PDA

Voir la version complète : Le 9-11 et la tradition terroriste d'israel pour contraindre l'occident.


myra21
22/08/2008, 06h07
Résoudre le 9-11



Chapitre 2

« Objectif l'Amérique »

Le 9-11 et la tradition terroriste d'Israël pour contraindre l'Occident

Par Christopher Bollyn, le 20 novembre 2007

​​​​Le premier chapitre, « Les avions du 9-11 -- Une compagnie aéronautique appartenant aux militaires israéliens est liée au 9-11 (http://*******************/Les-avions-du-9-11-Une-compagnie-aeronautique-appartenant-aux-militaires-israeliens-est-liee-au-9-11_a13897.html?PHPSESSID=fe28f3dd7a283beda3246d08b ab76083), » explique que l'armée israélienne a un passé de propriétaire et d'exploitant de compagnies de location et de maintenance d'avions privés aux États-Unis.

​​​​Ces compagnies privées d'aviation, créées par l'armée israélienne et liées à l'industrie aéronautique appartenant à l'État, avait manifestement les moyens en avionique de pointe, nécessaires pour transformer des avions Boeing en missiles télécommandés, comme ceux qui ont apparemment heurté le World Trade Center le 11/9/2001. [NDT : Les attentats du 11/9/2001 sont simplement désignés par 9-11.]

​​​​L'armée israélienne ayant la capacité d'effectuer ces attaques, l'évidence de la connaissance anticipée israélienne soulève une question fondamentale qui doit être posée : Les militaires israéliens ont-ils dirigé ces actions terroristes atroces ?

​​​​Des millions d'Étasuniens ont accepté aveuglément, sans aucune preuve, le récit du gouvernement et des médias sous contrôle, selon lequel 19 Arabes, sans compétence élémentaire de pilotage, « étaient responsables des attaques aériennes à la précise synchronisation, et du carnage et de la destruction qui en ont résulté le 11/9.

​​​​D'un autre côté, ce même gouvernement et ces médias n'ont montré absolument aucun intérêt à approfondir ou à rechercher les indices à propos des nombreuses questions sans réponse entourant ces attaques.

​​​​Il ne peut y avoir qu'une explication logique à l'ignorance persistante des pièces à conviction par les institutions qui devraient être à la tête de l'enquête. C'est évidemment parce que les preuves ne concordent pas ou entrent en contradiction avec le conte inventé qu'elles ont présenté au public.

​​​​Le nombre de gens ayant réalisé que le gouvernement et les médias ont menti sur le 9-11 est important et en pleine croissance. Le paquet de mensonges entourant les attaques a été entièrement dévoilé, et il ne peut pas être défendu plus longtemps.

​​​​Incapables de défendre leur histoire fabriquée contre les évidences présentées par des scientifiques et des auteurs honnêtes, les défenseurs du mensonge ont recours à la désinformation, à la diffamation et à la calomnie pour tenter d'éviter que la vérité ne se répande comme une traînée de poudre.


LA CONNAISSANCE ANTICIPÉE DES ISRAÉLIENS

​​​​Bien que les preuves de la connaissance anticipée israélienne soient sans conteste révélatrices, les idées fausses communément entretenues à l'égard d'Israël, et l'ignorance de la vérité toute nue de l'histoire terroriste du Sionisme, empêchent la plupart des gens de comprendre le rapport israélien au 9-11. L'ignorance de l'histoire sioniste, cultivée par les médias contrôlés, empêche les gens de comprendre la réalité actuelle.

​​​​Pour comprendre le 9-11, il est essentiel d'avoir un aperçu de l'histoire des attaques israéliennes précédentes contre les États-Unis. Ce chapitre récapitule quelques événements peu connus, mais primordiaux, de l'histoire des attaques terroristes israéliennes sous fausse bannière et des planificateurs sionistes derrière elles. Les noms et les événements étudiés dans ce chapitre sont au centre du terrorisme sioniste, sous fausse bannière et autrement.

​​​​Terrorisme « sous fausse bannière » signifie action terroriste planifiée et commise par l'une des parties dans le but d'en faire porter la responsabilité par l'ennemi, pour des raisons politiques ou stratégiques. Le 9-11, comme nombre d'autres grands attentats terroristes et ceux qui frappent l'Irak occupé depuis des années, sont typiquement des opérations sous fausse bannière. Ce genre d'attentat est conçu pour susciter l'hostilité ou fomenter des conflits entre groupes ou nations.

