PDA

Voir la version complète : Le ministre des affaires religieuses rends hommage à l'ex-archevêque d'Alger


mendz
26/10/2008, 13h01
[Aps 26/10/08] ALGER - Le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Bouabdallah Ghlamallah, a rendu hommage samedi à Dar El Imam à Alger à l'ex-archevêque d'Alger, Henri Teissier. Remplacé à la tête de l'église catholique en Algérie par Ghaleb Badr, "l'archevêque Teissier n'a quitté que la fonction officielle, car, établi en Algérie, il poursuivra son action dans les domaines spirituel et culturel", a indiqué M. Ghlamallah dans une allocution prononcée à cette occasion. Le ministre a salué les qualités humaines de l'ex-archevêque en évoquant la "considération que vouent les Algériens à un religieux qui respecte les autres et aime son prochain".

Aussi, le ministre des Affaires religieuses n'a pas manqué de mettre en exergue les vertus du cardinal Duval en affirmant, à l'adresse de M. Teissier, que "vous êtes assis à la place d'un éminent personnage qui se distingua par une position positive à l'égard de l'Algérie et réussit à faire changer les rapports des Algériens avec l'église".


Par ailleurs, M. Ghlamallah a souhaité la bienvenue au nouvel archevêque d'Alger, Ghaleb Badr qui vient, a-t-il fait remarquer "de Jordanie, une région qui se distingue par la tolérance et la cohabitation pacifique entre les religions notamment l'islam et le christianisme".

Pour sa part, M. Teissier s'est dit "profondément ému" par cet hommage en expliquant qu'il s'était attelé durant ses fonctions à suivre l'exemple du cardinal Duval avant de souligner la nécessité de conjuguer les efforts de paix, se montrant par là même optimiste quant à l'avenir d'autant que, a-t-il rappelé, "le nouvel archevêque travaillera dans une église liée d'amitié avec beaucoup d'Algériens".

De son coté, le nouvel archevêque d'Alger a appelé les Algériens à "considérer l'église comme une partie de leur pays qui partage avec eux leurs joies, peines et espoirs et joindra ses efforts aux leurs pour le bien de l'Algérie".

Quant au président de l'Association des ulémas algériens, Cheikh Abderrahmane Chibane, il a salué M. Teissier tout en souhaitant la bienvenue à son successeur.

Le président du Haut conseil islamique (HCI), Cheikh Bouamarane a, de son coté, mis en exergue les qualités de l'ex-archevêque d'Alger, soulignant "son intelligence, sa courtoisie et sa diplomatie" et rappelant ses contributions aux séminaires et autres activités organisés par le HCI. A la clôture de cette cérémonie marquée par la présence de plusieurs personnalités religieuses et culturelles, le ministre des Affaires religieuses a offert un burnous à M. Teissier.

Cookies