PDA

Voir la version complète : La crise algérienne : analyse du refus de livraison des chasseurs Mig-29SMT


zakaria89
25/10/2008, 23h15
Le contrat pour la livraison de 28 chasseurs Mig-29SMT et 6 avions d’entraînement Mig-29UBT à l’Algérie pour plus de 1,27 Mds US$ avait été signé fin janvier 2006 et était entré en vigueur en mars 2006 lors de la visite du président Poutine. A cette époque, la Russie avait accepté d’annuler une dette algérienne de 4,7 Mds US$ en échange de l’achat d’armements pour une valeur équivalente. Le contrat pour les Mig-29 n’était qu’une partie d’un important package d’armements qui comprenait également 28 chasseurs multiroles Su-30MKI(A) pour 1,5 Mds US$, 16 avions d’entraînement Yak-130 pour 200 M US$ (l’Algérie en devenant le premier client export), environ 8 systèmes sol-air S-300PMU-2, 185 chars T-90S, un système sol-air Pantsyr-S1 ainsi que le maintenance et la modernisation de blindés et navires.

Pour la première fois, la Russie avait accepté la reprise par la firme MIG de quelques dizaines de Mig-29 algériens, et peut-être de Mig-23, à une valeur dépréciée. C’est peut-être la raison pour laquelle les médias russes avaient initialement estimé la valeur du contrat à 1,8 Mds US$ alors que la valeur totale des contrats signés entre décembre 2005 et janvier 2006 atteignait 7,5 Mds US$.

L’Algérie avait reçu entre 2 et 4 Mig-29UBT en décembre 2006 et un total de 15 Mig-29SMT/UBT au 15 avril 2007. Mais le gouvernement algérien a cessé les paiements relatifs au contrat en avril 2007 invoquant plusieurs problèmes de qualité des appareils livrés. Les certificats d’acceptation ayant déjà été signés, les problèmes évoqués ne pouvaient être amenés devant la justice. De plus, la partie algérienne a très tôt insisté pour la reprise des chasseurs sur la base « d’accords oraux » sans annuler le contrat. MIG a fait des efforts durant l’été pour répondre aux problèmes algériens afin de poursuivre la mise en œuvre du contrat. Cependant, toutes les offres faites par MIG ont été refusées, y compris le remplacement des chasseurs livrés par d’autres Mig-29. Et l’Algérie a continué à demander la reprise des chasseurs. Pendant ce temps, l’Armée de l’air algérienne utilisait intensivement les chasseurs qui étaient déployés sur la base de Laguat à 450 km au sud d’Alger. D’après certains calculs, les chasseurs ont volé entre 80 et 100 heures.

A la fin de l’année 2007, l’Agence fédérale pour la coopération technico-militaire, Rosoboronexport et MIG en sont arrivés à la conclusion que la meilleure solution à la crise consistait à accepter de reprendre les chasseurs et tenter de remplacer le contrat pour les Mig-29SMT/UBT par d’autres accords (éventuellement pour des matériels autres qu’aéronautiques). Durant la visite du président algérien Abdelaziz Bouteflika en Russie en février 2008, un accord de la sorte a été signé pour le retour des Mig-29 bien que le statut légal d’un tel accord ne soit pas clair. Le 25 février 2008, des techniciens de MIG se sont envolés pour l’Algérie afin de démonter les appareils. Il semblerait qu’ils soient désormais tous arrivés en Russie.
Analyse

Ni la Russie ni l’Algérie n’ont commenté cette situation et notre analyse des causes de l’annulation du contrat reste donc spéculative. Selon nous, la crise a plusieurs dimensions et des causes multiples que l’on peut regrouper en trois catégories :
- technique,
- liée à la politique intérieure algérienne,
- liée à une influence externe.

Premièrement, il semble que l’état opérationnel des chasseurs était en effet loin d’être optimal. Ce n’étaient bien sûr pas des « biens déjà utilisés » comme certains médias l’ont avancé, mais MIG a reconnu que les châssis des appareils avaient été produits en 1996. Ce qui ne sort techniquement pas du cadre du contrat qui stipule la fourniture de chasseurs en « production actuelle au dernier stade du cycle technologique ». Cependant, il semble que les conditions dans lesquelles ces châssis sont restés stockés donnent quelques éléments de contestation à la partie algérienne. Il est également possible que le problème ne se limite pas aux structures mais s’étende aux équipements embarqués.

