Nord-Est de l'Inde. A l'époque, il s'étendit au Sri Lanka, en Birmanie, en Thaïlande, au Laos, au Cambodge, en Chine, au Tibet, en Mongolie, en Mandchourie, en Corée et au Népal.

Aujourd'hui, le bouddhisme compte environ 330 millions de disciples.
Le mot Bouddha signifie l'éveillé ou l'illuminé, symbole des hauteurs spirituelles que Siddhârta Gautama est supposé avoir atteintes. De cette manière, on glorifie Siddhârta à travers ce nom. Bouddha choisit de parler de ses principes de base et de transmettre ses rites verbalement. Depuis 400 ans, les enseignements du Bouddha ont été transmis de génération en génération et uniquement oralement.Cet enseignement fut ensuite rassemblé dans un livre appelé Canon Pali (http://www.bouddhisme-universite.net/micro-hebdo/etude3.JPG).

Aujourd'hui, le texte considéré comme sacré par le bouddhisme est le Tipitaka. Ecrit en langue pâlie, il contient de nombreuses erreurs grossières. Les prêtres organisent leurs cérémonies et leurs vies conformément à ce texte.
L'unique thème enseigné dans ces livres est la renonciation à tous les désirs et la préparation de l'âme à une vie de pauvreté et de souffrance.
Les bouddhistes se sont tellement axés sur ces questions qu'ils n'ont absolument pas conscience d'une vérité autrement importante. Cette vérité est l'existence de Dieu.

... à suivre...

Bachi
07/08/2005, 18h29
Les adeptes du Bouddhisme se coupent de la vie au nom d’un mythe !
Le bouddhisme fait oublier Dieu aux hommes…Ceux et celles qui voient dans le bouddhisme un chemin vers la paix et la sérénité sont victimes d'une propagande trompeuse !

Un boudhiste pourrait aisément te rétorquer, en te paraphrasant:
Les adeptes de l'Islam se coupent de la vie au nom de légendes et de mythes! Ceux et celles qui voient en l'Islam une religion de paix sont victimes d'une propagande trompeuse...
Et ma foi, les deux subjectivités, la tienne et celle du boudhiste, s'équivalent.

Pour ma part, j'aime beaucoup le boudhisme même si je n'en suis pas adepte. C'est la philosophie de la non-violence et de l'amour.

Yahia2004t
07/08/2005, 18h33
UNE RELIGION ATHEE :

De nombreuses personnes qui n'ont pas une vue d'ensemble du bouddhisme s'imaginent que le but ultime est l'adoration d'un Créateur, comme dans les religions révélées. La vérité, cependant, est très différente.
Le bouddhisme est un enseignement qui ignore totalement l'existence de Dieu. Pour cette raison, le bouddhisme est considéré comme une religion athée. Une des principales raisons de l'ignorance de Dieu est l'étroitesse de vue de cette religion. Les bouddhistes construisent leurs vies en abolissant tous les souhaits et les désirs humains et en accomplissant différents rituels.

Ils ne méditent jamais sur la question de savoir comment l'univers, les créatures et les êtres humains ont été créés. Aucun écrit bouddhiste n'a même jamais abordé ces questions… Les bouddhistes ignorent par conséquent l'existence et la puissance infinie de Dieu le Tout Puissant, Créateur de l'univers et de toutes les créatures.

En plus d'être athée, le bouddhisme est aussi une religion païenne. Autrement dit, cette religion vénère des idoles, l'idole en question étant Bouddha lui-même (http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/0/04/Bouddhaemeraude.jpg). Faire du Bouddha une idole, ce processus commença immédiatement après la mort de ce dernier. Les prêtres bouddhistes entreprirent de l'élever au rang de divinité. Ils décorèrent les lieux où ils vivaient, avec des statues géantes du Bouddha.
Et ensuite, de façon superstitieuse, se mirent à adorer ces idoles qu'ils avaient façonnées de leurs propres mains. Ils construisirent même des temples dans lesquels les yeux du Bouddha étaient représentés. Ils croyaient de cette façon que Bouddha pouvait les voir, peu importe le lieu où ils se trouvaient et les surveiller constamment.

Le bouddhisme, religion athée, ignore donc les vérités des enseignements des religions révélées comme l'Islam, le Christianisme et le Judaïsme.
La caractéristique la plus importante des religions révélées est qu'elles considèrent Dieu comme le Seul et l'Unique. Dans le Coran, Dieu révèle :

Votre Dieu est certes un Dieu Unique. Soumettez-vous donc à Lui.
Saint Coran 22 : 34

Les bouddhistes renient Dieu et irrationnellement, font du Bouddha une idole, être humain sans ressource et mortel, tout comme eux. Autrement dit, ils attribuent à Dieu des associés… A des centaines de passages dans le Coran, Dieu nous rappelle que cette association est un péché capital.
Dieu a révélé qu'Il ne pardonnerait jamais à ceux qui Lui attribuent des associés, dans un verset :

Certes, Dieu ne pardonne pas qu'on Lui donne quelque associé, à part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Dieu quelque associé commet un énorme péché.
Saint Coran 04 : 48

Peux-tu me laisser terminer ce développement Bachi avant de t'exprimer, Please !

... à suivre...

