PDA

Voir la version complète : Deep Impact filme la Terre comme un monde étranger


Thirga.ounevdhou
21/07/2008, 14h57
Le vaisseau spatial Deep Impact a capturé une vidéo de la Lune transitant (passant devant) la Terre, depuis une distance de 50 millions de kilomètres.

Les scientifiques utilisent la vidéo pour développer des techniques pour étudier les mondes étrangers.

"En faisant une vidéo de la Terre de si loin aide à la recherche d'autres planètes abritant la vie dans l'Univers, en donnant un aperçu de la façon dont un monde étranger et éloigné comme la Terre nous apparaîtrait," commente l'astronome Michael A'Hearn (University of Maryland), investigateur principal pour la mission prolongée Deep Impact, appelée Epoxi.

http://img132.imageshack.us/img132/2173/epoxiterrefilmnp9.jpg (http://imageshack.us)
La Terre filmée par Deep Impact (Epoxi)

Deep Impact est entrée dans l'histoire quand l'équipe de la mission a dirigé un compacteur du vaisseau spatial sur la comète Tempel 1 le 04 Juillet 2005. La NASA a récemment prolongé la mission, réorientant le vaisseau spatial pour un survol de comète Hartley 2 le 04 Novembre 2010.

Epoxi est une combinaison des noms pour les deux composants prolongés de la mission: une recherche des planètes étrangères (extrasolaires) pendant le voyage vers Hartley 2, appelé Extrasolar Planet Observations and Characterization (EPOCh), et le survol de la comète Hartley 2, appelé Deep Impact eXtended Investigation (DIXI).

Pendant une pleine rotation de la Terre, les images obtenues par Deep Impact à une cadence de 15 minutes ont été combinées pour faire une vidéo couleur. Durant la vidéo, la Lune entre dans la frame (en raison de son mouvement orbital) et passe devant la Terre, puis sort du cadre.

D'autres vaisseaux spatiaux ont imagé la Terre et la Lune depuis l'espace, mais Deep Impact est le premier à montrer un transit de Terre avec assez de détails pour voir de grands cratères sur la Lune et les océans et les continents sur la Terre.

"Pour imager la Terre d'une façon similaire, une civilisation étrangère aurait besoin de technologie bien au-delà de ce que les terriens peuvent même rêver construire," note Sara Seager, théoricien planétaire au MIT (Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, Massachusetts), et co-investigateur sur Epoxi. "Néanmoins, les télescopes spatiaux pour la caractérisation de planètes à l'étude par la NASA pourraient observer une jumelle de la Terre comme un simple point de lumière -- un point dont l'éclat total change avec le temps pendant que les différentes masses de terres et les océans tournent dans et hors de la vue. La vidéo nous aidera à relier un point variable de lumière planétaire aux océans, aux continents, et aux nuages en-dessous -- et trouver des océans sur les planètes extrasolaires signifie identifier des mondes potentiellement habitables." ajoute Seager.
"Notre vidéo montre quelques dispositifs spécifiques qui sont importants pour des observations de planètes comme la Terre satellisant d'autres étoiles," commente Drake Deming (Goddard Space Flight Center in Greenbelt, Md.).

Deming est investigateur adjoint principal pour Epoxi, et mène les observations EPOCh. "Un 'reflet du Soleil' peut être vu dans le film, provoqué par la lumière réfléchie des océans de la Terre, et des reflets semblables observés de planètes extrasolaires pourraient indiquer des océans étrangers. Aussi, nous avons utilisé la lumière infrarouge au lieu de la lumière rouge normale pour faire les images composées en couleur, et cela rend les masses terrestres beaucoup plus visibles." Cela se produit parce que les plantes se reflètent plus fortement dans le proche infrarouge, explique Deming. Par conséquent la vidéo illustre le potentiel pour détecter les masses de terres végétales sur les planètes extrasolaires en recherchant des variations dans l'intensité de leur lumière proche infrarouge pendant que la planète tourne.

Source: Gilbert Javaux - PGJ Astronomie

Thirga.ounevdhou
31/07/2008, 15h41
http://www.youtube.com/v/JxrIMHKobk0&hl=en&fs=1

Les deux vidéos et d’autres images sont disponibles à : http://www.nasa.gov/topics/solarsystem/features/epoxi_transit.html (http://www.nasa.gov/topics/solarsystem/features/epoxi_transit.html)

Cookies