PDA

Voir la version complète : Taoues Arhab


Mazalily
21/09/2008, 14h43
Taoues Arhab, un talent confirmé

Pour un coup d’essai ce fut un coup de maître. L’album de Taoues Arhab s’est vendu comme des petits pains et il n’est plus disponible sous la forme CD chez les disquaires de la ville. “ça s’est vendu très rapidemen, j’aurais aimé en avoir beaucoup plus” affirme un disquaire, désolé de ne pouvoir satisfaire tous les demandeurs. Tout le monde était impatient d’écouter la production de l’enfant d’Aït Frah qui avait déjà charmé le public en diverses occasions .

L’album comporte huit chansons ou l’artiste, en visitant plusieurs styles, montre une capacité d’adaptation vocale remarquable. Thamaghra est un hymne à la joie, une chanson de fête rythmée, une invitation à la danse. Taoues y sublime le bonheur de la mère qui attend la venue de l’épouse du fils bien-aiméé. Avec Dhulik Ikyefkan (c’est ton cœur qui t’a permis) Taoues s’essaye aux lentes mélodies orientales avec des variations vocales sur des tons tantôt graves avant de monter irrésistiblement en soprano, épousant les contours caressants d’une mélodie raffinée. Elle change de registre avec Imawlaniw (mes parents) qui est une sublime déclaration d’amour filial. Taoues chante ici sur un registre nostalgique d’une grand profondeur affective et sa voix atteint souvent la fêlure, comme assiégée par un irrépressible sanglot. “J’aimais aller avec toi ramasser les olives en chantant” dit-elle à sa mère. À son père elle rappelle, reconnaissante, qu’elle avait manifesté très tôt son envie de chanter. Elle met tellement d’émotion dans cette chanson qu’elle en devient saisissante de vérité. Cet album, très agréable, est une véritable exploration des grandes possibilités artistiques de cette fille qui allie une voix de grande amplitude adaptée à tous les tons à la richesse thématique. Elle a dû affronter moult préjugés et surmonter mille embûches pour s’engager sur le noble chemin de l’art. Ses chansons sont aussi empreintes d’une grande sensibilité car elle y a mis toute son âme. Un album à écouter avec bonheur.

M. Amarouche
revenir à la rubrique "Culture"
depeche kabylie

Mazalily
21/09/2008, 14h45
http://www.wat.tv/swf2/182407Cpk3NH81591010


Imawlaniw (mes parents) qui est une sublime déclaration d’amour filial.

maninanonani
21/09/2008, 15h00
Azul,
Une belle voix. La scène artistique kabyle s'enrichie. C'est où au fait ait frah ?
Merci pour le partage.

Mazalily
21/09/2008, 15h10
Tout le plaisir est pour moi ..... je ne pourrais te situer cet endroit car je ne connais pas ..Peut etre que quelqu'un du forum pourrais nous situer

Un autre partage d'une autre chanson plus rytmer de son répertoire

Saha ftourkoum a vous tous


Thamaghra

http://www.wat.tv/swf2/279603PbRczyj1580330

warry
21/09/2008, 15h11
c vrai elle a une tres belle voix.......merci wawa:twark:

Cookies