​​​​Les États-Unis, séparés par des océans des guerres d'Europe et d'Asie, n'ont en fait été attaqués par des forces armées étrangères que très rarement. L'invasion britannique durant la guerre de 1812 et le bombardement japonais de Pearl Harbor en 1941, sont les deux seules attaques étrangères venant à l'esprit avant le 9-11.

​​​​Bien que le gouvernement et les médias travestissent et représentent le 9-11 comme un acte terroriste arabe, les données indiquent qu'il s'agissait d'une attaque sous fausse bannière, soigneusement planifiée et exécutée par l'armée israélienne, après des années de planification et de préparation.

myra21
22/08/2008, 06h08
LES PREUVES DE L'IMPLICATION ISRAÉLIENNE

​​​​Ce n'est pas une hypothèse pouvant être facilement écartée comme simple spéculation basée sur des préjugés. Il existe de solides preuves que les agences de renseignement israéliennes connaissaient à l'avance le 9-11, ce qui est révélateur de leur participation à ces attaques.

​​​​Les déclarations publiques faites par les principaux suspects terroristes, par exemple les cinq « déménageurs » radieux, qui étaient en fait des agents du renseignement israélien, indiquent qu'ils avaient la connaissance de ces attaques avant qu'elles se produisent.

​​​​En novembre 2001, après leur libération de deux mois de détention aux USA, trois des cinq agents israéliens apparaissaient à la télévision et admettaient, clairement en hébreu, que leur objet était de documenter l'événement. L'intervieweur israélien n'a pas demandé aux hommes qui les avait envoyés, mais il est assez évident qu'ils travaillaient pour une agence de l'État israélien.

http://www.bollyn.com/public/ThreeOfFiveDancingIsraelis_20071018121026.jpg
Trois des cinq agents du Mossad apparaissaient à la télévision israélienne, après avoir été relâché en novembre 2001, et ils admettaient publiquement que leur « objectif était de documenter l'événement »

​​​​Les cinq faux déménageurs d'Urban Moving Systems, de Weehawken dans le New Jersey, étaient en réalité des agents des services secrets israéliens. Les cinq agents israéliens, décrits au début du bulletin d'informations comme des « moyen-orientaux, » avait été recherchés par le FBI et les autorités du New Jersey après qu'ils aient été aperçus en train de faire la fête et de filmer la destruction du World Trade Center.

​​​​Les Israéliens se filmaient avec les tours en train de brûler derrière eux, tout en frottant leurs briquets, riant, et s'exaltant, pendant que des centaines de gens innocents étaient grillés vivants. Selon des témoignages, ils portaient des costumes arabes ou palestiniens, retrouvés plus tard dans leur fourgonnette.

​​​​Deux des cinq Israéliens, pris avec plusieurs passeports, un couteau à lame rétractable, des milliers de dollars bourrés dans leurs chaussettes, conduisant une fourgonnette testée positive aux explosifs, étaient en réalité à cette époque sur une liste d'agents étrangers connus des autorités du maintien de l'ordre.

​​​​ABC News a fait une relance sur les agents israéliens en juin 2002 :

Les agents qui les ont arrêtés ont dit avoir vu beaucoup de choses ayant éveillé leurs soupçons contre eux. L'un des passagers avait 4.700 dollars cachés dans sa chaussette. Un autre portait deux passeports étrangers. Un couteau à lame rétractable a été retrouvé dans la fourgonnette. Mais peut-être que la plus grande surprise pour les agents est arrivée quand les cinq hommes ont été identifiés comme des citoyens israéliens.

« Nous ne sommes pas votre problème. »

Selon le rapport de police, l'un des passagers a dit aux agents qu'ils étaient sur l'autoroute de West Side à Manhattan « pendant l'incident, » en se référant à l'attentat au World Trade Center. Le conducteur de la camionnette, Sivan Kurzberg, a dit aux agents, « Nous sommes israéliens. Nous ne sommes pas votre problème. Vos problèmes sont nos problèmes. Les Palestiniens sont le problème. » Les autres passagers étaient son frère Paul Kurzberg, Yaron Shmuel, Oded Ellner et Omer Marmari.

​​​​Les cinq « déménageurs » étaient à l'évidence un élément d'une beaucoup plus vaste opération terroriste israélienne dans la ville de New York. La société Urban Moving Systems a par la suite été éventée comme une compagnie « façade » du Mossad, une fausse agence mis en place pour leur faciliter l'opération terroriste. Un Étasunien qui travaillait avec l'entreprise s'est dit choqué de voir que les employés israéliens s'étaient publiquement réjouis des attentats.

