PDA

Voir la version complète : le président de l'APN menace le député du RCD !


Page : [1] 2 3 4 5 6 7

Tamedit n-was
21/10/2008, 20h16
Le 11 octobre, à l’occasion du débat sur le projet de la loi de finances (LFC), le président de l'APN a commis un acte grave et inédit quand, joignant le geste à la parole, il menaçait le député Mohcine Belabbas qui demandait un point d’ordre pendant que le ministre chargé des relations avec le Parlement s’adonnait à un réquisitoire d’une rare indécence contre le RCD.


http://www.dailymotion.com/swf/k6YdDh3ET34ZQdNQah&related=1

Mouhsin Belabas :

http://www.dailymotion.com/swf/k2Gz4nGG9UgrGdOhZL&related=1

Sigma
21/10/2008, 20h49
a Tamedit n-was frlasen

absent
21/10/2008, 21h43
là où ceux qui disent qu'il y a cacophonie, nous nous y voyons l'exercice de la democratie...

c'est bien, c'est comme ça que s'acquiert la democratie, faut en arriver jusqu'au mains s'il faut !

:twisted:

zwina
21/10/2008, 22h58
Bravo au RCD qui démontre qu'il reste encore un espoir pour la démocratie en Algérie :5: :5: :5: :5:

zwina
21/10/2008, 23h20
Voici la lettre ouverte destinée au président de l’APN et adressée à toutes les institutions parlementaires auxquelles est affiliée l’APN :

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT

DE L’ASSEMBLEE POPULAIRE NATIONALE

Monsieur le Président,

Le 11 octobre, à l’occasion du débat sur le projet de la loi de finances (LFC), vous avez commis un acte grave et inédit quand, joignant le geste à la parole, vous menaciez le député Mohcine Belabbas qui demandait un point d’ordre pendant que le ministre chargé des relations avec le Parlement s’adonnait à un réquisitoire d’une rare indécence contre notre parti.

Monsieur le Président,

Pour avoir connu les geôles du régime algérien et combattu ses abus, nous savions depuis toujours que le Parlement de notre pays, né de fraudes récurrentes, n’était pas, loin s’en faut, un étalon de démocratie.

Il reste qu’en matière d’abus, vous avez innové et en relayant la fraude électorale par la menace, vous aggravez les tensions politiques en cette période particulièrement confuse et incertaine.

Pendant qu’un ministre de la République, éludant toutes les interpellations adressées à l’Exécutif, déverse jugements et anathèmes contre un parti de l’opposition, vous suivez, impassible, ce lynchage avant de vous rebiffer quand des députés de l’opposition vous demandent d’assumer votre rôle d’arbitre.

Nous vous interpellons publiquement car les informations qui ont filtré sur la genèse de cet incident confirment le caractère prémédité de cette affaire et dévoile la situation délétère dans laquelle évolue l’institution parlementaire algérienne.

Sortant de votre rôle, vous avez repris et commenté de façon tendancieuse la quasi-totalité des interventions du RCD. A l’inverse, vous vous êtes bien gardé de faire la moindre remarque aux autres députés. Il est vrai qu’ils appartiennent tous à la coalition qui soutient le chef de l’Etat.

Plus grave, la veille de l’incident, vous enfonçant un peu plus dans la compromission, vous demandiez en plénière aux membres du gouvernement de « répondre de façon politique » au RCD.

Enfin, et pour couronner le tout, vous improvisez une séance nocturne pour donner l’occasion à un membre de l’Exécutif connu, pour ses outrances et son zèle, de relancer la vieille antienne des régimes populistes qui camouflent leur incurie par l’appel à la mobilisation contre l’ennemi intérieur, relai de l’étranger. Véritable fracture sous-terraine dans la classe politique, l’anti kabylisme - remis à l’honneur depuis une dizaine d’années- a naturellement servi de toile de fond à la diatribe.

Sur le fond, ces perfidies, à la vérité un peu misérables, ne trompent plus personne en Algérie.

Il y a quarante six ans que la guerre d’indépendance est terminée. Comme nous vous le faisions remarquer en plénière, ceux qui ont accompli leur devoir sont connus et ceux qui sont restés à la marge ou pire qui ont fui leur devoir ne manquent pas une occasion pour afficher un patriotisme vénal d’autant plus bruyant qu’il est aujourd’hui sans risque.

Et le ministre concerné est un exemple type de ce genre d’ignominies.