Yahia2004t
07/08/2005, 18h39
UNE RELIGION TYRANNIQUE ET ALIENANTE :

De nombreuses personnes pensent que le bouddhisme est une religion de paix.
Elles imaginent même que le bouddhisme est une solution à de nombreux problèmes.
C'est une énorme erreur : le bouddhisme en effet considère la souffrance comme une vertu.
Ainsi, cette religion pousse les gens vers une vie de souffrance et de pauvreté.
Manger les meilleures nourritures, être propre, vivre de manière aisée, est interdit dans le bouddhisme.
Pour les moines et les nonnes de cette communauté, la vie est pleine de toutes sortes de difficultés.
Ils ne doivent pas travailler. Ils mendient leurs nourritures en faisant du porte-à-porte au sein de la population.
Pour cette raison, les prêtres bouddhistes sont même appelés par les hommes bhikkus, ce qui signifie mendiants.
C'est une des positions des plus humiliantes.

Ils ne doivent ni se marier, ni avoir une vie de famille quelle qu'elle soit.
Ils ne peuvent posséder qu'une robe.
Ils ne mangent qu'un repas par jour à finir avant midi. Ce repas est fait généralement de pain et de riz aux épices. Manger des aliments tels que de la viande ou des fruits est interdit.

Bref, ces restrictions constituent une forme de masochisme.
L' Islam, au contraire, encourage les gens à profiter des bonnes choses de ce monde, et leur interdit de s'infliger des souffrances.
L' Islam offre une vie sereine avec un objectif, celui de plaire à Dieu.
Les hommes qui vivent selon les vertus morales du Coran, n'ont rien à se reprocher, éprouvent du plaisir à exister, sont toujours pleins de vie, joyeux et heureux.
Voici ce que Dieu révèle concernant ceux qui comme les bouddhistes, s'infligent des souffrances :

En vérité, Dieu n'est point injuste à l'égard des gens, mais ce sont les gens qui font du tort à eux-mêmes.
Saint Coran 10 : 44

... à suivre...

ALGERIANA
07/08/2005, 18h47
Salam,

1- Le Bouddhisme n´est pas une religion, il ne l´etait jamais, c´et une pratique spirituelle individuelle, concentrée sur la nature et soi. L´Islam est une religion, une pratique spirituelle individuelle et collective, concentrée sur soi et Dieu.

2- Il ne faut pas melanger entre Islam et musulmans: L´Islam est une religion de paix, une religion parfaite, complete, et tolerante. Quoi que les musulmans sont des etres humain imparfaits, quand je dis ca, veut dire que la comprehesion de l´Islam de l´un à l´autre est aussi differente.

3- Le Boudhisme et l´Islam ont quelque chose de commun qui est lié avec l´âme de l´etre et la maitrise de soi. La seule difference est que le Boudhisme s´arrete la ou s´arrete la nature, mais l´Islam est plus loin que la nature, avec l´existance de Dieu qui a crée cette derniere!

Yahia2004t
07/08/2005, 18h49
LES ERREURS DE LA REINCARNATION ET DU KARMA :

L'enseignement bouddhiste qui rejette la vie dans l'au-delà, est une grave erreur pour ce qui est de la vie après la mort.
Face à des questions sans réponse, les bouddhistes se sentent donc totalement perdus, et leur esprit est sans cesse tourmenté.
La croyance bouddhiste dans ce domaine repose sur les doubles superstitions de la réincarnation et du karma.
Selon la croyance en la réincarnation, les hommes sont réincarnés en différents corps après la mort.
Autrement dit, une personne redeviendra poussière après sa mort.
Selon la croyance dans le karma, une personne sera inévitablement récompensée dans sa prochaine vie, pour toutes les bonnes œuvres qu'elle a faites au cours de celle-ci.

En effet, une personne ayant accompli de mauvaises actions dans sa vie peut même être réincarnée en une plante ou en un animal.
Mais si c'était le cas, qui juge la vie antérieure d'une personne et la renvoie dans ce monde avec un nouveau corps ?
Selon cette croyance qui nie l'existence de Dieu, comment fonctionne le processus du karma ?
Les bouddhistes sont incapables de répondre rationnellement à ces questions. Parce qu'il n'y a rien de rationnel dans leur religion.
Même si la philosophie du karma peut sembler au premier abord une façon d'acquérir pour les gens des vertus morales positives, elle les conduit en fait à accepter des idées complètement fausses.

Selon cette croyance, l'impuissance des hommes, leurs maladies et faiblesses sont issues des impuretés morales, et sont censées être une punition de leurs actes accomplis précédemment.
Par exemple, les raisons pour lesquelles une personne est pauvre ou est handicapée s'expliquent par son comportement lors de sa vie antérieure.
Toutes les mauvaises actions faites par une personne dans une autre vie reviennent sous forme de pauvreté dans celle-ci.
Autrement dit, les gens n'ont que ce qu'ils méritent !

En Islam, toutefois, insuffisances physiques ou difficultés ne constituent pas des châtiments. Ce sont simplement des épreuves.
Et les hommes ont pour devoir de s'entraider dans l'adversité et la détresse. Pour cette raison, l' Islam a une conception très aiguë de la justice sociale.
Cette conception se retrouve également dans le Christianisme et le Judaïsme, originaires de la même source divine.
Contrairement aux croyances dans le karma, croyances que l'on retrouve dans d'autres religions d'Extrême-Orient ainsi que dans le bouddhisme, celles-ci détruisent l'idée même de justice sociale, jusqu'à aboutir à l'oppression des hommes, oppression qui va crescendo.

