PDA

Voir la version complète : Moins d’anarchie dans la téléphonie mobile en Algérie


Beidawi II
08/10/2008, 17h35
L’ARPT ambitionne de réduire l’anarchie qui caractérisait le marché de la téléphonie mobile qui a permis l’explosion du nombre de cartes SIM non identifiées.
mercredi 8 octobre 2008. http://www.algerie-dz.com/forums/../IMG/jpg/telephone5254855.jpg Les puces GSM non encore identifiées en Algérie seront purement et simplement désactivées dans les 36 heures. L’Autorité de régulation des Postes et des Télécommunications (ARPT) l’a bien rappelé, hier, à deux jours de la date butoir, c’est-à-dire le 10 octobre 2008. « Tous les termes de la décision n° 11 seront appliqués après le 10 octobre 2008 », soutient une source autorisée de l’ARPT dans une déclaration hier au Jeune Indépendant. « L’opération, lancée le 28 février dernier, a été positive dans son ensemble », indique encore l’ARPT. Pour rappel, cette institution de régulation et d’arbitrage a pris une décision, le 14 juillet 2008, dans laquelle sont contenus tous les détails liés à l’opération. « L’opération, lit-on en substance, doit être finalisée au plus tard le 10 octobre 2008 ». « Toute carte prépayée non identifiée après cette date fera l’objet obligatoirement d’une désactivation définitive », a décrété l’ARPT.
L’Autorité de régulation a procédé à cette opération dans un souci de transparence. Il faut dire que le secteur de la téléphonie mobile a connu une certaine anarchie. On a pu constater, et ce sur une longue période, que la vente des puces prépayées s’effectuait sur la voie publique, au vu et au su des pouvoirs publics. Des puces à 300 DA, 200 DA, voire à 50 DA étaient étalées à même le sol dans les marchés de la capitale. « Avec la décision de réglementer le secteur de la téléphonie mobile en Algérie, il sera aisé pour l’Etat algérien de connaître à la ligne près le nombre d’abonnés des trois opérateurs », relève un spécialiste du secteur. Le pays compterait plus de 30 millions de puces GSM activées, selon une estimation de M. Boujemaâ Haïchour, et ce avant son départ du ministère de la Poste et des Technologies de l’information. Néanmoins, les analystes s’attendent à voir ce nombre réduit drastiquement, prévoyant un « parc de 15 millions de puces », ce qui ne sera pas loin de la réalité, compte tenu de la désactivation de millions de puces anonymes.

Beidawi II
08/10/2008, 17h37
C'est passé de 30 millions à 15 millions de cartes à puces!!!!

Croyez moi y'a pas que les cartes à puces qui sont gonflés en Algérie, y'a beaucoup de chose qui sont gonflés de moitié si on regarde de plus près.

bledard_for_ever
08/10/2008, 18h58
C'est passé de 30 millions à 15 millions de cartes à puces!!!!

t'aimerais bien hein? :)

Smarmalla9
08/10/2008, 19h08
On a pu constater, et ce sur une longue période, que la vente des puces prépayées s’effectuait sur la voie publique, au vu et au su des pouvoirs publics. Des puces à 300 DA, 200 DA, voire à 50 DA étaient étalées à même le sol dans les marchés de la capitale. « Avec la décision de réglementer le secteur de la téléphonie mobile en Algérie, il sera aisé pour l’Etat algérien de connaître à la ligne près le nombre d’abonnés des trois opérateurs »,au Maroc c'est pareil, des fois on les distribuait à titre gratuit ...

mais où est le problème?...même s'ils ne sont pas identifiées, qu'est ce qui se passe ?

handsman
08/10/2008, 19h32
L'ARPTT ne fait qu'exécuter les ordres du ministère de l'intérieur qui souhaite mieux contrôler la population.
Les puces anonymes n'arrangent pas Zerhouni qui espère mettre sous écoute les appels téléphoniques.

bazino
08/10/2008, 20h30
Les puces anonymes n'arrangent pas
Et c'est normal.

icosium
08/10/2008, 20h35
Croyez moi y'a pas que les cartes à puces qui sont gonflés en Algérie, y'a beaucoup de chose qui sont gonflés de moitié si on regarde de plus près.

