Annonce

Réduire

Mise à jour du forum - A lire SVP

Bonsoir,

J'ai lancé la mise à jour du forum le mardi après-midi en utilisant la sauvegarde automatique du forum datant du mardi 2h du matin. En raisant de l'extrême lenteur de la mise à jour qui est liée au nombre élevé de posts du forum (5,44 millions de posts), l'opération a malheureusement duré plus de 10h. Du coup, tout ce qui a été posté dans l'ancienne version du forum ce mardi (topics, posts, messages privés) n'existe pas dans la nouvelle version du forum car elle est basée sur la sauvegarde automatique de la base de données du forum du mardi à 2h.

J'ai aussi dû effectuer un changement de serveur mieux adapté à la nouvelle version du forum. Du coup, en attendant la propagation des nouveaux DNS (La durée de la propagation des DNS peut aller jusqu'à 72h), certains membres du forum auront accès à la nouvelle version du forum et d'autres membres n'auront accès qu'à l'ancienne version du forum selon la situation géographique de chaque membre car la propagation des DNS se fait très lentement à travers le monde. Une fois la propagation des DNS achevée, tous les membres auront accès à la nouvelle version du forum.

J'ai malheureusement oublié hier de poster un topic pour vous prévenir sur la mise à jour du forum et le changement de serveur. Sincèrement désolé pour cet oubli et pour les éventuels désagréments causés.

Deux précisions:

- La fonction recherche du forum sera désactivée temporairement pour reconstruire l'indice de recherche qui est nécessaire pour la fonction recherche. La reconstruction de l'indice est une opération lente qui peut durer plus de 24h en raison du nombre élevé de posts à indexer. La fonction de recherche sera activée dès la fin de l'opération.

- Les avatars ne s'affichent pas car la gestion des avatars dans la nouvelle version du forum est différente de celle de l'ancienne version. N'hésitez pas à consulter votre profil et à ajouter votre avatar préféré.


Bonnes discussions à toutes et à tous.
Voir plus
Voir moins

rembourssement des dettes

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • rembourssement des dettes

    que dit l'islam a propos des gens a qui on passe de l'argent pour les aider , mais qui disparaissent dans la nature ou font semblant de ne pas en avoir pour nous remboursser ?

    en sachant trés bien que ce n'est pas une donation mais un pret

  • #2
    Cela s'appelle du vol en d'autres termes,


    ALLAH سبحانه و تعالى dit dans Le Coran : « Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d’ Allah. Allah est Puissant et Sage. »(Coran, 5 : 38). La peine applicable en cas de vol consiste à couper la main droite du voleur. La responsabilité (morale) de celui-ci n’en sera dégagée qu’après la restitution de l’objet volé à son propriétaire. ALLAH سبحانه و تعالى dit : « Et ne dévorez pas mutuellement et illicitement vos biens. » (Coran, 2 : 188).

    D’après Abou Hourayra رضي الله عنه un homme vint auprès du Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم et lui dit : « Dis-moi si quelqu’un m’envahissait pour me prendre mes biens ? » – « Ne lui en donne pas. » – « Et s’il se bât contre moi ? » –« Défends-toi ! » – « S’il me tue ? » – « Tu serais un martyr. » – « Si je le tuais ? » – « Il irait en enfer. » (rapporté par Mouslim, 140).

    D’après Abou Hourayra رضي الله عنه le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : « Qu’Allah maudisse le voleur ; il vole un œuf et se fait couper la main et vole une corde et se fait couper la main. » (rapporté par Boukhari, 6401 et Mouslim, 1687).

    D’après Abou Houmayd as-Saidi رضي الله عنه le Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم a dit : « Au nom d’Allah, toute personne parmi vous qui prendra une chose à laquelle elle n’a pas droit, l’emportera quand elle rencontrera Allah au jour de la Résurrection. Je reconnaîtrai l’un de vous, qui rencontrera Allah, porteur d’un chameau ou d’une vache mugissant, ou d’une brebis qui bêle. » Et puis il leva sa main au point de laisser apparaître la blancheur de son aisselle et dit : « Mon Seigneur, ai-je transmis ? » (rapporté par Boukhari, 6578 et Mouslim, 1832).