Monsieur le Président,

Tous les Algériens savent que le pouvoir occulte, c'est-à-dire le pouvoir réel, a condamné notre parti à ne jamais dépasser dix neuf sièges à l’Assemblée puisque la réglementation exige vingt signatures de députés pour pouvoir introduire une proposition de loi.

Le fait est qu’en l’occurrence la fraude, religion et mécanique du pouvoir, a régulièrement sévi et, en 1997 comme en 2007, le RCD, spolié de son score, a vu, à chaque échéance électorale, son groupe réduit à dix neuf députés.


De quoi a donc peur le pouvoir pour s’engager dans des méandres politiciens aussi puérils ?

Pourquoi une douzaine d’interventions, guidées par le bon sens et le souci de l’intérêt public a-t-elle ébranlé un système qui a usurpé tous les pouvoirs, provoquant un arbitraire sans précédent dans l’Assemblée ?

Il est important de signaler cependant que des parlementaires de votre camp, soucieux de leur crédibilité, n’ont pas associé leur voix à celle de la meute.


Monsieur le Président,

Nous n’attendions ni engagement démocratique ni prise de risque de votre part. Mais du moins, espérions-nous que votre profession de médecin, impliquant le sens de l’éthique, vous aurait amené à ne pas arriver à l’inadmissible ou plus exactement à ne pas être le premier à le commettre.

C’est fait.

L’histoire enseigne que les menaces de députés dans les enceintes parlementaires sont des signes avant-coureurs de la décomposition des régimes.

Finalement vous aurez, à votre corps défendant, précipité la décantation.

En cela votre mandat fera date.



Alger le 12 Octobre 2008.

Sigma
22/10/2008, 12h51
prophète Hocine Ait ahmed ::eek::eek: tu as prit ton café

zwina
22/10/2008, 12h53
Il en a abusé justement :mrgreen:

djamal 2008
22/10/2008, 12h54
le député Mohcine Belabbas s'était conduit d'une manière incorrecte en interrompant le ministre, qui voulait juste continuer son discours. Ce n'est comme ça qu'on demande un point d'ordre. J'ai vu la vidéo et c'est ma conclusion.

zwina
22/10/2008, 12h57
L'incorrection n'est pas d'avoir interrompu le ministre mais sa diatribe contre un parti. C'est comme ça que l'on demande un point d'ordre au moment où le concerné commet la faute. Si tu es attaqué tu attends qu'il est finit ou tu réagis de suite ? De plus ce n'est pas un discours mais un réquisitoire.

Allane
22/10/2008, 13h09
azefyuka le vrai , l'authentique opposant au régime est le grand visionnaire et prophète Hocine Ait ahmed qu'un peuple de lâches ne mérite pas d'avoir comme président !


Ce peuple que tu traites de lâche ne voudrait jamais de ton Ait Ahmed pour président, lui qui a passé toute la décenie noire à silloner les capitales occidentales appelant à isoler l'Algérie et à imputer les crimes intégristes aux forces de sécurité algériennes. C'est lui le vrai apôtre du "qui tue qui" et qui a toujours cherche coûte que coûte à salir l'ANP et la faire passer pour une armée de tueurs.

zwina
22/10/2008, 13h13
L'ANP n'est pas une blanche colombe comme tu voudrais le faire croire et Ait Ahmed est plutôt bien placé pour le savoir. Autant je ne suis pas d'accord sur le terme prophète employé autant il y a des vérités qu'il faut arrêter de vouloir dissimuler.

Allane
22/10/2008, 13h20
Zwina L'ANP n'est pas une blanche colombe comme tu voudrais le faire croire et Ait Ahmed

Qu'elle soit blanche ou qu'elle soit noire, je suis trés fier de l'armée de mon pays qui a toujours combattu les terrorites , maintenu l'ordre et évité à notre pays une somalisation certaine. Autant je suis fier de l'ANP autant j'ai honte d'avoir pour compatriote un Ait Ahmed qui depuis 1963 ne cherche qu'à salir l'image de l'Algérie surtout ses forces de sécurité

handsman
22/10/2008, 13h21
Bravo au RCD qui démontre qu'il reste encore un espoir pour la démocratie en Algérie

