PDA

Voir la version complète : A la prisonnière


moms
08/09/2005, 14h39
Comment jamais oublier ton regard
Et ne plus t'avoir en mémoire?
Oublier la chaleur de tes bras?
Toi qui as tant veillé sur moi.

Toi qui chantais avec tes mots
Que l'amour a aussi son drapeau,
Il flotte sur le plus haut des sommets,
Il a les couleurs du respect.

J'ai fait un songe,
Un long voyage sur une terre
Là où n'existe nul mensonge,
Tout près de toi douce prisonnière,
Loin des troubles qui rongent.

Tu m'as appris comment aimer
Et j'ai puisé tant de valeurs chez toi
Tu m'as appris à partager
Toutes mes peines et mes joies.

Toi qui murmurais dans tes souffrances
Que l'innocence a aussi sa bannière,
Reflets de nos plus nobles espérances,
Que dieu exhauce tes prières.

mancelle
08/09/2005, 14h51
C'est elle la prisonnière
Ou c'est toi qui est son prisonnier qui ne peut oublier son regard et tout le reste ???
bravo

moms
08/09/2005, 14h57
Non Mancelle, je suis un hôte qui lui a pris tout ce qu'elle m'a donné sans trouver grand chose en retour. Je suis très dur envers les autres car je le suis encore plus envers moi même.
Avec le temps, j'ai appris à modérer ma personne et par reconnaissance je lui dédie en aparté ces quelques mots qui lui reviennent et que jadis je n'aurais pu lui adresser tant "la fierté" était grande!

P.S.: j'ai plagié les paroles pour légèrement les modifier.

sonja
08/09/2005, 15h45
Très joli ton poeme et un hommage délicieux à la personne à qui tu le dédies...
Lorsqu'on est exigeant ou dur avec les autres, c'est qu'on l'est également avec soi même.
Amitié

ALGERIANA
08/09/2005, 15h58
Prisonniére? Elle existe celle là?
Si ce n´est la prison de ses peurs, et ses hontes, de son égoisme, et son manque de courage. Personne ne peut la prisonnier. Chacun est né libre, et il doit vivre libre. Personne ne l´enprisonne, s´il n´est le prisonnier de soi. Tout simplement, il doit croire à sa liberté qui est au plus profond de lui meme.

Fado
08/09/2005, 17h05
salam moms

Toujours aussi touchant... Rien de mieux que le vent pour agiter une bannière , mais un soufle d'amour peut levé des frontières. Au coeur de la militance se conssume une lumière
qui de sa clartée , éclaire la terre...

Mes respects
fado

ALGERIANA
08/09/2005, 17h18
Il faut reunir tous ses sens pour voir bien dans l´epoque qu´on vit, le coeur seul ne suffit pas. Tu ne trouves pas Fado? ;)

Fado
08/09/2005, 17h24
@ algériana

Mais n'aurais-tu pas oublié l'essentiel ?
Dieu est omniscient et rien ne lui est impossible ....
amine

:27:

fado

ALGERIANA
08/09/2005, 17h28
Oui justement, quand tous les sens sont reunis, ca ne veut dire qu´on croit à ce que Dieu nous a offert, et on doit le remercier. car dans cette reunion que la force se manifeste. Et plus qu´on croit, plus qu´elle devient plus forte et on s´approche de plus essentiel dans la vie en géneral!

moms
08/09/2005, 17h37
Pour être un peu plus explicite, on est prisonniers de notre mémoire sans en souffrir, mais prisonnier. Le présent est un constat du passé, il en découle et ce qui nous y rapporte est notre mémoire. On oublie puis se rappelle continuellement, c'est humain. On évolue et se construit, les bases de l'édifices sont les garants de son équilibre.
Ces quelques mots sont à la mémoire de mon passé et de qui y a oeuvré afin qu'aujourd'hui je sois là à partager mon trésor comme chacun en possède un.
Cette prisonnière de ma mémoire méritait sa part dans l'équilibre de l'édifice.
Voilà ce que j'entends par prisonnière...

ALGERIANA
08/09/2005, 17h47
Prisonniére de ta mémoire!
Ca peut etre un regrêt, ca peut etre une reconnaissance, comme ca peut etre un point faible.

Il y a des gens qui ne passent jamais inapercus, des gens qu´on fait du bien, par un petit sourire, ou un mal par un mot tuant. Ces derniers qui feront notre future, dans le bon ou le mauvais sens.

Avoir une bonne mémoire n´est pas tjrs bon, ca peut etre mauvais aussi, car nous laisse vivre un passé, et on avance jamais, comme ca nous rend forts et nous pousse à revenir et corriger la faute des autres, et la correction est aussi dépendante de notre nature personnelle.

Fado
08/09/2005, 18h21
Par notre capacitée d'aimer, il est possible de franchire les limites qu'ont c'est imposé et ce, même dans le plus grand des combats perso ... Sans la lumière de la foi , l'obscuritée siège en son téritoire , mais la bannière de l'espérance brise l'échine en son doux murmure pour proclamer la délivrance.

A la militance ! :zen:

fado :47:

GoutdeMiel
09/09/2005, 13h26
Slt !


Tu es égal à toi même, Moms !
Fidéle à une fidélité ! Et, reconnaissant aussi
à cette générosité unilatérale !
Toi, ici et elle là-bas !


Amitié !

A+

sonja
09/09/2005, 14h47
En effet moms, on a beau verrouillé le passé, pourtant parfois, il se rappelle à nous... Les souvenirs malheureux, les doux, les nostalgiques, les plus délicieux, mais tous nous attendent à un coin de mémoire. Certaines circonstances font qu'on ne peut couper à cette réalité.
Encore merci de bien vouloir partager avec nous tes si jolies pensées.
A un autre jour
Amitié

Cookies