    Le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : « L’on coupe la main pour le vol d’un quart de dinar ou plus. » (rapporté par Boukhari - chapitre : al-houdoud, 6291).

    Le Prophète صلى الله عليه و سلم a maudit le voleur parce qu’il constitue un élément corrompu dans la société. Si on le laisse faire, sa corruption peut se propager à d’autres membres de la communauté. C’est pourquoi le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : « Qu’Allah maudisse le voleur ; il se fait amputer la main pour avoir volé un œuf ou une corde ». (rapporté par Boukhari - chapitre : al-houdoud, 6285).

    L’applicabilité de cette disposition s’atteste dans le cas d’une riche femme issue de la tribu des Makhzoumqui commit un vol du vivant du Prophète صلى الله عليه و سلم . Les habitants de la cité demandèrent à Oussama ibn Zaïd ibn Harithah d’intervenir en sa faveur auprès du Prophète, en raison de la place qu’il occupe dans le cœur du Prophète صلى الله عليه و سلم . Le Prophète صلى الله عليه و سلم se mit en colère et dit : « Comment oses-tu intercéder pour annuler l’une des interdictions de notre Seigneur ?! » Il صلى الله عليه و سلم déclara à la suite de cet évènement, dans un sermon à la mosquée : « Les nations qui ont vécu avant vous ont péri parce qu’elles fermaient les yeux sur un vol commis par un riche alors qu’elles sévissaient à l’égard d’un pauvre pour un délit identique. Je fais le serment par Allah que si Fatima, fille de Mohammed, venait à perpétrer un vol, je lui couperais la main » (rapporté par Boukhari N° 3475 et par Mouslim N° 1688)

    Selon une autre traduction approchante : "… Le Prophète صلى الله عليه و سلم se fâcha et lui dit : « Vas-tu intervenir pour empêcher l’application d’une des peines établies par Allah ?! Vos prédécesseurs n’ont péri que parce que lorsqu’une personne de la noblesse commettait le vol, ils ne lui appliquaient pas la peine prévue, et lorsqu’une personne de basse condition le commettait, ils la lui appliquaient. Je jure par celui qui détient l’âme de Mouhammad entre ses mains, si Fatima, fille de Mouhammad volait, je lui couperais la main » ou d’après une autre traduction approchante : "… Le Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم a dit : « Ceux d’antan [les précédentes communautés] ont péri car ils renonçaient à punir le noble lorsqu’il volait, tandis qu’ils s’empressaient de sanctionner le misérable s’il volait. Je jure par celui qui détient l’âme de Muhammad entre ses mains, si Fatima, fille de Muhammad, s’avérait être une voleuse, je lui couperais moi-même sa main ! »

    An-Nawawi رحمه الله dit dans son commentaire du Sahih de Mouslim : « Selon Chafii رحمه الله, Abou Hanifa رحمه الله, Malik رحمه الله et une bonne partie des oulamas, on coupe la main au poignet. C’est-à-dire la partie située entre la paume et l’avant bras. » Al-qurtubi رحمه الله a dit : « l’ensemble des oulémas ont dit : « La main doit être coupée au poignet, contrairement à la pratique de certains innovateurs qui consiste à couper les doigts de la main à l’exception du pouce. »
    Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire proverbe chinoi

    Commentaire


    • #3
      et voler un voleur
      pour les redistribuer
      c'est considéré comment ?
      tchek tchek tchek

      Commentaire


      • #4
        et voler un voleur
        pour les redistribuer
        c'est considéré comment ?
        Un vol.

        Le message que vous avez inséré est trop petit. Veuillez développer celui-ci pour faire 10 caractères minimum.
        ~~~~~~~

        Commentaire


        • #5
          A ce sujet, il faut savoir que le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a exposé deux types de recommandations:

          - D'un côté, il a encouragé à ceux qui se trouve dans l'aisance et qui ont été gratifiés de la richesse matérielle de venir en aide à ceux de leurs frères et sœurs qui se trouvent dans le besoin. De même, il s'est adressé aux créanciers et leur a demandé de faire preuve de compréhension, de douceur et même de pardon quand le besoin se présente, à l'égard de leurs débiteurs, et leur a parlé du grand mérite et des récompenses énormes liés à un tel comportement.


