PDA

Voir la version complète : Une fille kabyle brisée à Alger revit grâce à Internet


Page : [1] 2 3 4

nassim
12/07/2008, 23h32
Avec ses longs cheveux noirs, ses yeux bleus et sa grande taille, la jeune fille kabyle Kenza ne passe pas inaperçue. Dans son village natal perché sur une colline à plus de 1 000 mètres d’altitude, les jeunes n’ont d’yeux que pour elle d’ailleurs. Certains, éblouis par son charme, ne se sont pas empêchés d’aller la demander en mariage alors qu’elle avait à peine 14 ans ! Bref, «c’est une véritable beauté naturelle», explique sa meilleure amie. «Et pas seulement, ajoute-t-elle, puisqu’elle était aussi très studieuse». C’est tout naturellement qu’elle décroche, donc, son baccalauréat. Contre l’avis de ses parents, elle choisit de poursuivre des études en langue française à l’Université d’Alger, très loin de chez elle. Comme il fallait s’y attendre, Kenza éprouve d’énormes difficultés à s’adapter à sa nouvelle vie. Sa première année universitaire se passe mal d’ailleurs. Et ce qui devait arriver arriva : harcelée de toutes parts, elle finit par tomber dans les bras de l’un de ses courtisans, certainement le plus beau et le…moins bon. Marié et père de deux enfants, celui-ci promet monts et merveilles à sa jeune et naïve victime qui ne se fait pas prier pour tomber amoureuse de lui. Aveuglée par ses sentiments, elle va jusqu’à lui offrir ce qu’elle a de plus cher : sa virginité.

L’irréparable ainsi commis, Kenza ne tarde pas à découvrir le pot aux roses : non seulement l’homme qu’elle aime est déjà marié, mais il n’est pas du tout disposé à tenir ses engagements envers elle. Désespérée, «elle décide de rompre définitivement avec lui et jure par tous les saints de ne plus jamais fréquenter les Algériens», raconte son amie. Après plusieurs mois de souffrance, la jeune femme trouve les forces nécessaires pour aller chercher du travail, ce qu’elle trouve vite à son grand bonheur. Petit à petit, elle réussit à surmonter sa douleur et à retrouver le goût de vivre. Pour oublier ses soucis, elle se met à surfer sur Internet. Et au bout de quelques semaines de connexion, elle fait la connaissance d’un jeune Français de 32 ans, Bertrand en l’occurrence. Dès le début, elle lui raconte sa déception affective et lui dit ce qu’elle pense des hommes. Sans doute touché par la sincérité de sa nouvelle amie, Bertrand ne se pose pas trop de questions pour lui ouvrir son cœur. Et l’amour s’installe sans préavis. «C’était comme dans un conte de fées, on s’est aimé sincèrement et profondément en l’espace de deux mois seulement», a confié Kenza à sa meilleure amie.

Au bout du troisième mois, Bertrand débarque en Algérie pour voir de près l’élue de son cœur. Comme la rencontre s’est bien passée, le jeune ingénieur en télécommunications se déplace en Kabylie pour faire la connaissance de la famille de Kenza. Là encore, tout se passe bien. Dès son retour en France, Bertrand engage les procédures nécessaires pour épouser sa dulcinée. C’était en avril 2007. Huit mois plus tard, soit en décembre 2007, Kenza obtient un visa et part France où elle s’est établie depuis. Son cauchemar est derrière elle à présent. «Elle a trouvé chez Bertrand tout ce qu’elle cherchait : l’amour, la tendresse et l’affection, et ce grâce à Internet», conclut son amie.

source : Info Soir

NaZwA
12/07/2008, 23h42
Pas aussi naive que ça la Kenza, je ne connais aucune famille kabyle quelque soit puisse-t-elle qui accèpterait de marier leur fille à un étranger de cette facilité ...
Entre nous kabyles d'une famille à une autre c'est de la pure négociation alors là meskine un Algerien d'une autre région ...A moins que Kenza est d'une autre croyance ce qui n'est pas à écarter ...

