PDA

Voir la version complète : Asante Kotoko - JSK aujourd'hui a 16h


KAMEL
13/09/2008, 10h24
Prêts pour la bataille http://www.lebuteur.com/images/imprim.gif (javascript:OpenPrint('http://www.lebuteur.com/prnt.php?story=08/09/13/2165374'))http://www.lebuteur.com/images/envoi_ami.gif (http://www.lebuteur.com/friend.php?story=08/09/13/2165374)http://www.lebuteur.com/images/shim.gifhttp://www.lebuteur.com/images/shim.gifPar : Achour Aït Ali (contact@lebuteur.com) samedi 13 septembre 2008 http://www.lebuteur.com/images/shim.gif http://www.lebuteur.com/images.a/jsk13092008.jpg Aujourd’hui à 15h00 (16h00, heure algérienne), la JSK affrontera son homologue d’Asanté Kotoko, au stade Baba Yara de Kumasi, dans un match comptant pour la deuxième journée des poules de la CAF. L’équipe kabyle, qui a débarqué à Kumasi mardi dernier au bout d’un long et non moins harassant périple, a bénéficié de suffisamment de temps pour s’acclimater et se préparer en conséquence. Les deux équipes ont connu jusqu’ici un parcours quasiment similaire dans l’épreuve. Une défaite et une victoire. Petit rappel. L’Asanté Kotoko avait perdu à Sousse face à l’Etoile lors de la première journée par deux buts à zéro, avant de s’imposer à domicile, deux semaines plus tard face à Al Merreikh, par un but à zéro. La JSK a, quant à elle, chuté à Khartoum (3-1), avant de s’imposer par la plus petite des marges face à l’Etoile du Sahel. Avec trois points chacun, au même titre d’ailleurs que les deux autres pensionnaires de ce groupe, les Ghanéens d’Asanté et les Algériens de la JSK ont naturellement à cœur de s’imposer dans ce match, les points étant devenus précieux. Du côté de la JSK, l’on sait combien est important de ne pas perdre cet après-midi. On sait aussi l’importance d’un début de poules réussi et on devine tout l’intérêt qu’il y a ensuite à capitaliser sur un matelas de points conséquent. Il permet par exemple de mieux vivre un parcours parsemé d’incertitudes et de mieux survivre, le cas échéant, à des revers inattendus, même si celle de Khartoum était presque prévisible. Parole du président ! En gros, les Kabyles sont déjà passés par là. Et tant de fois plutôt qu’une. Si les poules de la Champion’s League ne leur a point réussi ces deux dernières années, avec à chaque fois une sortie prématurée sous le signe de dernier de la classe, la leçon devrait être retenue, sous peine de passer, cette fois-ci, pour mauvais élève. Surtout lorsqu’on a l’expérience en soi. Maintenant, place au match. L’indécision plane déjà au-dessus des têtes. Derrière, le souffle de l’Etoile du Sahel, qui ne va nul doute pas se faire avoir une deuxième fois, chatouille les nuques. Ce sera à quitte ou double. Un point, ce serait bien, trois, c’est encore mieux ! Mais ces points, c’est sur le terrain qu’il va falloir aller les chercher. Premier avantage, Younès Ifticen pourrait compter sur l’ensemble de son effectif, hormis Wassiou Oladikpikpou qui a été sommé de rentrer directement à Tizi Ouzou, après avoir fait savoir qu’il allait rejoindre le groupe plus tard que prévu. Deuxième avantage : la qualité du terrain qui est en très bon état – Bien qu’il y eut un match de championnat mercredi – Troisième avantage : l’adversaire (?!) Les Ghanéens sont, en effet, connus pour leur football à terre, à une touche de balle. Ce sont des joueurs qui privilégient la technique, plutôt que vous foncer droit dessus. Ce qui devrait permettre aux Kabyles de développer leur jeu, d’autant que les deux équipes se connaissent particulièrement bien. C’est la troisième confrontation du genre en deux ans. Après, reste le climat et il faudra faire avec…
A. A. A.
Un émigré proposé
On l’a déjà signalé, la JSK a déjà des projets pour le prochain mercato. L’arrivée d’un ou de deux éléments est plus que certaine. Il y aura aussi des départs, mais on se focalise plus sur le renforcement de l’effectif. Ainsi, nous venons d’apprendre que le club kabyle s’est vu proposer les services d’un milieu de terrain émigré qui évoluerait à Valence, en France. C’est un manager établi à Paris qui serait derrière l’idée. Le joueur en question répond au nom d’Aït Ouarab. Pour le moment, on n’en sait pas davantage sur le profil du joueur, mais Hannachi aurait demandé à ce qu’on lui envoie le CV de ce Franco-Algérien. A signaler que Aït Ouarab n’est pas le seul joueur à avoir été proposé. Un attaquant africain serait aussi dans le viseur de la JSK. Nous y reviendrons.
A. A. A.
…Et soudain, le déluge
Il avait fait tellement chaud mercredi que ça a fini par donner le tournis aux joueurs de la JSK, au sortir de l’entraînement. A partir de là, on commençait à nourrir de réelles appréhensions sur les conditions météorologiques le jour du match. Finalement, il n’en fut rien. La température a sensiblement baissé jeudi soir et vendredi. A l’heure où nous mettons sous presse, il fait un temps couvert avec une température douce. Jeudi, la JSK a dû écourter son entraînement. La cause : un déluge s’est abattu sur la ville. Du coup, la température, nous disions, a chuté. Que demande le peuple ! «Espérons seulement qu’il fera aussi frais le jour du match», déclarait pour sa part Younès Ifticen. Mais comme c’est un pays tropical, rien n’est moins sûr. Le temps peut basculer d’un côté comme de l’autre à tout moment.
Départ pour Accra juste après le match
La délégation de la JSK regagnera la ville d’Accra la capitale, juste après le match. Le vol des Kabyles est prévu pour 17h45.