Il est important de noter que les militaires algériens ont toujours été dans les années 1990 des clients exigents et fiers. Ils ont par exemple refusé la livraison de patrouilleurs modernisés par le chantier naval Kronstadt pour des raisons identiques. L’Algérie a aussi mis fin à des contrats avec la Chine pour des livraisons d’armes et équipements militaires. Les efforts de MIG pour remédier à la situation sont donc probablement arrivés trop tard étant donné que la décision politique d’arrêter le contrat avait déjà été prise. Il y a cependant des signes indiquant que l’aspect technique n’était pas le seul élément de cette crise. Les militaires algériens avaient sûrement compris en signant le contrat que les équipements qu’ils achetaient n’étaient pas « neufs » mais en production « actuelle ». Vu le très bon prix de vente des chasseurs (un peu plus de 20 M US$ l’unité) combiné à la reprise des chasseurs algériens, les algériens ne devaient pas avoir d’exigences trop élevées. Les vieux Mig-23 rachetés par la Russie se sont eux avérés en moins bonnes conditions que ce qui était spécifié dans le contrat. De plus, la force aérienne algérienne a commencé à chercher à l’été 2006 (avant la livraison des Mig-29UBT) sur le marché 30 nouveaux moteurs RD-33 série III et 15 boitiers KSA-15 ainsi que d’autres équipements aéronautiques pour ses Mig-29 qui devaient être livrés à la Russie quelques mois plus tard dans le cadre du contrat d’achat des Mig-29SMT. MIG n’a pas cru à cette information dans un premier temps avant de la prendre avec de plus en plus d’anxiété quand il y a eu des signes évidents que les algériens n’avaient pas l’intention de mener le contrat à son terme comme prévu.

Deuxièmement, le contrat pour les Mig-29 a pu faire l’objet de rivalités internes parmi l’élite algérienne. Le président Abdelaziz Bouteflika a tenté de réduire l’influence des militaires durant son second mandat alors que ces derniers ont pratiquement dirigé le pays depuis l’annulation des élections gagnées en 1992 par le Front Islamique. Mohammed “Tufik” Medienne, chef des services secrets algériens et leader non officiel de ce groupe, est suspecté d’avoir utilisé les défauts techniques, réels ou perçus, des Mig-29 pour s’attaquer au Chef d’Etat-major de l’Armée algérienne Ahmed Gaid Salah, un allié du président. Medienne a utilisé ses liens avec d’autres kabyles de l’Armée de l’air algérienne, dont son commandant en chef ainsi que le commandant de la chasse et probablement d’autres officiers haut gradés pour précipiter l’annulation du contrat.

Troisièmement, l’influence d’acteurs externes sur les dirigeants algériens n’est pas à exclure. Les Etats-Unis et la France ont clairement été contrariés par l’accélération soudaine de la coopération russo-algérienne en matière d’armements et d’énergie. Ces deux pays sont les plus gros importateurs de gaz algérien, la principale exportation de l’Algérie. De plus, selon des membres de l’opposition algérienne, la plupart des dirigeants des forces armées et de sécurité algériennes ont des intérêts commerciaux en France, aux Etats-Unis et en Afrique du Sud. Ils sont donc évidemment sensibles à l’influence des pays occidentaux.

Jijelinho
25/10/2008, 23h34
en gros, tu mets en gras ce qui a tes yeux (de marocain) te semble pertinent.

L'auteur de cet article, est un passionné de l'armement russe, très probablement devenu rédacteur pour ce site par simple mail.

quoi qu'il en soit l'auteur est très intelligent, il se dégage de tout reproche avec une simple phrase

Ni la Russie ni l’Algérie n’ont commenté cette situation et notre analyse des causes de l’annulation du contrat reste donc spéculative.

il a oublié un autre paramètre, c'est pour cette raison que je ne pense pas que cet auteur soit d'origine algérienne ou marocaine. il oublie de spéculer sur la supériorité des chasseurs F16 commandé par le maroc... d'ou l'annulation du contrat


a mon avis la cause la plus plausible.

Alryib3
25/10/2008, 23h52
Je crois pas que le F16 que le Maroc voulait était supérieur au Mig29-SMT. L'ANP aurait vu ça venir dés la commande. Et je crois encore moins que le Maroc un jour aura ces F16.

