PDA

Voir la version complète : Bouclier antimissile : Pologne et USA signent l'accord


arayzon
20/08/2008, 14h29
Les Etats-Unis vont pouvoir installer d'ici 2012 dix intercepteurs de missiles sur le sol polonais. Cet accord est perçu par la Russie comme une provocation.


Les Etats-Unis et la Pologne ont solennellement signé mercredi 20 août un accord prévoyant l'installation d'éléments du bouclier antimissile américain sur le territoire polonais à l'horizon 2012.
Le texte a été signé au siège du gouvernement à Varsovie par la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice et son homologue polonais Radoslaw Sikorski, en présence du président Lech Kaczynski et du Premier ministre Donald Tusk.
Les pourparlers, qui ont duré 15 mois, ont longtemps buté sur les exigences du gouvernement libéral de Tusk, en place depuis novembre.

Impopulaire dans l'opinion

Malgré l'opposition ferme de la Russie, le gouvernement polonais a donné son feu vert officiel mardi.
Le Premier ministre Donald Tusk a déclaré que son cabinet avait signé l'accord par lequel la Pologne accueillera dix intercepteurs de missiles sur son sol. Il s'est félicité de ce "succès pour la Pologne", cependant impopulaire dans l'opinion publique et dénoncé par Moscou comme une provocation. "Ce qui est crucial, c'est que tout le territoire de la Pologne sera défendu", a dit Donald Tusk.
Les Etats-Unis vont ainsi pouvoir installer sur le sol polonais à l'horizon 2012 dix intercepteurs capables de détruire en vol d'éventuels missiles balistiques à longue portée.

Une riposte russe

Ce système est lié à un puissant radar qui sera installé en République tchèque. L'accord avec Prague a déjà été signé le 8 juillet. Ces éléments font partie d'un vaste projet destiné à protéger le territoire américain d'éventuelles menaces de pays imprévisibles comme l'Iran.
Mais Moscou le considère comme une menace à sa sécurité et prévient qu'elle ripostera à l'installation de contingents américains équipés de systèmes antimissiles dans son ancienne arrière-cour.
Affirmant que l'installation du bouclier constituait un risque supplémentaire pour la Pologne qui a des frontières communes avec la Russie, le gouvernement polonais a réclamé des Etats-Unis des batteries anti-aériennes de dernière génération pour accroître la sécurité de son territoire.

Un système antimissile de moyenne portée

Les Etats-Unis ont accepté de déployer une batterie de Patriot opérée par un contingent américain. Peu à peu, l'armée polonaise disposera elle-même de ce système antimissile à moyenne portée.
Selon le gouvernement polonais, le conflit entre la Russie et la Géorgie a poussé les Etats-Unis à des concessions pour obtenir la conclusion des négociations.

Sources : nouvelobs.com

Cell
20/08/2008, 15h19
hBIBNA aRAYZON SALAM

Ces éléments font partie d'un vaste projet destiné à protéger le territoire américain d'éventuelles menaces de pays imprévisibles comme l'Iran.

ADMIREZ à quel point ils nous prennent pour des pigeons ........

pour résumer un missile iranien

survolera la mer noir , pour faire un coucou aux population s'eturgeons

l'ukraine

une bonne partie du territoire russe

les pays baltes

la suéde

la norvége .... ou il en profitera pour jeter un coup doeil au magnifique Fjords

l'islande

le Groenland , ou il y a déja un gros radar américain qui date de la guerre froide

avant de plonger voir ces cousins au QUebec, le temps d'un petit café

et puis il ira voir les chutes du niagara

pour ensuite bifurquer vers New York ou washington .............. BOUM


entre temps les USA, auront eu le temps d'envahir l'iran , de tuer toute sa population et de raser toutes les villes iraniennes au sol .

vous n'avez pas aussi remarquée que la corée du nord ne fait plus partie des pays qui menacent les USA .... que l'iRAN :confused:

eagle19
20/08/2008, 17h40
vous n'avez pas aussi remarquée que la corée du nord ne fait plus partie des pays qui menacent les USA .... que l'iRAN :confused:

C'est clair, l'iran n'es qu'un pretexte pour mettre pied en pologne, c'est la russie qui es la vrai cible. Elle est avec la chine les futurs menaces pour les US.
S'ils voulaient contrer l'iran, ils mettront des missiles en Turquie en arabie saoudite....La pologne c'est trop loin, et c'est même pas dans la trajectoire d'un missile qui part d'iran pour arriver aux US;)

Cookies