PDA

Voir la version complète : Les cours du pétrole reculent à 87 $ le Baril


absent
08/10/2008, 18h55
Les cours du pétrole reculent après la forte hausse des stocks américains [ 08/10/08 - 17H56 - reuters ]


NEW YORK (Reuters) - Les cours pétroliers sont repartis à la baisse mercredi en fin d'après-midi, après la progression marquée et plus forte qu'attendu des stocks hebdomadaires américains de brut et d'essence.
Vers 15h10 GMT, l'échéance novembre sur le brut texan perd 2,88% à 87,47 dollars le baril et la même échéance sur le Brent cède 2,26%, à 82,75 dollars le baril.
Les stocks de brut ont enregistré une hausse de 8,1 millions de barils à 302,6 millions, a annoncé mercredi l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA). Les économistes attendaient en moyenne une progression de 2,3 millions de barils
Les stocks d'essence affichent une remontée de 7,2 millions de barils alors que le marché tablait sur une hausse de 1,1 million seulement,
Les futures sur l'essence ont accentué leur baisse après la publication de ces chiffres, cédant plus de 10 cents, à 1,9614 dollar par gallon, au plus bas depuis octobre 2007.
Les réserves de produits distillés, qui incluent le fioul domestique, ont parallèlement reculé de 500.000 barils ; les investisseurs prévoyaient une diminution de 400.000 barils.
Le taux d'utilisation des capacités des raffineries, fortement affecté par les ouragans du mois dernier, est remonté de 8,6 points à 80,9%. Le marché tablait sur une remontée de six points à 78,3%.
Les cours étaient auparavant légèrement repassés dans le vert après la baisse coordonnée de taux d'intérêt menée par plusieurs grandes banques centrales, en réaction à "l'intensification de la crise financière". Cette initiative va dans le sens d'un soutien à l'activité économique et donc à la demande mondiale de brut.
Le pétrole avait nettement reculé, jusqu'à 86,05 dollars le baril brut léger US, avant cette initiative, les craintes que la crise financière mondiale freine sensiblement la demande l'emportant alors sur le fait que l'Opep semblerait envisager une réduction de sa production.
L'Organisation des pays exportateurs de pétrole ne devrait pas réduire sa production à l'issue de sa réunion de décembre prochain, à moins que le prix moyen du panier de bruts utilisé comme référence par le cartel passe sous la barre de 80 dollars le baril, a déclaré de son côté mercredi une source du cartel.
Le prix du panier de l'Opep est resté juste au-dessus de ce seuil mardi, à 80,04 dollars le baril de brut.
"Le prix reste raisonnable", a déclaré la source à Reuters. "S'il reste à ce niveau, L'Opep va maintenir son niveau de production décidé lors de sa précédente réunion. Je pense que si ce niveau passe sous 80 dollars, l'Opep produira plus."

Robert Gibbons, version française Stanislas Dembinski

amezghal
08/10/2008, 19h26
Cool ! à quand 70$ :rolleyes:

Cookies