J'ai une forte pensée à Bertrand, j'espère qu'il n'est pas un simple passeur pour cette rêveuse!

absent
12/07/2008, 23h44
bonjour,

ya du bon et du mauvais partout, chez les francais commec chez nous .

je trouve que cette histoire frole le conte de fée , la jolie fleur arrachée par un méchant algérien, et le gentil et preux chevalier francais vient sur son noble destrier apres avoir franchi une mer tumultueuse pour enlever cette fleur d'entre ces mauvaise herbes algériennes , et la planter dans un beau jardin francais.

les question que je me pose;
1.pourquoi a t-elle céder sa virginité , a ce moment la , elle n'a pas pensé a ces parents.

de ne plus jamais fréquenter les Algériens»

2.pourquoi généralises-t-elle ? et elle a déja a l'ésprit que sa prochaine conquete serait de l'espace shengen

3.est-il musulman ce fracais , si ce n'est pas le cas , je me demande pourquoi la virginité est-elle si chere au yeux de cette jeune fille , si le fait que son mari soit non musulman ne la dérange pas ?

rico
13/07/2008, 00h23
Un happy End… Digne des films Hollywoodiens !
Tant mieux s’ils soient heureux… :lol:
Et souhaiter que tout le monde le soit un jour.
Qu’ils soient Hindous, togolais ou du Turkkisedétan… on s'en f... ;)

Comme aujourd’hui, je suis d'une trés âme fleur bleue. :mrgreen:
Je suis prêt à avaler toutes les couleuvres, pourvu qu’on parle d’amour…
Alors, Je leurs souhaite tout le bonheur du monde à eux et tous les amoureux de la terre.
Et ceux qui ne le sont pas, que cupidon fasse son boulot ! ;)
Comme ça tout le monde sera coooooooooooooooool...

absente
13/07/2008, 00h33
Tu es à côté de la plaque... j'en connais une fille kabyle , ses parents lui ont dit 'on préfère un français qu'un algérien arabe'

Je connais beaucoup de filles kabyles qui sont mariées avec des Français.

absente
13/07/2008, 00h38
L'histoire n'est pas grotesque.... malheureusement c'est une vérité. Il y'a beaucoup de choses se passent dans les cités universitaires....

Elle a trouvé son bonheur, de quoi nous nous mêlons?

Quoique je n'aime pas qu'on traite tous les algériens de la même façon. Il y'a partout le bon et le mauvais.

not-me
13/07/2008, 00h39
Tu es à côté de la plaque... j'en connais une fille kabyle , ses parents lui ont dit 'on préfère un français qu'un algérien arabe'

Je connais beaucoup de filles kabyles qui sont mariées avec des Français.


hada li qalek chayeb ta3 franca wella chebab ta3 dzayer :lol:

absente
13/07/2008, 00h43
Ha ha ha ha ha !!!!!!!!!!!!!!!!

Ihh ichoufouh devise et el kherdja men el gherka.

Mais cette histoire est touchante car il y' a beaucoup de filles ont vécu le cauchemar de Kenza à la cité universitaire.

not-me
13/07/2008, 00h47
edeniya kamel gharqa ca dépend la couleur bark :lol:

sinon c'est vrai ca arrive a beaucoup de filles et c'est pas obligé qu'elle sois kabyle et belle pour que ca arrive ;)

mais pour se marier avec un français ou un indien qu'est ce qu'on a foutre nous franchement :lol:

latinoboy
13/07/2008, 00h48
Cette fameuse copine a sans doute inventé toute une histoire, sur une fille imaginaire, uste pour attirer l'attention. Cette histoire c'est du pipo.

absente
13/07/2008, 00h49
El ghira t'hader. ;) :lol:

AFASS
13/07/2008, 00h55
Oui! Grâce à internet, mais elle avait des atouts, sa beauté et surtout une mentalité de battante!

absente
13/07/2008, 01h43
kiffante l'histoire après y'a des choses qui désolent comme la généralisation des algeriens:confused: bon c'est vrai que c'est pas des crèmes qu'ils ont plein de défaut qu'ils sont insupportable, traitre, myto et j'en passe mais tout de mème :lol:

rico Un happy End… Digne des films Hollywoodiens !
Tant mieux s’ils soient heureux…
Et souhaiter que tout le monde le soit un jour.
Qu’ils soient Hindous, togolais ou du Turkkisedétan… on s'en f... tu m'as tué :5:
en revanche pour la fin non il doit etre tlemceni mouslim:lol:


bon sérieusement je trouve l'histoire adorable et c'est une chance pour elle d'avoir fait une rencontre sur le net d'un charmant jeune homme, perrsonnellement j'aurais pas eu le courage moi:22: je veux bien rencontre des gars et devenir potes mais pas de futurs:rolleyes: après comme on dit lah wa3lem

Tite-fée
13/07/2008, 01h52
Une histoire très touchante en effet.

