PDA

Voir la version complète : 147,80 millions de dinars pour la participation algérienne aux Jeux d’été de Pékin


Thirga.ounevdhou
04/09/2008, 09h46
Un montant global de 147 805 392,42 de dinars a été dégagé par le Comité olympique algérien (COA) pour la participation algérienne aux jeux Olympiques et jeux Paralympiques 2008 de Pékin, a affirmé l’instance olympique. Ce montant englobe la préparation et la participation des athlètes (valides et paralympiques), souligne le COA.

Pour la 1re catégorie, le COA a déboursé un total de 134 351 000,20 de dinars, dont 96 296 642,79 de dinars pour la préparation et 38 054 357,41 de dinars pour la participation, alors que pour les Paralympiques, une somme de 4 212 870,49 de dinars a été dépensée pour les mêmes objectifs (préparation et participation), ajoute un communiqué du COA qui souligne que la subvention pour les années 2007 et 2008 allouée au COA est de 146 millions de dinars. «Les fédérations disposaient de toutes les prérogatives pour fournir les équipements spécifiques à leurs athlètes en conformité avec les règlements des fédérations internationales», a précisé le Comité olympique algérien.

L’Algérie n’a obtenu à l’issue de ces jeux Olympiques 2008 que deux médailles en judo, une en argent par Amar Benikhlef et une en bronze par Soraya Haddad.

Pour rappel, le président du COA, Berraf Mustapha, avait estimé samedi dernier, lors d’une conférence de presse qu’il a animée pour faire le bilan de la participation algérienne, que cette dernière a été «honorable», même s’il s’est dit «déçu de quelques disciplines». «Le judo est en train de s’inscrire comme la locomotive du sport algérien», a-t-il ajouté, alors que, pour lui la boxe et l’athlétisme n’ont pas eu les résultats escomptés en terre chinoise.

Pour expliquer, sinon justifier les mauvaises performances des athlètes algériens aux JO 2008, le président du COA pense que les fédérations de ces disciplines ont été victimes de leur «instabilité». «Il y a eu beaucoup d’efforts de la part des fédérations de boxe et d’athlétisme, mais on a enregistré des soubresauts qui ont fait que les résultats réalisés à Pékin n’ont pas été à la hauteur. L’instabilité de ces deux fédérations a été chèrement payée», avait-il déclaré.

- La Tribune

Cookies