PDA

Voir la version complète : L'Energie Solaire en Algérie


Neutrino
24/10/2008, 09h10
L’Algérie ambitionne de se développer dans le domaine de l’énergie solaire et produire 1200 mégawatts à l’horizon 2015.
jeudi 23 octobre 2008.
http://www.algerie-dz.com/IMG/jpg/solaire22225.jpg La chargée de communication et de coopération internationale près de la compagnie NEAl New Energy Algeria, Aicha Adamou a révélé que l’Algérie compte produire près de 1200 mégawatts d’ici 2015, via les énergies renouvelables. Elle cherche à attirer des investissements étrangers dans le cadre de l’énergie solaire, dont les projets y afférents souffrent de difficultés de financement. Dans un colloque tenu, hier, à l’hôtel Hilton, sur la présentation de deux foires qui se tiendront en Italie, au tour de l’Energie, Mme Aicha Adamou a expliqué que l’Algérie possède de grands potentiels de production de l’énergie solaire, soit un espace de 2.5 millions de m² au Sud algérien, offrant l’équivalent de 3 mille heures de soleil pendant l’année.
Lors de son exposé, elle a révélé le lancement d’un projet de réalisation d’une station de production d’électricité, d’une capacité de 150 mégawatts, à base de gaz et d’énergie solaire à Hassi R’Mel dans le sud de l’Algérie, et qui sera financé par les banques. Cette responsable a indiqué que les difficultés rencontrées dans la réalisation des projets d’énergies renouvelables y compris les énergies solaires sont d’ordre financier. Elle a ajouté que l’Algérie souffre d’un manque de maîtrise des technologies dans ce cadre. Chose pour laquelle, Mme Adamou a appelé les compagnies Italiennes qui ont participé à ce colloque à investir dans ce domaine tant que des chances sont offertes pour les compagnies qui ont un potentiel financier et technologique suffisant d’investir en Algérie.
le Jeune Indépendant

J'aimerais revenir sur une partie de l'article:
Elle cherche à attirer des investissements étrangers dans le cadre de l’énergie solaire, dont les projets y afférents souffrent de difficultés de financement.

Encore! Toujours la même ranguaine! Il faut toujours des investisseurs étrangers. Et les milliards de la SONATRACH à quoi ils servent? Mis à part à acheter du papiercul au Trésor Américain.

Le gouvernement ne pourrait pas mettre la SONATRACH sur le coup? Histoire de faire de la SONATRACH le leader absolu de l'Energie en Algérie. On n'a pas besoin d'investisseurs étrangers en ce moment. En tout cas, pas tant que ça. La seule chose qui attire les investisseurs en Algérie c'est d'assurer le service (produire l'électricité) et de le faire payer à l'Algérie en devise forte.

Nous faire payer un service qu'on pourrait nous-même assurer. C'est ce qui si s'appelle "vendre du sable aux arabes!"

noubat
24/10/2008, 11h22
L'énergie solaire est disponible et peut devenir une machine à engranger les dollars, les techniques s'affinent pour avoir des rendements meilleurs .
Reste à convaincre les politiques pour se lancer dans les énergies renouvelables et comme je dis souvent, il faut savoir oser.

mouwatan
24/10/2008, 14h53
Produire l'énergie solaire en Algérie
l'idée de produire de l'énergie solaire a très certainement effleuré les esprits de plusieurs de nos cadres et compétences, mais faire germer l'idée et la porter au niveau des cercles décideurs reste une tâche encore plus ardue que le projet lui-même.
cette idée aurait fini comme tous ces rêves abandonnés par manque de communication et justement de tribunes d'échanges d'idées constructives avec les dirigeants de notre pays.

il aura suffi que les Allemands, les Italiens, leaders européens incontestés dans le domaine du solaire et des énergies renouvelables, s'y interessent et offrent à l'Algérie une chance d'en faire une plateforme de référence dans le domaine pour que les verrous sautent et que l'ébauche d'un sérieux projet naisse.
si nous arrivions à bien négocier le transfert de la technologie du silicium, et ce à grande échelle, alors l'Algérie aura écarté à jamais (tant que le soleil brillera) le spectre de la panne électrique car le pétrole et le gaz sont des ressources ..non renouvelables
il serait judicieux de profiter de l'embellie financière pour tout mettre en oeuvre pour que notre pays (Sonatrach par exemple) ambitionne de devenir et rester le N° 1 mondial du solaire en réalisant les plus grandes usines de production de panneaux solaires.
ce n'est pas un luxe car dans l'ère de la mondialisation, il n'est pas question de demi-mesures. il faut que le solaire devienne, dans un proche avenir, l'énergie de substitution pour l'Algérie profonde, pour l'Afrique etc.
l'Algérie serait gagnante sur plusieurs tableaux.

