PDA

Voir la version complète : Algérie Poste compte plus de 10 millions de clients de CCP


nassim
09/10/2008, 01h23
Plus de 10 millions de clients des centres de chèques postaux (CCP) ont été enregistrés en 2007, contre 5 millions en 2000. Aussi, un rapport présenté mardi par le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de lacommunication, Hamid Bessalah, lors d'une réunion restreinte d'évaluation du secteur, présidée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, précise que "sur ces 10 millions de clients, 4,5 millions ont déjà reçu leurs cartes à puce de retrait d'argent depuis le lancement de l'opération. Et d'ajouter qu'en 2007, plus de 3 000 bureaux de poste ont été reliés au réseau de paiement électronique de masse en temps réel, contre 900 en 1999 ", selon l'exposé du ministre. La Poste a également renforcé son réseau d'automates bancaires, qui se compose, au 31 décembre 2007, de 640 distributeurs automatiques de billets de banque (DAB) contre 110 en 1999 et de 60 terminaux de paiement électronique, a-t-il ajouté.

Dans ce sens, le président de la République a ordonné au gouvernement de "poursuivre la modernisation de la Poste, premier service public financier du pays de par la densité de son réseau et sa proximité des citoyens partout à travers le territoire national". Il a également indiqué que la Poste devra ouvrir le dossier de l'élargissement de ses prestations financières au profit des usagers, à l'image des mutations en cours dans d'autres pays. "Une telle démarche, a-t-il dit, est nécessaire pour développer l'usage des moyens de paiement". Le président de la République a mis l'accent particulièrement sur "l'impératif de mettre tout en oeuvre, dans un cadre coordonné avec les institutions concernées, pour éviter à l'avenir toute rupture d'approvisionnement des bureaux de poste en fonds et réhabiliter ainsi l'image d'un service public efficient auprès des citoyens".

Le chef de l'Etat a souligné également la nécessité de "valoriser la ressource humaine qui constitue un facteur de succès de toute entreprise et ce, par des actions soutenues de formation, de recyclage et de perfectionnement en mettant l'accent sur les relations humaines". Il est également utile de noter que le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication a précisé, mardi, en parge du symposium sur l'économie fondée sur la connaissance, que le problème de liquidité dont souffraient les bureaux de poste a été réglé avec la Banque d'Algérie. Pour ce qui est des billets de 200 DA, pour la plupart détériorés et moisis, la Banque d'Algérie s'est engagée à rafraîchir 40 % de ces billets d'ici au mois décembre, a ajouté le ministre. Qualifiant les bousculades dans les bureaux de poste d'"anormales", M. Bessalah a estimé que la "solution" passe par une "entente entre les administrations et la Poste concernant l'espacement des échéances de versement de la paie des travailleurs". Le ministre des TIC soutient aussi la mise en place des guichets polyvalents où plusieurs opérations peuvent être effectuées en même temps, comme il recommande l'informatisation des guichets afin de régler tous ces problèmes.

source : Le Maghreb

Cookies