J'éspère que ça n'arrivera pas à d'autres même si la fin est bonne, le début est mauvais.

Qu'elle soit heureuse,c'est ce qui compte.

Pour les généralisations, ce n'es pas cool, ce n'est pas tout les "Algériens" qui sont pareil, ça aurai pu arrivé n'importe où...

Pour la perte de sa virginité,je préfère ne pas juger car elle été amoureuse... je ne peux rien dire.

"Je connais beaucoup de filles kabyles qui sont mariées avec des Français"

Oui oui, c'est vrai, les kabyles maintenant ne sont pas trop comme avant,bien qu'ils y'en a qui gardent les même habitudes,mais en ce qui concerne ma famille,avant on laissait pas une fille se marié avec un étranger,surtout celui qui n'est pas kabyle, un arabe par exemple.

Mais maintenant ça un peu changé quand même, enfin du côté de ma famille;)

absente
13/07/2008, 01h56
excuse moi titefée mais amoureuse ne rime pas a soumission, perdre etc pour moi quelqu'un qui est amoureux(se) respecte son conjoint et se respecte bien évidemment.. ici sa naiveté a vraiment pris le dessus... elle n'a pas pris la peine d'appréhender cette relation de se dire "s'il m'aime il ne me demandera pas de faire cela c'est contradictoire a notre religion a tout deux" donc voilà après moi c'est comme ca que je vois l'amour...
Dans la mesure ou l'homme tente de me mystifier c'est qu'il ne me respecte pas donc ne m'aime pas

Tite-fée
13/07/2008, 01h59
Je suis d'accord avec toi abaya;)

J'ai péfèré ne rien dire , je sais pas comment ca C passé et tout...

Oui elle est naive c'est sûr...mais bon;)

quelqu'un qui est amoureux(se) respecte son conjoint

Oui exact, la preuve il été pas amoureux d'elle lui:confused:

absente
13/07/2008, 02h04
oui on a tous notre part de naiveté ... mais je dirais qu'il faut toujours penser loin... comme là elle l'aurait du réfléchir a cette relation je suppose que c'était sa première relation meskina .. mais bon comme quoi l'imagination (homme idéal, relation idéal etc) peut nous servir quelque fois:mrgreen: c'est grace a l'imagination qu'on se projette de temps en temps dans le futur:D ...lah ihdina ou ihdiha


bonne nuit;) titefée tu veux pas me jetter de la poussière de la petite fée clochette que j'aille faire un tour au pays imaginaire:lol: désolée c'est un dèlire taa lil :22:

bonne nuit

kikoz
13/07/2008, 02h21
Je ne trouve rien d'extraordinaire a cette histoire! en lisant le titre, je m'attendais a je ne sais quoi :eek:...
...wa3lech eddiroulna f'lekhlaye3 hakda?

elfamilia
13/07/2008, 02h32
...wa3lech eddiroulna f'lekhlaye3 hakda?

Mdr
Kikoz, heureusement que tu as intervenu...

DZmes Bond
13/07/2008, 02h33
Je pense que l'auteur s'essaie aux romans d'amour. Il fait des tests avec son employeur. :mrgreen:

absente
13/07/2008, 05h00
Bonsoir


:lol: Kikoza, chefti ! Ana kolt ket'3ouha t'raf t'raf, la pov ! :-p

Cette fille aurait pu être "brisée" ailleurs qu'à Alger.