Le système injuste de caste en Inde, qui se pratique depuis des centaines d'années et scinde la société en groupes, a trouvé sa base philosophique dans le mythe du karma.
Selon l' Islam, la réincarnation est donc un mythe légendaire.
Dans le Coran, il y a une vie dans ce monde, et une vie éternelle dans l'autre monde. Il est impossible de venir au monde plus d'une fois.
Dans un verset, Dieu nous parle de la mort et de la résurrection en ces termes :

Comment pouvez-vous renier Dieu alors qu'Il vous a donné la vie, quand vous en étiez privés ?
Puis Il vous fera mourir ; puis Il vous fera revivre et enfin c'est à Lui que vous retournerez.
Saint Coran 02 : 28

Au commencement, chaque être humain est mort.
Autrement dit, la base de la création humaine ce sont des substances inanimées telles que la terre et l'eau.
Ensuite, Dieu insuffle la vie à cette masse inanimée.
A un moment précis, après la création de l'homme, sa vie arrive à terme et il meurt. C'est la fin de sa vie terrestre.
Il retourne poussière et se décompose dans le sol. C'est la seconde fois qu'un être humain entre en état de mort.
Finalement, il sera ressuscité dans l'au-delà, et devra rendre des comptes pour l'ensemble de ses actes ici bas.
Dans le Coran, Dieu dit qu'après avoir créé l'être humain dans ce monde, il ne connaîtra qu'une seule mort :

Ils n'y goûteront pas à la mort sauf leur mort première.
Et Dieu les protégera du châtiment de la fournaise. C'est là une grâce de ton Seigneur.
Et c'est là l'énorme succès.
Saint Coran 44 : 56 - 57

... à suivre...

Yahia2004t
07/08/2005, 18h50
J'arrive enfin à la partie la plus intéressante !...

POURQUOI LE BOUDDHISME EST-IL ENCOURAGE EN OCCIDENT ?

Le monde occidental commença à s'intéresser au bouddhisme au XIXème siècle.
Dans la seconde moitié du XXème siècle, le bouddhisme devint alors un phénomène de mode.
La culture pop des années 60 en particulier favorisa cette religion et lui donna ses lettres de noblesse.
La jeunesse occidentale et certains intellectuels durant ces années abandonnèrent les croyances traditionnelles chrétiennes et commencèrent une quête spirituelle.
Ils se tournèrent vers les religions extrêmes orientales.
George HARRISON (http://www.beatlesagain.com/images/george.jpg ), un des membres du célèbre groupe Les Beatles, se convertit à l'hindouisme, autre croyance païenne.
A la suite de cela, des millions de fans des Beatles commencèrent aussi à s'intéresser à cet enseignement.
John LENNON ( http://www.instantkarma.com/images/joyoswaddling.jpg ) utilisa les mantras bouddhistes dans sa chanson Across the Universe.
Durant ces années, les mélodies bouddhistes, le style vestimentaire et les messages bouddhistes devinrent à la mode.
Beaucoup de jeunes gens éprouvèrent un intérêt dans le bouddhisme, par pure imitation, sans jamais cependant remettre en cause ces enseignements mythiques.
La manière de s'habiller insolite des bouddhistes, leurs coupes de cheveux et les rituels, ceci dépassait toute logique, semait la discorde entre les hommes et provoquait des difficultés inutiles : ce phénomène devint alors le nec plus ultra pour ceux qui cherchaient à se faire remarquer.
Les années suivantes, la société occidentale imposa le bouddhisme à travers des manifestations culturelles populaires.
Hollywood en fut le chef d'orchestre. Ce même Hollywood aborda le thème des religions révélées de manière totalement opposée.
La plupart des films hollywoodiens adoptèrent des croyances qui transgressaient foi et moralité chrétiennes.
Des messages répétés et systématiques furent diffusés pour renforcer les théories anti-religieuses.
La théorie de l'évolution fut imposée avec force aux spectateurs de ces films au contexte scientifique.
Par exemple, la tradition de propagande antireligieuse darwiniste commença avec le film Inherit the Wind ( Procès de singe ) qui abordait le thème du procès d'un enseignant darwiniste en 1925.

L'attitude d'Hollywood d'opposition à l'égard des religions révélées était l'antithèse exacte de celle adoptée à l'égard du bouddhisme.
Le bouddhisme fut représenté dans de nombreux films comme une religion humaine, attrayante et qui prône la paix.
Un de ces films est Seven Years in Tibet ( Sept ans au Tibet ) ( http://www.ecrannoir.fr/films/97/7years/images/7years.gif ), mettant en scène Brad PITT.
Kundun, réalisé par Martin SCORSESE et traitant de la vie du Dalaï-lama, chef suprême des bouddhistes, est un film de propagande destiné aux communautés bouddhistes.
Little Buddha ( Petit Bouddha ) (http://images.amazon.com/images/P/6305428360.01.LZZZZZZZ.jpg), du célèbre réalisateur Bernardo BERTOLUCCI, résume d'une part la vie de Siddhârta Gautama et d'autre part celle de trois jeunes enfants, réincarnations du Bouddha.
En outre, un de ces enfants est occidental ! Les vies privées des acteurs et actrices jouent donc un rôle essentiel dans cette propagande.
L'un d'entre eux est le célèbre acteur Steven SEAGAL. (http://pageperso.aol.fr/jeanmicheljmkt/mapage/aiderlesanimaux12.html)
Le chef suprême de l'école de bouddhisme tibétain Nyingma déclara que Steven SEAGAL était la réincarnation d'un lama du XVème siècle !
Le célèbre acteur Richard GERE (http://www.thuvienhoasen.org/pgtg-215-richardgere2.htm), outre le fait d'écrire des livres faisant l'apologie du bouddhisme, fonda la Maison du Tibet à New York avec Richard THURMAN, père de l'actrice Uma THURMAN.

Pour voir :
Jack LANG et le Dai Lama
Veronique JEANNOT dans la prière bouddhiste

Désolé, en vérifiant ce lien cela ne donne pas la page alors vous devrez remettre ce lien entièrement http://membres.lycos.fr/bouddhisme/dalai.htm dans la barre adresse et puis cliquer sur Enter ou Ok !

