PDA

Voir la version complète : Décès de Jamal Eddine Bencheikh, écrivain algérien


morad2bba
10/08/2005, 17h14
L'écrivain algérien Jamal Eddine Bencheikh, 75 ans, spécialiste du patrimoine arabe, est décédé lundi d'un cancer à Tours (centre de la France), a-t-on appris mercredi auprès de sa famille.
M. Bencheikh, qui a enseigné la littérature en France, est notamment connu pour sa traduction des "Mille et une nuits", dont une nouvelle édition de 1250 pages vient d'être publiée par Gallimard.
Il était également spécialiste de la poésie arabe et avait rédigé une introduction aux "Prolégomènes" d'Ibn Khaldoun, considéré comme un des fondateurs de la sociologie.
Né à Casablanca (Maroc) en 1930, M. Bencheikh a notamment enseigné la littérature médiévale arabe à la Sorbonne (Paris) et réalisé un dictionnaire de la littérature francophone arabe et maghrébine.
Quelques années après l'indépendance de l'Algérie, M. Bencheikh s'était imposé un "exil volontaire" en France pour protester contre les restrictions de libertés imposées par le régime de Houari Boumediene (65-78).
Auteur de plusieurs contributions à caractère politique réunies en 2001 dans un recueil intitulé "Ecrits politiques", M. Bencheikh avait notamment pris position contre les islamistes, en dénonçant cette "poignée qui parle au nom de l'Islam de telle manière qu'elle est en train d'approfondir l'incompréhension entre les musulmans et l'Occident".

Hippone
10/08/2005, 17h38
Bonjour,
C'est ainsi qu'on entend parlé de nos intellectuels. C'est que pour annoncer leur décés et de constater qu'ils n'ont brillé qu'à l'étrangers chez ceux qui reconnaissent la valeur des gents. J'espère que ses oeuvres et ses travaux seront diffusés et utilisés dans nos universités, bibliothèques, etc.
Je rends, ici, un hommage à M. Jamal Eddine Bencheikh.

Al-Fares
10/08/2005, 20h20
Saha Avucic,
Quel péché?
Je vois ca comme un honneur à notre Grand regrété Allah Yarhmou.

Merci beaucoup, à chaque fois tu nous gâte de vécus, vécus par toi meme...mille fois meilleur que "on a dit"

melanco
10/08/2005, 20h47
ALLAH YARHMOU, voila il est mort en exil en refusant de vivre dans le silence.
Avucic merci . c'est de la sagesse:
nous (les instruits), nous ne sommes pas le nombril de l'Algérie, notre problème, c'est que nous croyons que nous somme à la mesure de résoudre tous nos problèmes (algériens). La vérité, c'est que toi et moi, ne sommes que des points insignifiants dans l'Histoire... la Révolution française se continue aujourd'hui... et notre Indépendance d'hier, ne s'achèvera qu'avec le passage de plusieurs générations....

Absente5
11/08/2005, 10h03
Je suis très peinée par la disparition de ce grand Professeur, qui d'ailleurs a inspiré ma vocation littéraire...
que Dieu est son âme.

C'est triste de voir disparaitre les plus grands dans l'indifference générale, un peuple n'est rien sans culture, c'est par et à travers elle qu'il se cherche, se construit et se transmet....la culture algérienne est plus que jamais en deuil....


Je suis vraiment triste.

Thirga.ounevdhou
11/08/2005, 11h19
Bonjour,

Allah yerrahmou, merci pour l’info.

Djanoub : Soubhan Allah, j’allais dire la même chose pour Avucic.

Merci beaucoup pour ce témoignage et ces infos Avucuc, merci pour cet hommage rendu. C’est malheureux que nos intellectuelles sont tjrs et encore ignorés par les leurs.

Bachi
11/08/2005, 15h46
Avucic et Alya,

Je compatis à votre tristesse.
Je ne connaissais pas cet homme.
Bous m'avez donné envie de chercher ses ouvrages et de le lire.
Merci...

Que son âme repose en paix.

morjane
11/08/2005, 17h02
Bonjour,

Je présente toutes mes condoléances pour le décès de ce grand homme qu'était Jamal Bencheikh.

Je ne le connaissais pas du tout puis je l'ai découvert lors de la parution des Mille et Une Nuits (http://www.poesie-amour.com/article731.html) et je m'étais renseigné sur lui, ses écrits car il me paraissait si sage et pertinent et là j'apprend que tu as eu cet honneur de le connaitre Avucic. Tu possédes un trésor en toi , c'est comme cotoyer une étoile. Cela doit etre terrible et douloureux , comme pour Alya et je te remercie de nous en avoir parlé.

Que son âme repose en Paix .

Cookies