Amaouche, milieu plutôt qu’attaquant
On l’a toujours pris pour un attaquant. Enfin, c’est ce qu’il est normalement. Mais au regard des exercices technico-tactiques préconisés par Younès Ifticen qui a scindé son groupe en 3, défenseurs, milieux et attaquants, Yacine Amaouche, puisque c’est de lui qu’il s’agit, se met toujours aux côtés des joueurs du milieu. Enfin, trouver le juste milieu, y a pas mieux !

Le président Akufo-Addou en visite à Kumasi
Il y avait un mouvement inhabituel à Kumasi jeudi. En milieu d’après-midi, toutes les rues de la ville grouillaient de monde. Les forces de l’ordre, qui se faisaient très discrètes avant cela, ont fait leur apparition. Renseignements pris, c’est le président de la République ghanéenne, M. Akufo-Addou, qui était en visite à Kumasi.
Derrag : «Prêt à prendre ma place»
Si l’on se fie aux séances d’entraînement de ces trois derniers jours et aux schémas mis en place, Mohamed Derrag pourrait bien faire son entrée cet après-midi : «Je ne sais pas encore si je vais jouer ou pas. Le coach ne nous a encore rien dit, Mais je me sens prêt. J’ai beaucoup travaillé ces derniers jours. Ceci étant, je n’en ferai pas une maladie, si je me retrouve sur le banc le jour du match. J’ai de l’ambition, de la motivation, mais aussi du respect pour l’équipe. Tout ce qui m’intéresse, c’est de réaliser un bon résultat. Maintenant si j’y contribue, ce serait la cerise sur le gâteau.»
Doudane même physique, même technique
Même si cela fait près de deux ans qu’il est parti à la retraite, Karim Doudane garde toujours la même silhouette que lorsqu’il était joueur. Remarque, il s’entretient régulièrement. En effet, à chacun des entraînements de l’équipe, Karim Doudane s’adonne à un footing et n‘hésite pas à aller donner un coup de main, dépanner pour un exercice, jouer carrément un sixte lorsque le besoin s’en fait sentir.

Du monde à l’entraînement
Les séances d’entraînement des Canaris ont suscité beaucoup de curieux. Ils étaient très nombreux à avoir assisté de loin aux deux séances de mercredi et jeudi.