Cette propagande bouddhiste qui a investi le monde occidental, et qui a même été relayée à travers quelques points dans certains pays Musulmans, n'est pas un simple hasard. On a ainsi encouragé à dessein le bouddhisme.
Car les forces sociales qui le soutiennent, trouvent cette religion corrompue très en phase avec un autre enseignement, celui de leur propre vision de ce monde.

Bachi
07/08/2005, 18h51
J'ai cessé de lire les violentes charges de Yahia contre le boudhisme dès les premiers paragraphes.
Voilà, un étudiant en théologie, et qui doit donc savoir être nuancé et mesurer ses transports. Adepte de l'Islam, censé être une religion de tolérance, notre futur théologien ne trouve rien d'autre à exprimer que tous ses préjugés hostiles à une religion-philosophie pratiquée par des centaines de millions d'hommes et de femmes.

Harrachi78
07/08/2005, 19h16
Je ne comprends vraiment pas pourquoi, a chaque fois que quelqu'un lance un topic sur une religion (autre que l'Islam) des ésprits bien pensants et des consciences vivantes de l'humanité crient au scandale ?! De plus, souvent ces mêmes personnes ne se gènent pas un moment a déscendre en flamme le "vérrou" et la "religion rétrograde" et la doctrine "extrémiste" qu'est l'Islam ?
Si eux ne parlent des autres religions que quand elles sont "mauvaises" cela ne veux pas dire que c'est le cas de tous je dis donc simplement a ceux qui pensent qu'un sujet n'est pas bon : n'y participez pas mais laissez ceux qui s'y intéréssent le faire !

Yahia2004t
07/08/2005, 19h39
LA DECOUVERTE DU BOUDDHISME PAR HUXLEY :

Les bouddhistes croient en un changement perpétuel dans la nature.
Selon la doctrine du karma, un poisson pourrait revenir sous la forme d'un mammifère dans une vie suivante, et un être humain pourrait revenir sous celle d'un insecte.
Autrement dit, le bouddhisme envisage une transmigration des âmes entre les espèces et entre les êtres humains et les animaux.
Un examen minutieux nous montrera que cette erreur est étroitement associée à une autre aberration contemporaine : la théorie de l'évolution de Charles DARWIN.

Un chercheur bouddhiste a décrit comme suit la relation entre le bouddhisme et l'évolution : Le bouddhisme… est satisfait de la théorie de l'évolution. En fait, la philosophie bouddhiste a vraiment besoin de cette théorie pour exister - toutes les choses sont vues comme transitoires, en devenir constant, existant pour quelques temps, et puis disparaissant. L'idée des espèces immuables ne serait pas compatible avec l'ontologie bouddhiste.
Sean ROBSVILLE, Arguments Against Buddhism.

Pour cette raison, les darwinistes se sont trouvé des affinités avec le bouddhisme et l'ont encouragé depuis le XIXème siècle.
La première personne à exprimer cette admiration était Thomas Henry HUXLEY (http://www.ucmp.berkeley.edu/history/thuxley.gif), l'un des plus fervents partisans de Darwin.
HUXLEY était un admirateur inconditionnel du bouddhisme. En effet tout comme le darwinisme, le bouddhisme a rejeté l'idée d'un Créateur.

Donc, d'après HUXLEY, le bouddhisme était le plus en phase avec la civilisation occidentale. Il écrivit à ce propos : ( Le bouddhisme est ) un système qui ne reconnaît aucun Dieu au sens occidental ; qui nie l'existence de l'âme humaine ; qui estime que la croyance en l'immortalité est une bévue et son espoir un péché ; qui rejette toute efficacité à la prière et au sacrifice ; qui ordonne aux hommes de ne regarder rien d'autre que leurs propres efforts en vue du salut.
Evolution and Ethics p.74

...

Yahia2004t
07/08/2005, 19h40
LA DECOUVERTE DU BOUDDHISME PAR HUXLEY :

Les bouddhistes croient en un changement perpétuel dans la nature.
Selon la doctrine du karma, un poisson pourrait revenir sous la forme d'un mammifère dans une vie suivante, et un être humain pourrait revenir sous celle d'un insecte.
Autrement dit, le bouddhisme envisage une transmigration des âmes entre les espèces et entre les êtres humains et les animaux.
Un examen minutieux nous montrera que cette erreur est étroitement associée à une autre aberration contemporaine : la théorie de l'évolution de Charles DARWIN.

Un chercheur bouddhiste a décrit comme suit la relation entre le bouddhisme et l'évolution : Le bouddhisme… est satisfait de la théorie de l'évolution. En fait, la philosophie bouddhiste a vraiment besoin de cette théorie pour exister - toutes les choses sont vues comme transitoires, en devenir constant, existant pour quelques temps, et puis disparaissant. L'idée des espèces immuables ne serait pas compatible avec l'ontologie bouddhiste.
Sean ROBSVILLE, Arguments Against Buddhism. (http://www.geocities.com/scimah/argumentsagainstbuddhism.htm)

Pour cette raison, les darwinistes se sont trouvé des affinités avec le bouddhisme et l'ont encouragé depuis le XIXème siècle.
La première personne à exprimer cette admiration était Thomas Henry HUXLEY (http://www.ucmp.berkeley.edu/history/thuxley.gif), l'un des plus fervents partisans de Darwin.
HUXLEY était un admirateur inconditionnel du bouddhisme. En effet tout comme le darwinisme, le bouddhisme a rejeté l'idée d'un Créateur.