Cette histoire est louche. Surement une histoire de pots de vins qui a mal tournée. Cela dit c'est stupide de présenter Boutef comme opposé à Toufik. Sans le soutien de Toufik, Boutef n'aurait jamais virer le général de corps d'armée Lamari qui s'était opposé à lui. Et ca en dit long: si l'un soutient l'autre c'est que ca va dans les 2 sens.

rouge et or
25/10/2008, 23h59
Deuxièmement, le contrat pour les Mig-29 a pu faire l’objet de rivalités internes parmi l’élite algérienne. Le président Abdelaziz Bouteflika a tenté de réduire l’influence des militaires durant son second mandat alors que ces derniers ont pratiquement dirigé le pays depuis l’annulation des élections gagnées en 1992 par le Front Islamique. Mohammed “Tufik” Medienne, chef des services secrets algériens et leader non officiel de ce groupe, est suspecté d’avoir utilisé les défauts techniques, réels ou perçus, des Mig-29 pour s’attaquer au Chef d’Etat-major de l’Armée algérienne Ahmed Gaid Salah, un allié du président. Medienne a utilisé ses liens avec d’autres kabyles de l’Armée de l’air algérienne, dont son commandant en chef ainsi que le commandant de la chasse et probablement d’autres officiers haut gradés pour précipiter l’annulation du contrat.


quand on commence a s'imaginer des choses, à supposer, on peut dire tout ce que l'on veut et c'est ca la libre expression mais malheureusement, liberté d'expression ne rime pas souvent avec responsabilité de l'expression.

zakaria89
26/10/2008, 00h35
Et je crois encore moins que le Maroc un jour aura ces F16.

nous n'avons rien à foutre de ces ferrailles

quand on commence a s'imaginer des choses, à supposer, on peut dire tout ce que l'on veut et c'est ca la libre expression mais malheureusement, liberté d'expression ne rime pas souvent avec responsabilité de l'expression.

c'esy une analyse a 3 possibilité

- technique,
- liée à la politique intérieure algérienne,
- liée à une influence externe.

il oublie de spéculer sur la supériorité des chasseurs F16 commandé par le maroc... d'ou l'annulation du contrat

le Mig-29 est un anti-F18 , le Su-30 anti-F15E/22

la russie n'a pas d'anti-F16 block 52 +

Alryib3
26/10/2008, 00h38
nous n'avons rien à foutre de ces ferrailles

Tant mieux pour vous alors.

Jijelinho
26/10/2008, 01h01
le Mig-29 est un anti-F18 , le Su-30 anti-F15E/22

essai de te renseigner sur les exercices gardua I, II, et III. des exercices qui ont opposé francais, americains et indiens



la russie n'a pas d'anti-F16 block 52 +

l'inde apparement si et de frabrication russe.

Mais tu sais tout est relatif avec ce genre d'armements, le materiel embarqué, technologie qui l'équipe, qualité du pilote ect... ça restera deux joujou de précisions aux mains de tiers mondistes dont ils ne se servirons jamais.

Spartakus
26/10/2008, 01h14
Mais tu sais tout est relatif avec ce genre d'armements, le materiel embarqué, technologie qui l'équipe, qualité du pilote ect...tout laisse à croire que les F16 destinés au Maroc sont du grand niveau à ce stade, de la technologie israélienne dans l'embarqué

Jijelinho
26/10/2008, 01h21
tout laisse à croire que les F16 destinées au Maroc son du grand niveau à ce stade, de la technologie israélienne dans l'embarqué

des mains marocaines au commandes, enfin tu sais... sans maitrise la puissance n'est rien! et probablement avec du matos bridé qui plus est.

Et puis israel, si ils étaient aussi béte, ils ne seraient pas a leur place a l'heure actuelle. permets moi de douter de l'info.

Spartakus
26/10/2008, 01h25
un article pas longtemps à circuler ici a cet egard, une petite recherche et tu ne douteras plus
pour ce qui est des pilotes ils auront enfin de bons bijoux, les FRA sont réputés être les plus doués ....... car le point fort des FAR

Alryib3
26/10/2008, 01h27
le Mig-29 est un anti-F18 , le Su-30 anti-F15E/22
la russie n'a pas d'anti-F16 block 52 +

Pour une raison simple: le F16 est une brouette comparé au F15 ou au F18.

Jijelinho
26/10/2008, 01h38
un article pas longtemps à circuler ici a cet egard, une petite recherche et tu ne douteras plus
pour ce qui est des pilotes ils auront enfin de bon bijoux, les FRA sont réputés être les plus doués ....... car le point fort des FAR

épargnes nous les articles...

étant donné que le son de la plus petite flatulence émise au maroc arrive sur FA comme un coup de tonnerre, je ne doute pas qu'on aura ouie du premier vol du F16 marocain... a ce moment la tu pourra nous décrire le matériel embarqué

j'ose espérer que la banque américaine qui prenait en charge le financement est toujours de ce monde

Spartakus
26/10/2008, 01h41
épargnes nous les articles...qu'est ce tu veux ?
une visite sur place, dans les usines israéliens pour leurs demander s'ils vont équiper ou pas les F16 destinés au Maroc :) si ça ne tenait qu'à moi, volontiers je te paye le billet et tu iras leur demander
et oui ... on s'intéresse beaucoup au Maroc du coté algérien, je l'admets

Jijelinho
26/10/2008, 01h52
une visite sur place, dans les usines israéliens pour leurs demander s'ils vont équiper ou pas les F16 destinés au Maroc

t'es au courant que les banques américaines ne financent plus, c'est pas non la fin du monde, des joujou qui ne serviront jamais...

mais si la production avait commencé a la signature du contrat, la bête aurait certaienement été aperçu dans le ciel marocain.