Entraînement, hier, sur le terrain principal
C’est sur la pelouse du stade principal Baba-Yara que les Canaris se sont entraînés une dernière fois, hier, à 15h0, soit à l’heure du match. Les coéquipiers de Abdeslam ont mis à profit cette séance pour travailler les automatismes et trouver leurs repères.

Une pelouse en bon état
Un fait à signaler : l’état de la pelouse du stade Baba-Yara se trouve en très bon état. Le terrain, qui date de la dernière CAN, est admirablement entretenu. A méditer aussi.
L’Asante a joué un match de championnat mercredi
L’Asante Kotoko a affronté Liberty en championnat mercredi. L’adversaire de la JSK a pratiquement joué avec son équipe B et n’a pas pu faire mieux qu’un match nul. Score final ; un par tout.

Ploc plac, il pleut !
Il pleut encore à Kumasi, à l’heure où nous mettons sous presse. La température se maintient à 23° «J’espère qu’il en sera de même le jour du match», n’arrêtait de répéter Younès Ifticen.
A quoi jouent les Ghanéens ?
Face à la JSK, Asanté Kotoko devra se passer des services de l’un de ses meilleurs joueurs, Eric Békoué, celui-là même qui a été le sauveur de son équipe contre Al Merreikh en inscrivant le but de la victoire à la 88’. Selon le président kabyle, cette suspension a été notifiée à la direction kabyle au même titre qu’Oussalah et Berramla. Mais sur le site officiel de l’Asanté, une information est venue contredire cela. En effet, il est dit que contrairement ce que qui été rapporté par la presse ghanéenne, Békoué n’est pas suspendu face à la JSK. C’est à se demander à quoi jouent les Ghanéens ?
Le match sur ART Sport 4
Bonne nouvelle pour les supporters de la JSK qui pourront suivre en direct la rencontre que livreront les coéquipiers de Abdeslam à Kumasi face à l’Asanté Kotoko. Ils n’auront qu’à se brancher sur la chaîne ART Sport 4 pour ce faire.

bylkusdu94
13/09/2008, 13h54
franchement, il y a moyen de faire un résultat là-bas, il faut que la jsk se donne à fond! même si les terrains sont dégueulasses et les supporters complètement affamés!
Allez les canaris!

KAMEL
13/09/2008, 17h27
http://www.nadorlive.com/tv/artsports.html

un lien pour suivre la fin du match
1-0 pour le kotoko
match pas terrible bien qu'un peu meilleur en 2éme mi-temps

takamra
13/09/2008, 17h34
une jsk médiocre déja ils ont encaissée 3 buts!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

takamra
13/09/2008, 17h53
la jsk marque 1 but à la derniére minute du match................

absent
13/09/2008, 17h57
Pfff, quelle dommage, 3-1 c'est une raclée, 2 matchs à l'exterieur, 2 fois 3-1, ce n'est plus la JSK qui enfilait les coupes de la caf, comme elle voulait!!!!! La JSK doit maintenant faire carton plein pour se qualifier, et à mon avis si on a perdu deux fois 3-1 contre les plus faibles du groupe, on ne pourra jamais battre les tunisiens chez eux.:22:



Allez quand c'est pas l'équipe nationale qui perd, c'est notre Jsk d'habitude montrant un meilleur visage.:sad:

takamra
13/09/2008, 17h57
Fin du match;
Asante Kotoko 3 - JSK 1.

c'est trés dur pour la suite de la competition.

KAMEL
13/09/2008, 18h17
ça sera même plus que dur....

ballZ
13/09/2008, 18h52
C'est le score parfait !
un deux a zero a la maison et ils sont qualifiés !!!

elfamilia
13/09/2008, 19h40
Salamoualikoum, ou saha ftorkoum

Non ballz, ce ne sont pas des éliminations directes. Ils sont en phase de poules, c'est un mini championnat, le premier de chaque groupe disputera la finale.

KAMEL
13/09/2008, 19h52
Voici les buts encaissés en Gif. y' a du travail a faire pour la JSK
Source : Les forums Elkooora.

Le 1er.
http://www.upload.asrjavan.com/files/but%20ashanti.gif

Le 2eme.
http://www.upload.asrjavan.com/files/ashanti2.gif

Et trois.
http://www.upload.asrjavan.com/files/ashanti3.gif

Cookies