Donc, d'après HUXLEY, le bouddhisme était le plus en phase avec la civilisation occidentale. Il écrivit à ce propos : ( Le bouddhisme est ) un système qui ne reconnaît aucun Dieu au sens occidental ; qui nie l'existence de l'âme humaine ; qui estime que la croyance en l'immortalité est une bévue et son espoir un péché ; qui rejette toute efficacité à la prière et au sacrifice ; qui ordonne aux hommes de ne regarder rien d'autre que leurs propres efforts en vue du salut.
Evolution and Ethics p.74

...

Yahia2004t
07/08/2005, 19h42
LA DECOUVERTE DU BOUDDHISME PAR HUXLEY :

Les bouddhistes croient en un changement perpétuel dans la nature.
Selon la doctrine du karma, un poisson pourrait revenir sous la forme d'un mammifère dans une vie suivante, et un être humain pourrait revenir sous celle d'un insecte.
Autrement dit, le bouddhisme envisage une transmigration des âmes entre les espèces et entre les êtres humains et les animaux.
Un examen minutieux nous montrera que cette erreur est étroitement associée à une autre aberration contemporaine : la théorie de l'évolution de Charles DARWIN.

Un chercheur bouddhiste a décrit comme suit la relation entre le bouddhisme et l'évolution : Le bouddhisme… est satisfait de la théorie de l'évolution. En fait, la philosophie bouddhiste a vraiment besoin de cette théorie pour exister - toutes les choses sont vues comme transitoires, en devenir constant, existant pour quelques temps, et puis disparaissant. L'idée des espèces immuables ne serait pas compatible avec l'ontologie bouddhiste.
Sean ROBSVILLE, Arguments Against Buddhism. (http://www.geocities.com/scimah/argumentsagainstbuddhism.htm)

Pour cette raison, les darwinistes se sont trouvé des affinités avec le bouddhisme et l'ont encouragé depuis le XIXème siècle.
La première personne à exprimer cette admiration était Thomas Henry HUXLEY (http://www.ucmp.berkeley.edu/history/thuxley.gif), l'un des plus fervents partisans de Darwin.
HUXLEY était un admirateur inconditionnel du bouddhisme. En effet tout comme le darwinisme, le bouddhisme a rejeté l'idée d'un Créateur.

Donc, d'après HUXLEY, le bouddhisme était le plus en phase avec la civilisation occidentale. Il écrivit à ce propos : ( Le bouddhisme est ) un système qui ne reconnaît aucun Dieu au sens occidental ; qui nie l'existence de l'âme humaine ; qui estime que la croyance en l'immortalité est une bévue et son espoir un péché ; qui rejette toute efficacité à la prière et au sacrifice ; qui ordonne aux hommes de ne regarder rien d'autre que leurs propres efforts en vue du salut.
Evolution and Ethics p.74

Certains autres penseurs qui ont cherché à imposer leur philosophie matérialiste et leur athéisme dans les sociétés européennes, ont suivi les traces d'HUXLEY et se sont intéressés au bouddhisme.
L'un d'entre eux fut le philosophe allemand Friedrich NIETZSCHE (http://www.pitt.edu/~wbcurry/img/people/nietzsche4r.jpg), athée qui nourrissait une haine profonde à l'égard des religions révélées.
La sympathie éprouvée pour le bouddhisme par des matérialistes tels que HUXLEY et NIETZSCHE démontre l'objectif sous-jacent à la propagande bouddhiste actuelle.

Les matérialistes représentent le bouddhisme comme un moyen qui va leur permettre d'ajouter des valeurs spirituelles, bien qu'artificielles, au modèle d'une société athée qu'ils souhaitent établir.
Leur objectif est de prévenir l'émergence des religions révélées, au profit de religions alternatives et fausses.
L'ensemble des religions extrêmes orientales sont des croyances fondées sur des superstitions.
Elles ne sont en aucun cas basées sur des révélations de Dieu.
Les hommes qui commencent à être gagnés par de telles croyances superstitieuses devraient réfléchir aux versets de Dieu, notre vrai Créateur.
Et ils devraient marcher dans la voie de Dieu, comme il est ordonné dans le Coran.

... à suivre...

Yahia2004t
07/08/2005, 19h43
Le premier enseignement de Bouddha (http://g.prin.********/Bouddhadharma/fichesdusite_other/loibouddha.html)

mene
07/08/2005, 19h46
C`est vraiment incroyable que des qu`un forumiste se lance dans un sujet concernant une religion ou un mode de pensee, autre que l`islam, d`autres forumistes ( souvent les memes) se mettent a l`attaquer et le critiquer.

Personelement, ce qui me gene le plus dans la pensee boudhiste, c`est que les adeptes doivent mener une vie pauvre et depourvu de tout bienfait terrestre. C`est ainsi qu`on voit des tibetain, par exemple, vivre dans une pauvrete insoutenable alors que leur temple sont faits d`or et de pierre precieuse.

A part ca, je trouve leur conception de la vie et du monde insensee.

Yahia2004t
07/08/2005, 19h46
LE BOUDDHISME AURAIT-IL PU ÊTRE UNE VRAI RELIGION ? PUIS FINALEMENT CORROMPUE ?