Spartakus
26/10/2008, 01h57
le contrat est récent, il est probable que les financements obtenus par lookheed martin ne soient plus à disposition , comme il est possible que tout ait bien, on raisonnera selon la date de livraison

Alryib3
26/10/2008, 01h58
j'ose espérer que la banque américaine qui prenait en charge le financement est toujours de ce monde

Trop forte celle là :mrgreen:

Jijelinho
26/10/2008, 02h00
on raisonnera selon la date de livraison

à la bonne heure

absent
26/10/2008, 02h53
c'est le même texte que celui posté là : http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=99721

1. ce n'est pas une crise algerienne
2. c'est pas un refus de livraison
3. personnellement je ne pense pas que le probleme viens de l'algerie, les russes nous ont livrés des tartes volantes qui avaient au moins dix ans de retard et nous disais que le mig29smt fait des miracles ! ben reprennez le votre miracle...

zakaria89
26/10/2008, 13h49
de la technologie israélienne dans l'embarqué

c'est le cas aussi des su-30 algerienne

Le contrat pour les Mig-29 n’était qu’une partie d’un important package d’armements qui comprenait également 28 chasseurs multiroles Su-30MKI(A) pour 1,5 Mds US$
Su-30MKA = Su-30MKI (il n'ya pas de MKAlgeria)

Pour une raison simple: le F16 est une brouette comparé au F15 ou au F18.

Mig-29 et Su-30 sont des chasseurs lourd tout comme le F-15/14/18/22

le F-16B52+/117A/35A sont des avions polyvalentes

les syriens admettent cette différence

chicha51
26/10/2008, 14h30
Débat ridicule .

On pourra s'auto-enorgueillir quand nous seront les concepteurs de ces "rebuts" ; Pour l'heure nous sommes de pauvres ( au propre comme au figuré) "acheteurs" qui faisant passer les priorités ( santé , éducation ,économie ) au second plan.

auscasa
26/10/2008, 14h51
t'es au courant que les banques américaines ne financent plus, c'est pas non la fin du monde

:mrgreen: les banques americains qui ont couler ont tous simplement changer de main et pour la premiere fois le gouvernement americain lui meme a nationaliser ces banques.

alors un credit pour acheter des joujous est bien boucle depuis des mois deja, j'aurai aimer qu'on trouve pas de financement parceque ces 2,4 milliard poura nous servire a autre chose plus importante que des ferailles. mais bon c'est la faute a l'algerie qui a achete des joujou de la russie mais sinon aucun marocain n'aurait ete pour l'achat des F16 ou n'importe quel autre avion dans ce maroc qui ce construit et qui a besoin de tous son argent pour moderniser ces infrastructures.

jawzia
26/10/2008, 14h55
sinon aucun marocain n'aurait ete pour l'achat des F16
Parce que tu penses, qu'on allait te demander ton avis !!

Idem, côté algérien pour les avions russes.

auscasa
26/10/2008, 15h00
oui jawzia, les gens vote pour des parlementaires et des partis politique qui les remplaces pour la parole. :mrgreen: .

je voie pas des parlementaires du pjd ou d'autre partis de la gauche laisser passer une achat d'arme comme celle la sans meme faire des commentaire pour decendre les istiqlaliens mais comme tu le sais bien apres les depenses de l'algerie person ne peut rien dire.

ameur
26/10/2008, 15h13
auscassa,tu crois vraiment que l,achat d,un materiel est adopte par une chambre parlementaire?

auscasa
26/10/2008, 15h20
non ameur, c'est le gouvernement qui decide et apres il l'envoie au parlement pour le vote.

normalement la majorite peus passer ces depenses mais comme meme les pjdiste ne laisse pas passer une occasion sans faire du bruit. et dans le cas de ces avions tous le monde ete d'accord.

jawzia
26/10/2008, 15h31
non ameur, c'est le gouvernement qui decide et apres il l'envoie au parlement pour le vote.
Même pas en France.


La seule chose qui passe par les parlementaires est le budget global alloué au ministère de la défense, lors de l'élaboration des lois de finance. Tout le reste ... est "Raison d'état".

ameur
26/10/2008, 15h44
merci jawzia des eclairssisement,l,achat de materiel militaire est quasiment secret pour raison d,etat

Cookies