​​​​En novembre 2001, les cinq agents israéliens suspectés de terrorisme étaient renvoyés en Israël pour « visas périmés, » mais ils avaient à maintes reprises refusé de se soumettre, et puis d'échouer, aux tests du détecteur de mensonges à propos de leur participation au 9-11.

​​​​Les SMS avertissant des attaques du World Trade Center, précis à la minute près, envoyés par le système de messagerie Odigo appartenant au Mossad quelques heures avant que le premier avion frappe la Tour Nord, sont une preuve de plus du fait que les membres des agences de renseignement israéliennes connaissaient de manière très explicite et précise les attaques terroristes, bien avant qu'elles ne se produisent.

​​​​Dans un crime terroriste de meurtre de masse complexe et minutieusement planifié tel que le 9-11, la jouissance de connaissance anticipée précise comme celle détenue par les faux déménageurs israéliens et les expéditeurs des messages d'Odigo, est évidemment une preuve d'implication dans le crime.

​​​​Si les bénéficiaires des avertissements d'Odigo avaient contacté les autorités responsables à New York, des milliers de vies auraient pu être sauvées. Si ces gens n'étaient pas complices de ce crime, pourquoi n'ont-ils pas contacté les autorités ?

​​​​En considérant la preuve de la connaissance anticipée israélienne avec la capacité de l'armée israélienne à lancer ce genre d'attaque terroriste sophistiquée sous fausse bannière, la question flagrante doit être posée : Est-ce que les organismes militaires israéliens commettaient un acte terroriste aussi ignoble aux États-Unis pour réaliser un objectif stratégique ?

​​​​La question de savoir si les planificateurs stratégiques israéliens dirigeraient une attaque terroriste sous fausse bannière contre les États-Unis, leurs plus puissants alliés, afin d'en faire porter la responsabilité aux Arabes, leurs ennemis, soulève plusieurs questions précises :

1. L'armée israélienne a-t-elle mené dans le passé des attaques terroristes sous fausse bannière contre les États-Unis ?

2. Si c'est le cas, y a-t-il des liens entre les gens ou les organismes, impliqués dans les attentats terroristes antérieurs, et le 9-11 ?

3. Y a-t-il un objectif stratégique pour lequel les planificateurs sionistes effectueraient une opération terroriste pareille, extrêmement dangereuse et sophistiqués ?

4. Dans l'affirmative, un objectif stratégique a-t-il été obtenu suite au 9-11 ?

​​​​La réponse est oui aux quatre questions.

​​​​L'armée israélienne a une histoire documentée de conduite militaire d'attaques terroristes sous fausse bannière contre les États-Unis. Elle a aussi un passé de rétention d'informations à l'encontre des États-Unis sur des menaces dont elle est informée.

​​​​Par ailleurs, les sionistes extrémistes sont précisément les premiers suspects, avec les plus forts mobiles, d'avoir mis à exécution le 9-11. L'objectif sioniste était de donner un coup de pouce à leur « guerre contre le terrorisme, » prévue de longue date et menée par les États-Unis, grâce à une spectaculaire attaque terroriste contre eux.

​​​​Comme pour tout autre crime, la résolution du 9-11 exige que nous examinions consciencieusement les suspects ayant de fortes motivations et un passé de perpétration de crimes similaires. Un certain nombre de hauts responsables israéliens suspects correspondent à cette description.

​​​​D'autre part, les Arabes n'avaient pas de mobile raisonnable pour attaquer le World Trade Center ou le Pentagone. Pourquoi des Arabes ou des Musulmans commettraient-ils un acte aussi contre-productif ? Pourquoi une organisation arabe commettrait-elle un crime insensé en sachant qu'il entraînerait une invasion militaire de leur nation ou d'une autre nation islamique de la part des USA ? Le scénario du terrorisme arabo-islamique a très peu de sens.

zakaria_elk
22/08/2008, 10h57
Qu'ils aillent au diable. leur soif de guerre et leur haine, leur mensonge,leur racisme déguisé, leur corruption, leur débauche,leur pollution que l'on subit. Est une occasion de nous faire gagner le paradis.:mrgreen:

Algerian
22/08/2008, 15h07
Merci pour l'article Myra,

zakaria_elk,
Comment comptes-tu gagner le paradis?

zakaria_elk
23/08/2008, 09h47
En subissant leur politique.

C'est très aléatoire comme réponse.

Cookies