A côté de toutes les croyances erronées que nous avons examinées, il y a des principes moraux positifs dans le bouddhisme.
C'est une des raisons pour laquelle cette religion s'est propagée en occident. Par exemple, le bouddhisme interdit le vol…
Il encourage les hommes à s'entraider… Tout cela laisse supposer que le bouddhisme a peut-être commencé en tant que religion fondée sur la révélation de Dieu, pour ne devenir corrompu qu'au fil du temps.
Dans le Coran, Dieu nous dit qu'Il a envoyé des Messagers* pour transmettre Ses avertissements :

Nous t'avons envoyé ( Mohammed ) avec la vérité en tant qu'annonciateur et avertisseur,
Il n'est pas une nation qui n'ait déjà eu un avertisseur.
Saint Coran 35 : 24

Ce verset nous montre que Dieu pourrait certainement avoir envoyé un messager aux Hindous.
Ce messager a pu peut-être avoir été Siddhârta Gautama, connu comme le fondateur du bouddhisme.
Après lui, toutefois, les hommes ont pu corrompre cette religion. Et le bouddhisme a perdu ainsi ses fondements.
Assimilant différents mythes locaux, il se transforma ainsi en une religion faite de superstitions.
Même si le bouddhisme a vraiment une origine divine, il s'en est depuis complètement écarté. Cette religion a été dévorée par les croyances faites de superstitions et de rituels.
Et il est aujourd'hui impossible pour elle de mener les hommes vers le chemin de vérité.
Le bouddhisme… Un enseignement athée qui nie l'existence de Dieu…
Une tradition fanatique qui tolère l'idée que les gens s'infligent des souffrances…

Nous avons étudié la façon dont le bouddhisme, considéré par certaines personnes avec beaucoup d'envie, se nourrit de pratiques et de croyances totalement erronées.
Nous avons vu comment les mythes de la réincarnation et du karma trompent les hommes.

La plus grande erreur de cette religion est la manière dont le bouddhisme s'est basé, non pas sur la connaissance de Dieu, mais plutôt sur des traditions et des philosophies conçues par les hommes de tout temps, et la façon dont il les considère comme sacrées.
Les bouddhistes et ceux qui ressentent de la sympathie envers cette religion devraient réfléchir à ces vérités en détail.
Et ainsi se libéreraient de cette croyance faite de superstitions.
Parce que les hommes qui acceptent les enseignements autres que ceux de la religion révélée par Dieu sont cités dans le Coran ainsi :

Le culte, auquel ceux-là s'adonnent, est caduc ; et tout ce qu'ils font est nul et sans valeur.
Saint Coran 07 : 139

Le chemin qui conduira les hommes à la vérité, au bonheur et à la paix est celui révélé par Dieu, autrement dit la religion de l' Islam.
L' Islam apporte aux hommes, raison, civilisation, science, art et joie.
L' Islam illumine leurs âmes et les libère des ténèbres et du désespoir.
Grâce à cela, les nations qui ont été honorées par l' Islam et qui ont vécu sincèrement grâce à cette religion, ont fondé une des plus grandes civilisations dans l'histoire de l'humanité, et ont dirigé le monde dans tous les domaines.

C'est parce que l' Islam est le chemin révélé par Dieu. Les seules portes du salut jusqu'au Jour du Jugement résident à se maintenir dans le droit chemin.
Comme Dieu nous le dit dans le Coran :


Et voilà Mon chemin dans toute Sa rectitude, suivez-le donc ;
Et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie.
Voilà ce qu'Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété.
Saint Coran 06 : 153

Yahia2004t

PS : Source de ce développement ( Cliquez ici ) (http://www.harunyahya.com/fr/articles/article36_lerreur_du_bouddhisme.php)

Yahia2004t
07/08/2005, 19h48
Salam,
Peux-tu enfin m'expliquer pourquoi tu m'assailles de propos injustes à chaque fois que j'entame un sujet quelconque, dois-je comprendre que tu me déteste à ce point ?
Tu sais entre-nous je suis un homme avec des défauts et il m'arrive d'en faire ne croit surtout pas qu'à chaque fois que je converse, mes propos sont irréprochables mais PLEASE ceci est un forum de discusion alors si maintenant mon discours est trop extrémiste pour toi, alors exerce donc ta censure mais en ce qui me concerne je suis libre de m'exprimer librement et avec le sujet qui me convient si possible, Est-ce possible ?

Sur ce, à bientôt !
Yahia2004t

nassim
07/08/2005, 20h10
Peux-tu me laisser terminer ce développement Bachi avant de t'exprimer, Please !
Le super ultra long copié/collé que tu nous proposé est écrit par Harun Yahya et comme tu portes le pseudo Yahia et t'as signé tes posts avec Yahia, je me permets cette question : Es-tu l'intellectuel Harun Yahya ? :)

Si t'es Harun Yahya, on peut pardonner le super ultra long copié/collé, mais si ce n'est pas le cas, je te prie à l'avenir de faire court (un résumé de quelques dizaines de lignes) et de citer simplement le lien de l'article, qui est dans notre cas : http://www.harunyahya.com/fr/articles/article36_lerreur_du_bouddhisme.php

Les longs copiés/collés (textes de plus de 50 lignes) "tuent" les débats.

Merci pour votre compréhension.

abanna
07/08/2005, 20h13
bonsoir
le Pr hamidullah a émis l'hypothése que boudha pourrait étre un prophéte et que ces adeptes ont mal tournés

Bachi
07/08/2005, 20h28
Salam,
Peux-tu enfin m'expliquer pourquoi tu m'assailles de propos injustes à chaque fois que j'entame un sujet quelconque, dois-je comprendre que tu me déteste à ce point ?
Tu sais entre-nous je suis un homme avec des défauts et il m'arrive d'en faire ne croit surtout pas qu'à chaque fois que je converse, mes propos sont irréprochables mais PLEASE ceci est un forum de discusion alors si maintenant mon discours est trop extrémiste pour toi, alors exerce donc ta censure mais en ce qui me concerne je suis libre de m'exprimer librement et avec le sujet qui me convient si possible, Est-ce possible ?