          - Mais de l'autre côté, il a ordonné aux personnes qui ont été amené à contracter des dettes pour satisfaire leurs besoins essentiels, de respecter leurs engagements et de rembourser dans les plus brefs délais les sommes qu'ils ont emprunté. De même, il les a exhorté à chercher constamment des moyens de remboursement. En effet, le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a mis sévèrement en garde ceux qui quittent ce monde en laissant des dettes derrière eux de la gravité de la sanction à laquelle ils risquent d'être exposés dans l'Au-Delà. Et comme personne ne sait à quel moment il quittera ce monde, c'est la raison pour laquelle, sa préoccupation concernant les moyens d'honorer ses dettes dans les plus brefs délais doit, de toute évidence, être permanente.


          Je vais justement citer quelques Hadiths parmi ceux qui sont rapportés du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) à ce sujet, afin que l'on puisse se faire une idée de l'importance de la chose.

          Abou Moûssa Al Ach'ariy (radhia Allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a dit en ce sens:

          "En vérité, le plus grand péché avec lequel un serviteur rencontre Allah, après les "Kabâïr" qu'Il a interdit, c'est qu'il meure alors qu'il avait une dette (non remboursée) et qu'il n'a rien laissé pour que celle-ci soit honorée."

          (Ahmad et Abou Dâoûd - "Dhaïf" - "Faible" selon Albâni -Réf: "Dhaïf Sounan Abi Dâoûd" Page 335/ Hadith 725. Ce genre de Hadith peut être cité dans un but de rappel, à partir du moment où il ne se pose pas en contradiction avec un principe établi en Islam et respecte au contraire l'esprit de nombreux autres Hadiths authentiques… )


          Dans un autre Hadith rapporté par Abou Houraïra (radhia Allâhou anhou), voici ce qui est dit:

          "L'âme du croyant reste "suspendue" en raison de sa dette, tant que celle-ci n'est pas acquittée."


          (Mousnad de l'Imâm Châféi, Ahmad, Tirmidhi, Ibné Mâdjah et Dâramiy- Authentifié par Albâni - Réf: "Sahîh Ibné Mâdja" Page 53 / Hadith 1957)


          Les savants commentent ce Hadith en disant que si un serviteur arrive à mourir avec la foi et en ayant à son compte des bonnes actions, ce qui pourrait lui permette de bénéficier de la grâce divine et d'accéder ainsi au paradis, mais qu'il a une dette dont il ne s'est pas acquitté et au sujet de laquelle il a fait preuve de négligence, alors tant que cette dette ne sera pas payée, il ne pourra atteindre le lieu de félicité qui est destiné aux musulmans pieux.


          Abdoullâh Ibné Amr (radhia Allâhou anhou) rapporte pour sa part que le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a dit en ce sens:

          "Le martyr voit tous ses péchés pardonnés, excepté ses dettes."

          (Mouslim)




          Abou Qatâdah (radhia Allâhou anhou) rapporte un autre Hadith, dont le sens est assez proche du précédent. Il raconte:

          Un homme demanda au Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam): "Ô Envoyé d'Allah ! Dites-moi... si je suis tué dans la voie d'Allah alors que je fais preuve de persévérance, j'ai espoir en la récompense divine, et que je ne recule pas (dans le combat) mais je vais (au contraire) de l'avant, est-ce qu'Allah pardonnera mes péchés ? Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) lui répondit: "Oui." Lorsqu'il eut tourné le dos (pour s'en aller), le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) l'appela et dit: "En effet (tous tes péchés sont pardonnés), excepté les dettes. C'est ce que Djibraïl (alayhis salâm) (m') a dit (à l'instant)."

          (Mouslim)


          Ces deux Traditions authentiques donnent à réfléchir... Nous connaissons tous l'importance du martyr en Islam et la valeur que représente cette manifestation extraordinaire de soumission et d'attachement à Allah sur le champ de bataille. Pourtant, dans ces Hadiths que l'on vient de citer, le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) exclut de cette grâce les dettes qui n'ont pas été remboursées. Et il assez aisé de comprendre pourquoi... Les dettes relevant du domaine des "Houqoûq oul Ibâd" (droits d'autrui), il est évident que le pardon de la personne endettée sera conditionné au remboursement de ce qu'il doit, à moins que le créancier n'efface sa dette.


