PDA

Voir la version complète : Une femme prisionnière de son époux jaloux pendant 50 ans


nassim
11/10/2008, 00h05
Une malheureuse femme septuagénaire italienne maintenue prisonnière par son époux pendande 50 ans (depuis leur mariage en 1958), a réussi à alerter les médecins sur sa détresse lors d'une visite avec son mari à l'hôpital de Val di Non en Italie. Elle a expliqué aux médecins que son époux l'empêchait de sortir de la maison, de voir la télé ou d'aller voir ses deux enfants. Pourquoi? Par jalousie. L'époux serait extrêmement jaloux.

Les médecins ont alors prévenu les autorités, et le vieux cinglé a été chassé de la maison par la police et a été amené dans une endroit gardé en attendant qu'il soit jugé.

Woman kept prisoner at home by her own husband for 50 years
The wife was only allowed out of the house when accompanied by him, and was not allowed to speak with anyone else.

She raised the alarm when she was admitted to a hospital at Trento, a few miles from her home in the nearby Val di Non in northern Italy, for heart trouble.

She told doctors that her jealous husband had kept her a prisoner in their home virtually since the day they married in 1958.

The couple, who were not identified, are both in their seventies and are believed to have two grown-up children.

He locked her inside the house when he went out, and would not even let her watch the television.

A police spokesman said: "Once the hospital informed us of the woman's story we acted immediately and informed the local prosecutor.

"It appears that the woman was kept a virtual prisoner in her own home for 50 years. She was only allowed out when her husband was with her and if he went out on his own he would lock all the doors and windows.

"At 5pm when he came back he would lock the place down, She was not even allowed to see her children and they were not allowed to visit.

"The TV was also forbidden and there were also times when he would beat her.

"It's a very sad story and the woman's life has been made a misery by her husband – if it wasn't for the fact she was admitted to hospital and bravely decided to speak out her ordeal would have continued."

Trento prosecutor Fabio Biasi requested an order for the man to be removed from his house and taken to secure accommodation while the investigation continued.

source : Telegraph.

damLaguL
11/10/2008, 00h16
pourquoi as t elle supporter un malade pendant 50 ans je ne comprend pas c est aujourd hui qu elle pense le quitter ???

absente
11/10/2008, 05h49
je ne comprend pas c est aujourd hui qu elle pense le quitter ???


Vaut mieux tard que jamais ..... :confused:

brise-glace
11/10/2008, 08h42
Dam: parce qu,elle avait peur tout simplement. Parce que ces maris prennent le controle sur la vie de leur femme et que cette dernière en vient à ne plus être capable de décider. Parce que la victime de ces hommes deviennent convaincues qu'elles ne sont rien, qu'elles ne sont plus capable de se prendre en charge.

absent
11/10/2008, 09h49
il existe une "race" pour qui les autres comptent pour des sans-âmes!

absente
11/10/2008, 09h52
oui ... la peur ...

et cette folle idée de croire qu'il faut sauver la face !

sourire devant pour garder un peu de dignité ... alors que l'autre dans le secret cogne et inonde d'injures ...ces coups qui laissent longtemps des marques dans l'esprit...

et s'il y a les enfants ... se taire pour qu'ils aient à manger si l'autre rapporte la paye ..

parfois.. celui qui cogne est une personne sympathique vu de l'extérieur ...

qui va la croire , si elle dit ?

si elle part ? où va t elle ?

ALORS avec le temps elle minimise les faits..


BOF ... il y en a même qui vont jusqu'a tuer .. se tue après ...

Chahrazad_19
11/10/2008, 10h10
Je suis choquée.. Je ne pensais pas que ça existait ça!!
La pauvre femme qui a ruiné sa vie.. Esperons qu'elle profite au mieux des années qui lui reste à vivre !

Martien
11/10/2008, 10h39
Prison break :rolleyes:.

chegevara
11/10/2008, 12h52
la belle et la bete

absente
11/10/2008, 13h01
C'est choquant de voir qu'il existe de tel individu, mais pendant 50 ans cest quelque chose tout de même, elle a râtée sa vie cette pauvre femme.
Oui ce que la peur peut engendrer.

etre49
11/10/2008, 18h33
Mais , il est dit qu'elle a 2 enfants et à 50 ans, ses 2 enfants quels ages ont-ils ? où vivent -ils ?sa famile, ses voisins... Horrible chose en vérité.

Cookies