décidez-vous, l'histoire n'attend pas.

mansali06
24/10/2008, 15h07
Algerie.
Recherche en Energie Solaire.

http://www.cder.dz/

http://www.mesrs.dz/etablissements_rech.php?eetab=1


Bulletins d'informations du CDER.DZ
http://www.cder.dz/bulletin/bull13/ber13.pdf

http://www.cder.dz/evenements/Download/bull_6.pdf

http://www.cder.dz/?rub=bulletin&srub=n&pag=index

auscasa
24/10/2008, 15h16
Aicha Adamou a révélé que l’Algérie compte produire près de 1200 mégawatts d’ici 2015, via les énergies renouvelables. Elle cherche à attirer des investissements étrangers dans le cadre de l’énergie solaire, dont les projets y afférents souffrent de difficultés de financement.

je suis pas d'accord avec toi neutrino, il faut en profiter de tous le monde et le meilleur moyen et de travailler avec tous le monde.
quand on attire des groupes et on produit a grand echelle "1200 megwatts" en quelque annes, le savoire faire des autres et tres important pour faire quelqueshose de rentable, et en meme temps les ingenieurs locaux commence a travailler sur des nouvelles solution et participerons a la recherche et c'est apres que des start ups algeriennes commence a sortir avec des innovations dans le domaine........

chicha51
24/10/2008, 15h37
Après l'énergie fossile , on pense à l'énergie solaire et si on passait pas l'énergie ....humaine .

chelifien75
24/10/2008, 17h20
Je pense que la dame voulait dire coopération car je ne vois pas les étrangers investir ds qque chose non rentable rapidement. :mrgreen:

Sinon je suis d'accord avec cette option de l'énergie solaire.Bravo pour les initiateurs. :D

Alryib3
24/10/2008, 21h18
Encore! Toujours la même ranguaine! Il faut toujours des investisseurs étrangers.

Notre électricité est lourdement subventionnée. Espérer vendre la production en Algérie c'est du suicide économique dans ces conditions.

Reste => l'option d'exporter sur des marchés ou l'électricité coute beaucoup plus cher que chez nous. Et là, il faut ramener des investisseurs étrangers. Ne croient pas qu'ils vont t'ouvrir les portes de leurs marchés si tu ne leur donnes absolument rien en échange. Ils iront voir ailleurs sinon.

mouwatan
24/10/2008, 23h07
réponse à alryb 3

la notion d'énergie propre n'est pas un vain mot chez les euro-députés. les "verts" qui arbitrent la politique sont très regardants en matière d'énergie.
franchement hostiles au nucléaire, ils affichent clairement leur préférence pour les énergies alternatives: solaire, thermique, éolienne

donc si notre pays - qui n'est pas encore memebre de l'omc - arrivait à produire de l'énergie électrique à base du "solaire", la demande suivrait.

en outre, le développement du solaire en algérie est un impératif, vu l'immensité du territoire et les coûts des infrastructures s'il fallait électrifier toutes les zones reculées du pays.

Alryib3
24/10/2008, 23h49
Contrairement aux hydrocarbures, le soleil se trouve partout en Afrique du Nord. Amuse toi à mettre 100 millions de $ dans le solaire sans ouvrir le capital aux Européens et ils investiront 500 millions de $ au Maroc ou en Tunisie en détenant 100% des actions. Et ton investissement sera perdu.

Tu crois peut etre qu'ils vont se géner?

mouwatan
24/10/2008, 23h58
@ alryb 3

donc pour produire de l'énergie solaire en algérie, il faudrait d'abord faire la courbette et aligner le prix de notre KWh sur la zone europe?

on peut faire autrement, avec nos arguments!

vous croyez que les allemands qui vont investir 300 millions € dans le projet de hassi r'mel vont s'immiscer dans notre politique économique?

Alryib3
25/10/2008, 01h55
donc pour produire de l'énergie solaire en algérie, il faudrait d'abord faire la courbette

Non pas faire la courbette, mais leur permettre d'investir dans le moyen de production de sorte à pouvoir toucher une partie des bénéfices. C'est pourtant simple à comprendre non?


et aligner le prix de notre KWh sur la zone europe?

Non. J'ai jamais dis ça. La production solaire est destinée à un marché étranger: aucun besoin d'aligner les prix de ton marché sur quoique ce soit.

vous croyez que les allemands qui vont investir 300 millions € dans le projet de hassi r'mel vont s'immiscer dans notre politique économique?

Comme tu le dis, les Allemands vont investir donc posséder une partie du moyen de production. C'est que je disais...

Cookies