PDA

Voir la version complète : Incendie dans le tunnel sous la Manche: incident "grave"


nacer-eddine06
11/09/2008, 18h04
LONDRES - Les pompiers du Kent, dans le sud de l'Angleterre, ont annoncé jeudi l'envoi de secours après un "incident grave" dans le tunnel sous la Manche.

Sept véhicules ont été envoyés sur le site de l'incident afin de venir en aide aux secours français, ont précisé les pompiers du Kent. Quatre ambulances ont également été dépêchées depuis l'entrée, côté britannique, du tunnel.

Un porte-parole des services ambulanciers du sud-ouest a précisé n'avoir reçu "aucune information concernant des victimes".

Le "Kent Fire and Rescue Service" a précisé qu'il s'agissait d'un "incident grave", mais sans être en mesure de confirmer l'incendie d'un poids lourd, comme l'avait fait auparavant Eurotunnel.

Les services britanniques d'Eurotunnel ont indiqué que l'incident était survenu à 11 km de l'entrée française du tunnel. "L'alarme incendie a retenti annonçant la possibilité d'un feu à environ 14H55" (13H55 GMT), a indiqué la société.

"La navette ferroviaire a été évacuée et 32 personnes ont été emmenées dans le tunnel de service. Un train est actuellement en route depuis la France afin de prendre les personnes par le tunnel de service et les ramener en France", a précisé la police du Kent.

"Eurotunnel a suspendu les liaisons dans les deux sens le temps que les services d'urgence gèrent l'incident", a ajouté la société.

Dans la gare londonienne de St-Pancras, où aboutissent les Eurostar, des files d'attente se sont vite formées, tandis que les hauts-parleurs annonçaient la mauvaise nouvelle: "En raison d'un incendie dans le tunnel, nous ne sommes pas en mesure de fournir de services sur l'Eurostar. Il est recommandé à l'ensemble des passagers de consulter sur le site internet pour de plus amples informations".

"Ils nous ont dit qu'il y avait un important incendie dans le tunnel", a déclaré Lill Goossens, qui cherche à se rendre à Bruxelles. "Ils nous ont dit que tous les trains qui devaient partir ce soir (jeudi) ont été annulés. J'ai un problème parce que je n'ai pas réservé d'hôtel pour ce soir. Je ne sais pas ce que je vais faire. Je pense que je vais devoir rester ici", a-t-elle ajouté.

Camille Lamalle, une Française qui vit à Guildford, dans le Surrey (sud de l'Angleterre), était également laissée dans le doute. "Je vais devoir partir demain. S'il y a un train demain. Mais ils n'ont pas d'information à donner. Les gens commencent à paniquer. C'est l'anniversaire des attentats du 11 septembre" 2001 aux Etats-Unis, rappelle-t-elle.

D'autres passagers avaient du mal à rester calmes face au manque d'information.

Jane Crone, qui s'apprêtait à passer un long week-end à Paris avec son mari, se dit "très déçue".

"On vient de nous dire qu'il n'y avait pas de train, au moins jusqu'à demain matin. Il n'y a eu aucune réelle annonce et on ne nous a donné aucune information à part ça. On est bloqués. Je pense que ça aurait dû être mieux géré par une société aussi grande que celle-là", lance-t-elle.

(©AFP / 11 septembre 2008 18h50)

Cookies