En matière de gonflage votre royaume enchanté est le spécialiste : croissance, investissements, IDH etc … Même ton cerveau est gonflé à bloc contre l'Algérie :mrgreen:

amicalement
08/10/2008, 20h35
salam et saha aidkom


même en faisant abstract action des problèmes sécuritaires de l'algerie, sincèrement, je ne vois pas pourquoi une telle mesure est contestée, je ne connais pas un seul pays qui se respecte qui n'applique pas ces mesures car tout simplement il n'est pas concevable qu'une compagnie de téléphone n'a aucune trace de ses abonnés. C’est vrai qu'on est en retard mais il y a toujours du temps pour bien faire.

Smarmalla9
08/10/2008, 20h41
croissance, investissements, IDHn'importe quoi :mrgreen:

icosium
08/10/2008, 21h08
Smarmalla9,

Votre HCP (Haut-Commissariat au Plan) est le roi du gonflage. Il annonce des chiffres rédicules :

Croissance: Le HCP annonce 6,5% de croissance. Impossible à réaliser avec la conjencture actuelle. La crise financière mondiale devrait faire perdre de 1,5 à 2 points de croissance au Maroc selon une étude du CMC (Centre marocain de Conjoncture).

Chômage : en 2006, le HCP a déclaré que le chômage avait reculé de 11,1% à 7,7% :). Càd que le Maroc faisait mieux que la France. Aujourd'hui, le HCP annonce un taux de chômage de 7% en 2012.

IDH: En 2007, le Maroc a été classé par le PNUD 126ème de l'Indice du développement humain (IDH) sur un total de 177 pays. Le HCP a critiqué les chiffres du PNUD :). Qui croire le PNUD ou le HCP ?

etc ... etc ...

Beidawi II
09/10/2008, 13h26
Moi je crois le HCP, qui est un organisme marocains et qui est donc beaucoup plus apte à cerner la réalité marocaine.
Sinon, quant le CMC annonce 6,2% de croissance personne ne le crois, quant il annonce une baisse de la croissance tous l'applaudissent. Même si c'est une projection qui estiment les chiffres de l'activité industrielles pour les prochain mois, en partant du principe que l'activité va ralentir en raison de la crise.
En fait si c'est pour croire le plus pessimiste c'est pas la peine de jouer au plus expert, parce que c'est trop facile.
A part ça le HCP n'a jamais annoncé le chiffre de 7,7% de chômeurs. Il a annoncé un chiffre de 9,8%, ce qui permet de cerner la réalité sur le marché du travail au Maroc ou les citoyens trouvent de plus en plus d'emplois...

icosium
09/10/2008, 13h55
le HCP n'a jamais annoncé le chiffre de 7,7% de chômeurs.

C'était en 2006. Lis cette discussion sur un de vos forums comment les chiffres du HCP sont ridiculisés.

http://www. b l a d i .net/forum/77943-taux-chomage-maroc-7-7-a/

La recette du gonflage à l'époque était de compter les emplois rémunérés et non rémunérés :mrgreen:

Belle trouvaille du HCP !

Beidawi II
09/10/2008, 14h04
Le chômage n'a jamais baissé au dessous de la barre des 9% au Maroc.
Alors ne croit pas ce qui se racontes sur les forum.
Par contre les algériens croyant que les marocains mentaient ont voulu nous imiter et réduire drastiquement les chiffres du chômage avant d'être rattrapés par le FMI et la BM. FMI et BM qui n'ont jamais reproché au marocains de faire du gonflage.

azouz75
09/10/2008, 14h16
Le chômage n'a jamais baissé au dessous de la barre des 9% au Maroc.

En Algérie aussi :lol:

Beidawi II
09/10/2008, 14h29
Non vos chiffres ont été condamnés publiquement par le FMI et la BM, quant à nos chiffres ils sont repris par ces deux institutions pour nous féliciter.

azouz75
09/10/2008, 15h14
Non vos chiffres ont été condamnés publiquement par le FMI et la BM, quant à nos chiffres ils sont repris par ces deux institutions pour nous féliciter.