          L'attitude qu'adoptait le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) au sujet des personnes endettées est également très révélatrice:


          Salmah Ibné Akwa' (radhia Allâhou anhou) rapporte, dans un Hadith cité dans le Sahîh Boukhâri, qu'une fois, on présenta devant le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) le "Djanâzah" d'une personne et on lui demanda d'accomplir la prière mortuaire. Avant de le faire, il demanda si cette personne avait laissé des dettes impayées. Lorsqu'on lui apprit qu'elle avait effectivement une dette de trois dînars et qu'elle n'avait rien laissée pour la rembourser, il refusa d'accomplir la "Salâh du Djanâzah" et demanda aux Compagnons (radhia Allâhou anhoum) de le faire. Un compagnon (radhia Allâhou anhou) qui était alors présent, en l'occurrence Abou Qatâdah (radhia Allâhou anhou), se proposa de prendre en charge la somme dûe et il demanda donc au Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) d'accomplir la prière mortuaire. C'est alors que le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) accepta...

          C'est vous dire combien le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) tenait à mettre en garde ses Compagnons (radhia Allâhou anhoum) à ce sujet...

          Toutes les Traditions que nous avons vu évoquent de façon très explicite la gravité que représente la négligence dans l'acquittement des dettes... Comme on l'avait évoqué au début, les risques liés à cela sont très importants et les conséquences qui en découlent peuvent se révéler très graves... Qu'Allah nous en préserve !

          Pour conclure, je reproduirai ci-dessous deux invocations qui sont rapportées du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) pour se libérer des dettes:

          "Allâhoummak finiy bihalâlika 'an harâmika wa aghniniy bifadhlika 'amman siwâka"

          "Ô Seigneur ! Accorde-moi de Tes biens licites pour m'éviter de rechercher Tes interdits et puisse Ta générosité m'atteindre pour m'éviter de recourir à tout autre que Toi."

          ____

          "Allâhoumma Inniy A'oudhou bika minal 'hammi wal houzn wal 'adjzi wal kasal wal boukhli wal djoubni wa dhalaïd dayni wa qahril ridjâli"

          "Ô Seigneur ! Je me mets sous Ta protection contre les soucis et la tristesse, contre l'incapacité et la paresse, contre l'avarice et la lâcheté, contre le poids de la dette et la domination des hommes."
          Souviens toi le jour où tu es né tout le monde riait mais toi, tu pleurais, la vie est éphémère
          alors œuvre de telle façon… à ce qu’au jour ou tu mourras, tout le monde pleurera… mais toi… tu riras

          Commentaire


          • #6
            je vous remercie beaucoup pour vos réponses

            vous alllez surement rire de moi , de ma naiveté et de ma stupidité

            j'avais passé une somme d'argent a une collégue de travail qui pleurait car elle n'avait pas d'argent pour s'acheter un frigo en plein mois de Ramadhan , entre temps cette fille commencait a m'éviter et ne me disait pas bonjour .....
            par la suite j'ai quitté la ville ou j'habitais mais elle aurait pu les donner a mes parents , mais jusqu'a ce jour walou

            ensuite , j'ai aussi passé de l'argent a deux personnes (amis ) , ils ont disparu dans la nature , ils etaient mal pris zaama , j'ai voulu les dépannner car dans l'islam c'est bon d'aider ses freres

            ne dit-on pas que celui qui ouvre les portes aux autres , Dieu ouvrira ses portes pour lui

            dois je considérer ca comme du vol de leurs parts ?

            Commentaire


            • #7
              @ferioula

              Mais non, nous avons tous été bernés un jour par les jérémiades d'escrocs de ce genre ; y'en a même qui en font une source de revenus réguliers.