C'est la meilleure celle là. Ces bouffons sont devenus défenseurs de la démocratie. Ils ne font que du cinéma pour séduire l'électorat kabyle réputés pour son boycott. Le pouvoir a peur du boycott kabyle alors il veut donner l'occasion à ce minable parti pour se refaire santé et conquérir de nouveau le coeur des kabyles. Moi je sais que les kabyles ne sont pas naifs;).

azefyuka
22/10/2008, 13h22
Non Zwina ; lorsqu'on est native d'Ifigha , contrée très émancipée en Kabylie on est de facto séduit par le discours pseudo moderniste du " Docteur ": vous savez bien que les enfants de chouhada et les ayant droit dans , leur grande majorité , n'ont perçu que des miettes comparativement aux sommes colossales detournées par qui vous savez !

zwina
22/10/2008, 13h32
allane : Autant je suis fier de l'ANP autant j'ai honte d'avoir pour compatriote un Ait Ahmed qui depuis 1963 ne cherche qu'à salir l'image de l'Algérie surtout ses forces de sécurité

Normal car ces forces de sécurité ont fait régner la terreur, tué et torturé des milliers d'algériens pendant des années et en toute impunité grâce à la réconciliation nationale. il est bien trop facile de les amnistier de tous leurs crimes sous prétextes qu'aujourd'hui ils se battent contre des "terroristes" qui n'existeraient si leurs méthodes ne les avaient pas crée.

handsman : C'est la meilleure celle là. Ces bouffons sont devenus défenseurs de la démocratie. Ils ne font que du cinéma pour séduire l'électorat kabyle réputés pour son boycott. Le pouvoir a peur du boycott kabyle alors il veut donner l'occasion à ce minable parti pour se refaire santé et conquérir de nouveau le coeur des kabyles. Moi je sais que les kabyles ne sont pas naifs

C'est certain que les Kabyles ne sont pas naifs et c'est pour cela qu'ils applaudissent à deux mains quand enfin des députés disent haut et fort les réalités du système algérien.

azefyuka : vous savez bien que les enfants de chouhada et les ayant droit dans , leur grande majorité , n'ont perçu que des miettes comparativement aux sommes colossales detournées par qui vous savez

ça c'est des accusations gratuites véhiculées pour le discréditer mais sans aucuns fondements.

azouz75
22/10/2008, 13h35
Normal car ces forces de sécurité ont fait régner la terreur, tué et torturé des milliers d'algériens pendant des années et en toute impunité grâce à la réconciliation nationale.
.................................................

ça c'est des accusations gratuites véhiculées pour le discréditer mais sans aucuns fondements.



de toi et pour toi .

Allane
22/10/2008, 13h37
zwina Normal car ces forces de sécurité ont fait régner la terreur, tué et torturé des milliers d'algériens pendant des années et en toute impunité grâce à la réconciliation nationale. il est bien trop facile de les amnistier de tous leurs crimes sous prétextes qu'aujourd'hui ils se battent contre des "terroristes" qui n'existeraient si leurs méthodes ne les avaient pas crée.


Si cela dépendait de moi je renforcerai au maximum le pouvoir de ces forces de sécurité , veritable rempart contre ceux qui cherchent à afghaniser et balkaniser l'Algérie.

zwina
22/10/2008, 13h40
Les preuves des exactions de l'armée algérienne sous le règne de Boumediène et après existent, il te suffira de demander à tes ainés les méthodes employées à cette époque. Les arrestations arbitraires, les emprisonnements sans aucunes charges, le tabassage et la torture étaient monnaie courante. Il existe des millions de témoins et cela l'armée algérienne ne pourra jamais le nier.

zwina
22/10/2008, 13h43
Si cela dépendait de moi je renforcerai au maximum le pouvoir de ces forces de sécurité , veritable rempart contre ceux qui cherchent à afghaniser et balkaniser l'Algérie.

Renforcer leur pouvoir alors que tes ainés se sont batttus pour leur enlever car ils se conduisaient comme des despotes ? :rolleyes: :rolleyes: Ils ne sont le rempart de rien du tout car ce ne sera pas les forces de sécurité qui arrêteront l'afghanisation mais l'éducation.

handsman
22/10/2008, 13h48
C'est certain que les Kabyles ne sont pas naifs et c'est pour cela qu'ils applaudissent à deux mains quand enfin des députés disent haut et fort les réalités du système algérien.

