PDA

Voir la version complète : Perpétuité pour l’épouse d’un ex-émir et 7 ans de prison pour deux fils de terroriste


mendz
26/10/2008, 21h02
L’épouse de l’ex-émir de la zone II de l’ex-Gspc, le sinistre Saâdaoui Abdelhamid alias Abou El Haïthem, abattu en décembre 2007, dénommée Ghemaji Rabia, fille de G. Khaled, émir de la seriat El Marikh, éliminé en 2007, a été condamnée à la prison à perpétuité par contumace.

Par ailleurs, B.Y. et B.M. ont été condamnés, hier, à 7 ans de prison ferme pour le chef d’inculpation d’adhésion à groupe terroriste et fabrication d’engins explosifs. Les deux mis en cause ne sont que les fils de Rabah Bachla alias cheikh Brahim, 65 ans, originaire de Lagata, le plus âgé kamikaze ayant perpétré un attentat contre les représentations de l’ONU, les 11 décembre 2007.

Ayant à son actif plus de 13 ans au maquis, sa progéniture lui rendait visite dans des lieux convenus, car selon l’arrêt de renvoi, les deux fils se sont rendus à plusieurs reprises vers Bchala, un lieu situé à Ouled Ameur, une bourgade entre Cap Djinet et Bordj Menaïel, pour rencontrer leur père. Leur chauffeur, natif de Réghaïa, a été poursuivi pour adhésion à un groupe armé et non-dénonciation de terroristes. Il a écopé de 5 ans de prison ferme tandis qu’un autre chauffeur arrêté en possession d’un CD subversif a été acquitté.

La genèse de cette affaire remonte au 7 février 2007 lorsque les deux fils du kamikaze ont été arrêtés. Ces derniers ont nié les faits qui leurs sont reprochés en arguant du fait qu’ils avaient effectué des contacts dans le cadre de la Réconciliation nationale. Le représentant du parquet a requis 15 ans de prison ferme contre les deux accusés.

L'Expression

Cookies