Non, je n'ai pas à te détester.. Pourquoi te detesterai-je ?
Mais tes propos par contre, je les dénonce à chaque fois que j'y lis de l'intolérance.
Ne me demande pas de censurer mon expression quand tu prétends toi-même le droit à toutes les libertés de la tienne, même ce qui est condamnable.

Libre à toi, d'être ce qu'il te chantera, d'écrire ce qu'il te chantera.
Libre à moi, d'exprimer mon désaccord.
Ceci s'adresse aussi à Harrachi et Mène qui sont venus intempestivement en redire de ma liberté d'exprimer mon désaccord sur des thèses d'intolérance.
C'est quoi d'autre ce qu'est venu Yahia nous prêcher!
L'Islam c'est Dieu et toutes les vertus, le boudhisme c'est le diable, et tous les vices!
Devrions-nous applaudir à ces discours haineux?
Eh bien, pas moi, pardi !...Pas moi..Jamais.

nassim
07/08/2005, 21h59
Take it easy, Bachi.

Yahia2004t expose les idées de l'intellectuel conservateur Harun Yahya. Ce sont ces idées qu'il faut discuter, et non l'initiative de Yahia2004t. Restons donc constructifs et respectueux.

Je comprends tout à fait la démarche de Harun Yahya qui consiste à promouvoir l'Islam et à mettre en évidence les failles dans les autres religions, mais je ne suis pas sûr que cette attitude ménera à quelque chose de constructif.

Je pars de l'idée qu'en tant que musulman, je ne supporterai pas que quelqu'un vienne nous proposer une analyse tendancieuse du Coran en vue de discréditer la parole d'Allah.

Bachi
07/08/2005, 22h47
Yahia2004t expose les idées de l'intellectuel conservateur Harun Yahya. Ce sont ces idées qu'il faut discuter, et non l'initiative de Yahia2004t. Restons donc constructifs et respectueux.



Je ne pige pas.

Le long exposé en quatre à cinq posts n'a jamais été signé qu'en fin du total, et par Yahia 2004t.

Tu dis que Yahia n'a fait en définitive qu'un copié/collé?



Tu es parvenu comment, toi, à le constater?

Si c'est vraiment le cas, c'est de la pure et simple usurpation.



Sinon, pour les thèses développées dans cet exposé que nous pouvons résumer essentiellement ainsi:



- Le bouddhisme= religion païenne, idolâtre, et athée donc superstitieuse,

- Le boudhisme = religion tyrannique et alliénante.



Je rejette ces thèses truffées de préjugés.

Les Indiens bouidhistes, par exemple, ne sont ni tyranniques ni alliénés.



Ceci dit, à opposer des religions, à tout coup, on se met les pieds dans les plats. L’opération s’avère, à tout coup, farfelue.

On est bien taxé d’antisémite quand on s’attaque à la religion juive ou a ses adeptes, islamophobe quand on s’attaque à l’Islam comme religion ou aux musulmans parce que musulmans, il est tout aussi déplorable de s’attaquer au boudhisme.

Avucic
07/08/2005, 22h54
Je te cite:
"Tu es parvenu comment, toi, à le constater?

Si c'est vraiment le cas, c'est de la pure et simple usurpation.................... "

Pour trouver l'auteur d'un texte, il suffit d'entirer une phrase ou deux (qui soit significative), aller à yahoo ou google... et faire une recherche.

Pour ce que Nassim dit, il me semble que c'est vraissemblable: La façon d'écrire (expressions, choix des termes, syntaxe...etc) qu'on trouve dans ses écrits est très proche, sinon la même que je trouve en lisant Harun Yahya.

A+

Bachi
07/08/2005, 23h48
Bonsoir Avucic,

Merci,
Oui, il faut que j'apprenne à me méfier des copiés/collés.
Il me semble que ce n'est pas trop demander que de citer les sources et les auteurs. C'est la moindre des choses eu égard au respect des lecteurs.

Uofis
08/08/2005, 01h42
Je comprends tout à fait la démarche de Harun Yahya qui consiste à promouvoir l'Islam et à mettre en évidence les failles dans les autres religions, mais je ne suis pas sûr que cette attitude ménera à quelque chose de constructif.

Je pars de l'idée qu'en tant que musulman, je ne supporterai pas que quelqu'un vienne nous proposer une analyse tendancieuse du Coran en vue de discréditer la parole d'Allah.

Je suis a 100% d'accord avec toi Nassim.

Je ne vois pas de mal chez les Budhists, ecxept le fact qu'ils ne croivent pas a Dieu, et cela fait la diference. a chaqu'un ces croyances, et je les respect. "vous avez votre religion et j'ai la mienne" .Quran.

mene
08/08/2005, 05h33
ce n`est pas parce que Yahia est musulman qu`il n`a pas le droit d`analyser d`autres concepts religieux ou modes de pensee.

Cependant, moi aussi je suis contre les copier/coller et les longs messages.

Je suis musulmane est j`estime avoir le droit de donner mon point de vue sur le boudhisme ou une quelconque autre religion, du moment que je le fait dans les regles de l`art.

Harrachi78
08/08/2005, 11h40
Mais non, il ne faut pas te facher comme ca mon ami ! Ce que je voulais dire qu'il est normal de s'intéresser aux religions des autres, d'autre part un adepte d'une religion crois fermement en la véracité absolue de cette religion et chacun essaye de prouver cela a sa manière.
Les polémiques et les débats entre diverses religions a toujours existé, le tout et de le faire sans tomber dans l'insulte et la dégradation, et pour être franc YAHYA a peut être la manie de poster des trucs hyper longs (j'ai jamais la patience de lire en entier IoI) il faut avouer qu'il est toujours courtois et jamais insultant ou un truc pareil. Tu peux légitimement avoir un penchant pour le Bouddhisme ou quoi que ce soit d'autre, et dans ce cas il te suffit de fournir des contre-arguments ou alors expliquer en quoi c'est une bonne chose, voilà tout ce que je pensais et rien d'autre.

