PDA

Voir la version complète : Charlotte Wyat au coeur d'un drame humain


morjane
26/08/2005, 12h47
Charlotte wyat est née prématurée de 14 semaines. A sa naissance, elle ne pesait que 450 grammes et mesurait 13cm. Ce qui est très peu sachant qu'en moyenne un nouveau-né pèse à peu près dans les 3kg et mesure dans les 50 cm. Mais surtout Charlotte n'a jamais quitté l'hôpital et elle a déjà fait trois arrêt respiratoires et les médecins disent qu'elle est condamné à plus ou moins brève échéance. La petite fille souffre de graves malformations rénales, respiratoires et cérébrales et ne quitte jamais son caisson à oxygène sauf lorsque sa maman vient la prendre dans ses bras.

En cas de nouvel arrêt respiratoire les médecins ont demandé à ce qu'elle ne soit plus réanimée et la justice a suivit leurs avis. A chaque fois les parents ont fait appel. Pour le dernier appel la justice de la haute cour a tranché en faveur de l'avis des médecins aussi. Mais les parents souhaitent que le juge revienne sur sa décision et oblige les médecins à encore intervenir en cas de 4ème arrêt respiratoire.

Je ne juge pas les parents car ils vivent aussi les souffrances de la petite qui est la chair de leur chair mais je ne partage pas ce que je ressens comme un acharnement à vouloir maintenir une vie qui n'a été et ne sera que souffrance. Quand tout a été tenté et qu’il n’y a plus d’espoir comment infliger encore d’autres souffrances. Maintenant grâce aux nouvelles techniques des très grands prématurés réussissent à rester en vie mais à quel prix lorsqu'il y a de telles séquelles physiques ?

Le papa de Charlotte qui est un très fervent chrétien a dit "Si le gars là haut dit qu'une personne doit vivre, c'est qu'elle doit vivre" mais si elle a été maintenu en vie c'est grâce aux progrès et au caisson à oxygène, c'est grâce aux techniques. Là en cas de 4ème arrêt respiratoires, c'est en refusant de recourir aux techniques et en laissant partir avec le moins de souffrance possible cette vie qui n'aura été que souffrance qu'on laisse "le gars d'en haut " décider.

Les médecins ne sont ils pas les mieux placés pour connaître les souffrances et séquelles qui sont infligés à l'enfant. Charlotte est pratiquement aveugle et ne réagit plus qu'aux sons et les médecins disent que sa vie ne serait que "souffrance continue".


Pour lire son histoire:
La justice britannique confirme le droit de laisser mourir la petite Charlotte (http://permanent.nouvelobs.com/europe/20050825.FAP8068e.html?1916)

Don_Corleonne
26/08/2005, 23h25
Bonsoir
je tiens à te remercier pour tous les articles aussi interessants les unus que les autres que tu mets à notre disposition sur F.A.
Personnellement j'approuve la décision des médecins anglais.
Bien qu avec tous les progres de la médecine, je me demande comment ont-ils pu maintenir en vie un prématuré de 14 Semaines..
En algerie ça ne se fait pas, les caissons à oxygène n'existent pas( d 'ailleurs l'o² a haute pression partielle ) est nocif pour la retine des nouveaux nés , j ai fait un stage dans un service de neonatologie durant un mois et je t'assure que espèrer garder un N.né de 14 semaines relève de la fiction.
Enfin souhaitons bon courage pour ces parents britaniques, la perte d'un proche même si on n'a pas eu le temps de connaitre est pénible.

morjane
27/08/2005, 14h28
Bonjour Don_Corleonne,
un N.né de 14 semaines relève de la fiction. Oui, tu as parfaitement raison car lorsque j'ai écris que "Charlotte wyat est née prématurée de 14 semaines. " C'était à propos sa prématurité qui est de 14 semaines par rapport à la durée normale d'une grossesse.

Etant donné qu'une grossesse dure 41 semaines, elle est donc née à 27 semaines ce qui est très peu de toutes les façons. Ce qui explique toutes ses malformations, son faible poids et sa petite taille à la naissance. Bien évidement les trois réanimations précédentes n'ont fait qu'agraver son état.
Hier, en écrivant, j'avais mal au coeur en pensant à ce que pouvait endurer cet enfant depuis sa naissance . Charlotte a 22 mois maintenant et je suivais par info interposé son histoire depuis le premier appel à la justice des parents. Je suis moi aussi du coté de l'avis des médecins.

A travers des drames pareils c'est aussi un problème d'éthique à savoir faut-il vraiment réanimer quelque soit les conséquences irrerversibles que celà implique? A quel moment la réanimation devient un acte d'acharnement thérapeutique? Et qui doit décider de l'attitude à adopter, la famille les médecins, la justice?

Autrement, je te remercie et j'essaie de diversifier les sujets et d'en choisir qui me correspondent car on ne parle bien que de sujets que l'on aime et que l'on maitrise. Des fois je fais des écarts, actu oblige mais c'est rare.

Thirga.ounevdhou
27/08/2005, 15h00
Bonjour Morjane et Don_Corleonne,

C’est une histoire et une réalité si douloureuse. le titre le dit c'est un vrai Drame Humain!

Merci beaucoup pour cette information, ces détails concernant cette petite…Dieu comme la vie est cruelle, elle est si petite pour souffrir de la sorte et subir tout ce qu’elle vient de subir, et ses parents ? qu’el cauchemar ! ces parents on les comprend, c’est dur pour eux et ils ne peuvent prendre une telle décision, les médecins on les comprend aussi « leur conscience professionnelle est présente » qui décidera dans un tel cas, est ce qu’il existe des lois ou autres (comme se le pose Morjane) dans de pareils cas ? il fallait y penser ou il faudra y penser pour l’avenir...
Le papa de Charlotte qui est un très fervent chrétien a dit "Si le gars là haut dit qu'une personne doit vivre, c'est qu'elle doit vivre" mais si elle a été maintenu en vie c'est grâce aux progrès et au caisson à oxygène, c'est grâce aux techniques. Là en cas de 4ème arrêt respiratoires, c'est en refusant de recourir aux techniques et en laissant partir avec le moins de souffrance possible cette vie qui n'aura été que souffrance qu'on laisse "le gars d'en haut " décider. Je suis tout a fait d’accord, Morjane, il y a peut être les moyens de la reanimer et de la laisser en vie, mais et après, comment sera sa vie, est ce qu’il y aura aussi des moyens pour qu’elle ne souffre pas ou qu’elle souffre mois, puisqu’on prévoie déjà tout ce la.

J'aimerai connaitre la decision et le sort de cette pauvre petite.

Encore merci Morjane.

Cookies