PDA

Voir la version complète : Ambitieux projet d’inventaire de la biodiversité


Thirga.ounevdhou
23/07/2008, 15h02
Une vaste étude sur la biodiversité des parcs nationaux de Mercantour et des Alpes maritimes se tiendra en collaboration avec le musée national d’histoire naturelle. Plusieurs scientifiques de diverses nationalités procéderont à l’inventaire des espèces végétales et animales vivant en cette région.

Les données recueillies au cours de ce recensement permettront d’établir une liste exhaustive des espèces non encore répertoriées. Un travail de longue haleine en perspective puisqu’on évalue à une dizaine d’années la durée de cet exercice.

Une trentaine de scientifiques, en provenance de vingt-huit centres de recherches distincts, participeront à ce projet. Des spécialistes autorisés à décrire, nommer et classer les organismes vivants accompagneront les chercheurs dans cette aventure grandiose. S’échelonnant sur une décennie, les observations recueillies permettront de percevoir l’influence du changement climatique sur les différentes espèces.

Les scientifiques récolteront saison après saison, durant plusieurs années, des données relatives à la cinquantaine de milieux de vie identifiés préalablement. Afin de pouvoir assurer la protection des espèces, il faut d’abord en connaître l’existence. La faune et la flore firent l’objet de travaux de recherches antérieurs qui permirent de répertorier environ 2000 espèces et on vise à atteindre un objectif de 5000 au terme de cette compilation nouvelle. Des travaux exploratoires précéderont le début des cueillettes de spécimens sur le terrain afin de délimiter les emplacements soumis à des prélèvements.

Un code-barre génétique unique identifiera les espèces végétales ou animales lorsqu’aucune particularité morphologique ne les distingue. Des filets et divers systèmes pour capturer les insectes de tous genres se dresseront sur les zones sélectionnées pour que viennent s’y déposer ces créatures volantes ou rampantes. Suite à cet inventaire, les chercheurs tenteront de poursuivre leurs observations sur l’évolution de ces organismes et de déterminer les menaces qui pèsent sur ces formes de vie en rapport avec l’environnement.

Source: Actu-environnement

Cookies