PDA

Voir la version complète : Le projet d'un musée de l'Afrique à Alger


DZmes Bond
21/10/2008, 20h16
Le projet d'un musée de l'Afrique à Alger doit exprimer le présent et le futur du continent

ALGÉRIE - 21 octobre 2008 - APANEWS
Un rapport des experts préparatoire de la 2e session de la conférence des ministres de la Culture de l'Union africaine (UA) réunie à Alger, a indiqué que le grand musée de l'Afrique (GMA), dont la création est prévue en Algérie, doit exprimer le "présent et le futur de l'Afrique", la libération des jougs (colonialisme, racisme), la décolonisation.

Ce musée, "qui ne saurait être un musée des masques ou des statuettes africaines", doit être pluridisciplinaire et porter sur les réalisations africaines (inventions, innovations, créations) qui participent à l'effort de la civilisation mondiale "la plus humaine", souligne le rapport sur la réalisation de ce musée à Alger, remis lors de cette réunion qui se tient du 19 au 20 octobre.

L'espace prévu pour l'édification de ce musée sera conçu dans une configuration qui reproduit la carte de l'Afrique, donnant une signification territoriale un continent.

Cette carte sera structurée en espaces spécifiques (Afrique de l'Est, de l'Ouest, du Sud et du Nord), relève-t-on.

L'édifice doit exprimer les originalités et spécificités culturelles qui réalisent l'unité africaine, explique le rapport.

Cette approche muséologique nécessite un véritable partenariat africain en vue de répondre aux objectifs du NEPAD, nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique.

Dépassant la notion juridique classique de musée national et s'inscrivant dans une perspective régionale, celle du continent africain, le musée de l'Afrique doit impliquer une représentation équitable et équilibrée des pays de l'UA.

Il s'agit de pays qui ont exprimé leur souhait d'être associés aux choix et aux politiques qui seront définis et arrêtés pour son fonctionnement, explique encore le rapport.

La création du grand musée de l'Afrique à Alger a été approuvée en 2005 par les ministres de la Culture des pays de l'UA réunis à Nairobi au Kenya.

Le ministère algérien de la Culture est chargé de concevoir ce grand projet culturel qui sera soumis, selon les procédures d'usage, au secrétariat général de l'UA.

JA

zakaria89
21/10/2008, 20h23
doit exprimer le "présent et le futur de l'Afrique", la libération des jougs (colonialisme, racisme), la décolonisation.

C'est tout ce qu'on a de si beau en afrique

Bachi
21/10/2008, 20h25
Espérons qu'il ne ressemblera pas à Maqam echahid...

Et qu'il fasse une belle place à la république sahraouie

zemfir
23/10/2008, 11h35
maquam echahid n'est pas un musée c'est un monument dedié au martyrs.

Cookies