Yahia2004t
08/08/2005, 18h39
Louange à Dieu, le Très Miséricordieux !

Salam,
Nassim, Je me permets juste de te rappeler que le développement que j'ai exposé sur ce forum, éh bien, s'y trouve à la fin ( développement fait à 19 h 46 à la fin : PS : la source de ce développement ( Cliquer ici pour le vérifier (http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?p=148741#post148741) ) ) la source du site Harun Yahya donc je ne comprends pas pourquoi cette réplique injustifiée ?
J'ai bel et bien fourni le lien qui stipule que ce développement n'était pas le mien, mais que faut-il faire pour être écouté ?????????
Et non, je ne suis pas Harun Yahya, je suis même loin de lui arriver à la cheville !
J'ai voulu apporté des liens qui puissent appuyer ce sujet avec des exemples significatifs, comprends-tu cela ?
Je ne suis qu'un modeste Musulman qui dialogue dans ce forum !!!

Bachi, je suis désolé pour mes propos au sujet de la censure mais je pensais être en présence de Bachi, le moderator ! Pourquoi plusieurs personnes utilisent les mêmes noms pour s'identifier ça contribue à des malentendus !

Il est étrange de constater que la censure est plus délicate à s'imposer lorsque l'on critique l' Islam mais lorsqu'il s'agit de dévoiler les vraies facettes d'un sujet quelconque alors là, on s'empresse, que dis-je on se précipite vers des accusations des interventions musclées... Décidement, la tolérance ne fonctionne que d'un côté...

Yahia2004t

Bachi
08/08/2005, 19h03
Yahia 2004t a écrit:

Bachi, je suis désolé pour mes propos sur la censure mais je pensais avoir à faire à Bachi, le moderator ! Pourquoi plusieurs personnes utilisent les mêmes noms pour s'idetifier ça contribue à des malentendus !





Bachi, c'est mon pseudo, et je suis seul à l'utiliser. Le système de F.A ne permettra pas à un autre de prendre le même pseudo.
Bachi a été modérateur pour une brève durée. J'ai cessé d'être modérateur depuis plus d'un mois. Les modérateurs sont bien enregistrés à l'équipe de modération. Il est aisé à chacun de consulter la liste et de voir qui est modérateur. De plus, le titre est indiqué clairement à chacun de leur post. Et enfin, les modérateurs sont identifiés en bas de page en couleur verte.
Donc, il n'y a aucune confusion possible.

Ne sois pas désolé, tu es libre de discuter mes positions et je suis libre aussi de discuter les tiennes. Je ne me suis jamais attaqué à ta personne, quoiqu'en pensent certains, mais seulement et toujours à tes propos.
Un conseil: quand tu cites quelqu'un ou quand tu fais un copié/collé, mets la source à chaque fois, à chaque topic. Et indique la fin de citation.
Cela nous évitera de te prendre pour qui tu n'es pas.

Yahia2004t
08/08/2005, 19h10
Salam,
Tu es donc qui tu es, mes propos se tiennent donc !
Et pour mes sources, je viens de le dire avec un lien pour le prouver, constate-le par toi-même c'est celui fait à 19 h 46 et remarque bien la fin du commentaire, tu y verras le fameux PS... Que personne semble remarquer !
Mais je dois y aller, à bientôt !

Yahia2004t

nassim
09/08/2005, 01h06
J'ai bel et bien fourni le lien qui stipule que ce développement n'était pas le mien, mais que faut-il faire pour être écouté ?????????
Ne te fâche pas camarade, je crois qu'il y a un malentendu! ;)
Ma question était réellement sincère lorsque je te demandais si t'étais Harun Yahya.
Sinon, ma remarque ne concernait pas la source puisque tu l'as cité, je disais simplement qu'il était préférable de résumer et d'essayer de ne pas dépasser 50 lignes. Les internautes ont tendance à fuir les textes longs.

Pour revenir au sujet, il est clair que Harun Yahya est un bon commercial lorsqu'il s'agit de "vendre" l'Islam. Je le comprends, dans le vaste marché mondial des religions, il faut être offensif pour séduire les âmes perdues en quête de croyance!

Mais je trouve qu'il exagère dans certains passages de son texte lorsqu'il dit à propos du Bouddhisme :
Une religion tyrannique et aliénante
Des temples magnifiques, somptueux…

Et des peuples tourmentés par la pauvreté.

En bref, le bouddhisme apporte avec lui l'injustice plutôt que la justice sociale, la pauvreté plutôt que le bien-être.
Critiquer le Bouddhisme sous cet angle me semble risqué dans la mesure où en matière de pauvreté, les musulmans en connaissent un rayon, malheureusement.

L'Arabie Saoudite, pays musulman qui croule sous les pétrodollars, a un PIB de seulement 310 milliards de dollars (2004) alors qu'un petit pays comme la Corée du Sud, (26% de buddhistes), sans ressources naturelles, atteint un PIB de 925 milliards (2004).

Et je ne parle même pas de pays très musulman et très pauvre à l'image du Yemen, Jordanie, Egypte, Afghanistan, Pakistan...etc.

Harun Yahya est naturellement libre de critiquer les autres religions, mais je pense qu'il y a déjà assez d'intolérance dans ce monde, et en rajouter n'est sans doute pas la voie des sages...

Cookies