Zaama chaba bezaf ! T'khel3ou les algérois ! Makech les belles filles, ghir hiya, fi alger !? surement parce que 3iniha zrouka ! hihihi blanche neige en personne :-p

La fille, elle décide de ne plus avoir de relations avec les algériens, en plein Algérie ya sidi !!! :72: Gadra 3la roha !:mrgreen:

Win l'kat son prince charmant après ? sur le net, par hasard ! Très naive la fille, bien sur ! :mrgreen: :lol: (Win elle aurait pu trouver un bertrand fi dzayer zaama !? :mrgreen:)

A.

brise-glace
13/07/2008, 06h40
pourquoi a t-elle céder sa virginité , a ce moment la , elle n'a pas pensé a ces parents.
el mareg

La virginité est une chose qui appartient en propre à chaque femme. Et la dernière chose à laquelle une femme pense au moment ou elle décide de la perdre...c'est bien à ses parents!!!

royce
13/07/2008, 09h20
il devient un problème sérieux en Algérie. Les étudiantes qui veinnent des zones rurales sont devenues les proies préférées des jeunes à ALger.
Ayant le complexe de passer pour des "Kaviate", elles font tout pour paraître indépendantes et "ouvertes", et nos jeunes le savent trés bien, et ils en profitent bien d'ailleurs. Je pense qu'l faudra que l'état pense vraiment à trouver une solution à ce problème, car il faut former des cadres, pas des ****

absent
13/07/2008, 10h48
@brise-glace
La virginité est une chose qui appartient en propre à chaque femme. Et la dernière chose à laquelle une femme pense au moment ou elle décide de la perdre...c'est bien à ses parents!!!

On est d'accord, dans ce cas la elle n'a pas besoin de faire la victime , parcequ'elle l'a cédé de son plein gré ;)

il devient un problème sérieux en Algérie. Les étudiantes qui veinnent des zones rurales sont devenues les proies préférées des jeunes à ALger.
Ayant le complexe de passer pour des "Kaviate", elles font tout pour paraître indépendantes et "ouvertes", et nos jeunes le savent trés bien, et ils en profitent bien d'ailleurs. Je pense qu'l faudra que l'état pense vraiment à trouver une solution à ce problème, car il faut former des cadres, pas des ****

royce, je passait souvent du coté des résidence universitaires des filles , et je peux te dire que ce ne sont pas les jeunes algérois qui joue les prédateurs, pour la plupat c'est des beggara de je ne sais ou, qui eux meme sont des kwava, en générale avec une nouvelle caisse .., les jeunes algérois d'alger en générale khatihom.

royce
13/07/2008, 10h50
Oui, mais ils sont devenus des Algérois... tu ne le savais pas?!

absent
13/07/2008, 10h52
Oui, mais ils sont devenus des Algérois... tu ne le savais pas?!elles aussi alors sont devenues des algéroises :lol:
comme ca hna fi hna , un vieux algérois qui brise une jeune algéroise , aux yeux bleus :mrgreen:

Space
13/07/2008, 11h43
je trouverais l'histoire extraordinaire ...si c'est un algerien qu'elle a déniché sur le net et qui l'accepte avec ou sans sa virginité , la je dirai WAWW que ce que c'est beau ...

absente
13/07/2008, 12h49
C’est tout naturellement qu’elle décroche, donc, son baccalauréat. Contre l’avis de ses parents, elle choisit de poursuivre des études en langue française à l’Université d’Alger, très loin de chez elle. Comme il fallait s’y attendre, Kenza éprouve d’énormes difficultés à s’adapter à sa nouvelle vie. Sa première année universitaire se passe mal d’ailleurs. Et ce qui devait arriver arriva :ce qui m'étonne plutôt, c'est qu'elle soit aller faire ses études dans un endroit où il fallait s'attendre à des pb d'adaptation ( y a y un bon département de langue française à tizi!!)!!...........besoin de liberté cette nana.....et oui, ce qui devait arriver....arriva!:confused:

Algerian
13/07/2008, 12h55
Mabrouk aala Bertrand. Je connais un Bertrand, mais ca ne risque pas de lui arriver ... :D

Hafid
13/07/2008, 13h06
Je suis plutôt d'accord avec nazwa elle n'est pas que aussi naive que ca
elle sait ce quelle fait et surtout quel mépris , comme si tout les algeriens sest des malfrat pifffffffffffff je dirais plutôt cest une vipere !

Cookies