              Dans l'ensemble, si ils ne te rendent pas ton argent alors qu'il s'agist d'un prête et qu'il était convenu dès le départ que tu devais le récuprérer, alors oui ils t'ont volé et tu es en droit de demander réparation, des concernés ici-bas ou alors du Seigneur au Jour du Jugement.
              "L'armée ne doit être que le bras de la nation, jamais sa tête" [Pio Baroja, L'apprenti conspirateur, 1913]

              Commentaire


              • #8
                j'apprécie beaucoup ton intervention Harrachi

                je me sens si bete d'avoir eté bernée de la sorte a mon age

                Commentaire


                • #9
                  et voler un voleur
                  pour les redistribuer
                  c'est considéré comment ?
                  Robin des Bois

                  Commentaire


                  • #10
                    Faudra peut être oser demander ton argent

                    Commentaire


                    • #11
                      je me sens si bete d'avoir eté bernée de la sorte a mon age
                      Tu n'as aucune raison de penser de la sorte, bien au contraire.
                      Notre prophète (saws) à dit: "Le bien est (ancré) dans ma oumma jusqu'au jour du jugement".
                      Ces personnes qui t'ont volée ''softement'' recevront 2 châtiments:
                      Celui de t'avoir hypocritement usurpé ton bien et aussi celui de te pousser à ne plus faire ce genre de bien (emprunter aux autres).
                      Crois-moi, ce que tu as perdu avec ces voleurs aura pour toi une valeur inestimable le jour du jugement et, en plus, suite à l'ordre de Dieu, tu récupéreras ce trésor la tête haute...
                      Mieux vaut un cauchemar qui finit qu’un rêve inaccessible qui ne finit pas…

                      Commentaire


                      • #12
                        Je profite de ce sujet pour poser une question. Si une personne a des dettes, elle peut ne pas faire la zakat puisque elle emprunte de l'argent méme si elle travaille et a un salaire tous les mois? Par zakat, je veux dire, sadaka, fatra de l'aid, de l'achoura. Merci d'avance pour vos réponses.

                        Commentaire


                        • #13
                          météore

                          malheureusement la fille j'ai completement perdu contact avec ellle , puis d'aprés son comportement elle ne voulait pas me remboursser , ellle m'evitait au maximum et devenue froide envers moi , entre temps je suis partie a l'etranger

                          et les deux gars , l'un a changé son numéro de téléphone et d'adresse et je n'ai meme pas de preuve comme quoi je lui ai passé de l'argent si je veux porter plainte contre lui

                          le deuxieme , quand je l'ai apppelé il m'avai dit comme quoi il a perdu sa mére , donc il a acheté un billet pour alller a l'enterrement , je l'ai rappelé , il décrochait pas , je laissais des messages dans son répondeur ..... toujours walou , un mois aprés il me rappelle comme quoi il a eu un accident d'auto . bon je me suis dis je le laisse récuperer le pauvre , mais depuis plus signe de vie


                          zacmako

                          effecivement ces histoires m'ont traumatisé au point de penser ne plus aider autrui , je pense meme que ces personnes cherchaient mon amitié juste dans le but de me soutirer de l'argent , sans plus

                          le comble quand on passe de l'argent a des gens , c'est nous qui deviennent samtines quand on veux le récupérer

                          Merci de m'avoir lue

                          Commentaire


                          • #14
                            Je profite de ce sujet pour poser une question. Si une personne a des dettes, elle peut ne pas faire la zakat puisque elle emprunte de l'argent méme si elle travaille et a un salaire tous les mois? Par zakat, je veux dire, sadaka, fatra de l'aid, de l'achoura. Merci d'avance pour vos réponses.
                            Salam Makhlouka!

                            Alors pour la première question, je pense (d'apres mes maigres connaissances) que la personne se doit de payer zakate el fitre. Celle ci (zakate) est obligatoire pour la personne qui détient assez d'argent pour manger le soir meme et de quoi manger le lendemain.

                            Pour la 2eme question, il s'agit de sakate el mal qu'on a l'habitude de sortir le jour de Achoura... ou tout autre jour de l'année!

                            Il faut donc savoir si la personne détient le nissab (un certains montant d'argent) depuis un an. Je pense que si celle ci a contracté un crédit, elle aura du mal à économiser... donc ne doit pas payer cette zakate. Si elle détient l'argent la priorité revient à honorer ses dettes, ensuite voir ce qu'il lui reste par la suite.
                            Wa Allaho A3lam

                            Commentaire


                            • #15
                              Si ils ne te les rendent pas, enssay'houm tu les retrouveras à un moment plus important encore.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X