Crois tu que les kabyles ignorent les réalités du système algériens ?
Au parlement on devrait voter des lois et légiférer en défendant l'intérêt du peuple et pas pour faire du théatre.
Il y a un bon proverbe qui dit que sont les bidons vides qui font plus de bruit;)

zwina
22/10/2008, 13h58
je te rappelle que nous parlons de l'Algérie, depuis quand vote-t-on des lois dans son parlement qui vont dans l'interêt du peuple ? Le president de l'APN par son comportement envers ces députés démontre tout l'interêt qu'il porte au peuple : c'est le cadet de ses soucis car la priorité c'est d'obéir aux consignes qui viennent d'en haut et qui vont dans leurs interêts.

handsman
22/10/2008, 14h01
Je sais bien Zwina mais je parle dans l'absolu. Avant de parler démocratie il vaut mieux commencer par apprendre ses régles;).
Je reste convaincu que les kabyles ne vont pas se laisser avoir.

zwina
22/10/2008, 14h06
Les règles de la démocratie c'est justement laisser librement l'opposition s'exprimer ce qui est loin d'être le cas dans notre pays où le pouvoir se sert de méthodes malhonnêtes pour discréditer les opposants. Je dirais pourtant qu'il y a un progrès car il y a encore peu de temps les opposants étaient soit emprisonnés soit tués ou contraints à l'exil.

handsman
22/10/2008, 14h22
En tous les cas ce ne sont pas ces pseudos opposants qui seront jetés en prison. Au contraire, je peux même dire qu'ils ont reçu l'ordre de faire dans l'agitaion politicienne pour séduire l'electorat kabyle (je parle biensure de saadi);).

Bachi
22/10/2008, 14h32
Djamal avait beaucoup de classe, parlait un excellent arabe et son discours était très bien structuré et parfaitement pertinent...

Il m'a fait beaucoup rigoler: kalalhoum aamaha, safkou alih ! hahahaha
Il a raison ...

Le saydi el wazyr , par contre, fait pitié...En somme, le discours de ce nullard: Taisez-vous sinon c'est la guerre...Discours éféleniste d'un autre âge.


Mais je me rappelle que le RCD avait été du côté du pouvoir et dans le régime et de ce fait, même s'il est admirable ce coup ci, sa crédibilité est définitivement pour moi égale à zéro.

zwina
22/10/2008, 14h37
Avant de te lancer tu ferais bien de savoir qui est le sujet car la case prison est un sujet que Said Saadi connait : 3 ans de prison pour avoir dit haut et fort ce que tout le monde pensait avec la torture en prime qui faisait partie des méthodes employées dans les années 80. Peut être est ce le souvenir des années qu'il a passé dans les geoles algériennes qui font qu'aujourd'hui et encore plus qu'hier il a décidé d'élever sa voix. Comme quoi le système algérien a eu beau faire, il n'a pas réussi à le faire taire et c'est tant mieux. Quant à séduire l'électorat Kabyle, il ne suffira pas d'agitations pour le séduire mais d'actes et quoi qu'on pense de ce parti, je dirais qu'en ce moment ils font plutôt bien les choses.

absent
22/10/2008, 14h40
Le president de l'ANP

ma pauvre zwina, l'ANP c'est l'accronyme de l'armée algerienne, l'assemblée elle son accronyme c'est APN !!!
sais-tu au moins de quoi tu parles ?

handsman
22/10/2008, 14h45
Quant à séduire l'électorat Kabyle, il ne suffira pas d'agitations pour le séduire

C'est pour ça que j'avais dit que les kabyles ne sont pas dupes;).
Entre la peste et le choléra et il a choisi le choléra mais il ne sait pas que les deux peuvent être fatales.
Il était opposant une fois (kan yamakan) mais il a fini par rejoindre les rangs. Ces 3 ans lui sont devenu un fonds de commerce.

zwina
22/10/2008, 14h51
Ca ne t'arrive jamais d'inverser deux lettres ? :rolleyes:

zwina
22/10/2008, 14h58
Ce n'est pas la prison qui fait que Said Saadi poursuit une carrière politque c'est plus certainement l'envie de faire réellement quelque chose pour son pays. Saadi comme la plupart des opposants se seraient certainement passés de ce séjour en prison qui dans ces années là ressemblait davantage au bagne de Cayenne. Le RCD a le terrain pour démontrer que leurs paroles ne sont pas vaines et d'après ce que j'ai vu, je dirais qu'ils sont sur le bon chemin et j'espère qu'ils ne dévieront pas.

Cookies