PDA

Voir la version complète : Islam, une économie au bord du chaos


zek
10/08/2005, 17h08
Bonjour, un dossier sur l'économie du monde arabe, pourquoi le grand Moyen-Orient s'est-il exilé du monde de la prospérité ? Du Maghreb au Pakistan, entre pétrole et sous-développement.
http://www.lexpansion.com/html/dossiers/405/D405.html

tamerlan
10/08/2005, 18h03
le titre est lui meme inconcevable..on devrait parler de dictatures et non d'islam..........bizzarement il n'a pas cité la malaisie qui est un pays a majorité musulmane tres devloppée..et il y'a d'autres exemples.
tous ce qui ne va pas le rattaches a l'islam...or qu'il s'agit de dictatures et de totalitarisme

Tizinissa
10/08/2005, 20h01
C'est quoi une economie isalmique et qui l'applique ? Il y a meme pas des etudes ladessus !!
les pays musulmane appliquent tous l'economie du Marché occidentale en y ajoutant des ingredients bien de chez nous par ex: corruptions, relations familliales tribales, feodalisme .....

Uofis
10/08/2005, 20h10
lol Tzinissa... pour les ingredients de chez nous.. mais je join Tam.

le titre est lui meme inconcevable..on devrait parler de dictatures et non d'islam.......... rien de mieu ajouter.

Bachi
10/08/2005, 20h13
Merci Zek, c'est interessant comme article à bien des égards.
Le constat est bien peu reluisant, certes. Mais, a mon sens, l'auteur, faisant l'impasse sur les causes profondes telles l'impérialime occidental et les immenses turpitudes du fait des politiques sionnistes, est resté trop en superficie.

In l'Expansion
Des milliers de kilomètres de plages, du soleil à en revendre, des déserts immaculés, des ruines inscrites au Patrimoine mondial, du gaz et du pétrole à gogo, une main-d'oeuvre abondante et pas chère, un marché de 560 millions d'habitants grand comme deux fois les Etats-Unis, une langue écrite partagée par la moitié de ses habitants et un consensus social irrésistible autour d'une même et (presque) unique religion, qui porta l'une des plus riches civilisations de l'histoire... »
Fin de citation.


Espérons que les générations futures sauront se montrer bien plus intelligentes que celles qui les ont précédé.

Cookies