En Algérie aussi :lol:

Beidawi II
09/10/2008, 16h15
Lis cet article et trouve moi un seul article de ce genre qui s'applique sur le Maroc.

icosium
09/10/2008, 16h52
Le chômage n'a jamais baissé au dessous de la barre des 9% au Maroc.
Alors ne croit pas ce qui se racontes sur les forum.
Par contre les algériens croyant que les marocains mentaient ont voulu nous imiter et réduire drastiquement les chiffres du chômage avant d'être rattrapés par le FMI et la BM. FMI et BM qui n'ont jamais reproché au marocains de faire du gonflage.

Le forum commentait un article publié sur le portail Menara. Le HCP a effectivement annoncé en 2006 un taux de chômage de 7,7 %. Pour se rétracter et annoncé en janvier 2007 un taux de chômage 2006 à 9,7%. Pour plus détails :

http://www. larbi .org/post/2007/02/12/326-le-taux-de-chomage-en-question

Beidawi II
09/10/2008, 18h42
Montre moi une prévision du HCP de 7,7% et je te croirai.
Sinon ben si c'est pour écrire des faussetés eh ben faut s'abstenir.

icosium
09/10/2008, 19h14
Beidawi II,

Apparemment, tu ne suit pas l'actualité de ton pays. Je t’ai donné 2 sources dans lesquelles le HCP annoncé un taux de chômage de 7,7 en 2006. Voici l'article publié sur Menara à l'époque :


Le taux chômage passe de 11.1% à 7.7%, selon le HCP

Le taux de chômage enregistre un nouveau recul pour atteindre 7.7%. Après avoir passé de 11.3% à 9.8% entre les premiers trimestres de 2004 et 2005, il enregistre au deuxième trimestre de l’année 2006 une nouvelle baisse, passant de 11.1% enregistrée durant le deuxième trimestre de 2005 à 7.7%, indique le Haut Commissariat au Plan (HCP).


En zone urbaine, le taux de chômage a baissé de 18.4% à 13%, passant de 24.1% à 17.1% pour les femmes, de 29.4% à 21.4% pour les actifs âgés de moins de 35 ans, de 26.5% à 17.7% pour les diplômés et de 9.5% à 7.8% pour les sans diplômes. En zone rurale, il est passé de 3.7% à 2.5 au bénéfice de toutes les catégories d’actifs. Mais cette baisse a été plus importantes parmi les hommes ( de 4.8% à 3.3%) et les diplômés ( de 11.6% à 8.3%).

En matière d'emploi, le HCP note que 628.000 postes d'emplois rémunérés ont été créés durant cette période, dont 350.000 dans les villes et 278.000 dans les campagnes. A l'inverse, l'emploi non rémunéré a perdu 24.000 postes dont 68,2% localisés en zone rurale et 72,7% représentés par la catégorie des apprentis.


Au total, la création nette d'emplois (rémunérés et non rémunérés) a, ainsi, porté, entre les deuxièmes trimestres de l'année 2005 et 2006, sur 604.000 postes, contre une moyenne de 300.000 au cours des cinq dernières années, pour la même période.

Ce nombre est supérieur également aux emplois créés entre les mêmes trimestres des années 2002 et 2003 qui portaient alors sur 467.000 dont 508.000 emplois nouveaux en zone rurale et une perte de 41.000 en zone urbaine, étant rappelé que, sur le plan agricole, ces deux années étaient respectivement comparables aux années 2005 et 2006.

Globalement, ajoute la même source, l'analyse de la hausse enregistrée de l'emploi rémunéré montre l'importance dans cette performance des effets de l'exceptionnelle campagne agricole et du déploiement des activités du BTP, es programmes de développement humain et des actions de promotion de l'emploi.


Menara

Le HCP comptait les emplois non rénumérés.

Beidawi II
09/10/2008, 19h18
Il me faut un article du HCP qui parle de la baisse du chômage à 7,7%

icosium
09/10/2008, 19h28
Beidawi II,

Je ne joue pas avec les gamins. Je n'ai rien inventé. Je t'ai donné plusieurs articles de la presse marocaine à ce sujet à toi de chercher dans les archives du HCP.

Tarbah

Beidawi II
09/10/2008, 19h30
lla a khouya désolé, le chômage est à 9% au Maroc,
l'article de ********* avance des chiffre de 30% en Algérie chose inimaginable au Maroc. Même les plus gros opposants n'osent pas le dire.

Cookies