Annonce

Réduire

Mise à jour du forum - A lire SVP

Bonsoir,

J'ai lancé la mise à jour du forum le mardi après-midi en utilisant la sauvegarde automatique du forum datant du mardi 2h du matin. En raisant de l'extrême lenteur de la mise à jour qui est liée au nombre élevé de posts du forum (5,44 millions de posts), l'opération a malheureusement duré plus de 10h. Du coup, tout ce qui a été posté dans l'ancienne version du forum ce mardi (topics, posts, messages privés) n'existe pas dans la nouvelle version du forum car elle est basée sur la sauvegarde automatique de la base de données du forum du mardi à 2h.

J'ai aussi dû effectuer un changement de serveur mieux adapté à la nouvelle version du forum. Du coup, en attendant la propagation des nouveaux DNS (La durée de la propagation des DNS peut aller jusqu'à 72h), certains membres du forum auront accès à la nouvelle version du forum et d'autres membres n'auront accès qu'à l'ancienne version du forum selon la situation géographique de chaque membre car la propagation des DNS se fait très lentement à travers le monde. Une fois la propagation des DNS achevée, tous les membres auront accès à la nouvelle version du forum.

J'ai malheureusement oublié hier de poster un topic pour vous prévenir sur la mise à jour du forum et le changement de serveur. Sincèrement désolé pour cet oubli et pour les éventuels désagréments causés.

Deux précisions:

- La fonction recherche du forum sera désactivée temporairement pour reconstruire l'indice de recherche qui est nécessaire pour la fonction recherche. La reconstruction de l'indice est une opération lente qui peut durer plus de 24h en raison du nombre élevé de posts à indexer. La fonction de recherche sera activée dès la fin de l'opération.

- Les avatars ne s'affichent pas car la gestion des avatars dans la nouvelle version du forum est différente de celle de l'ancienne version. N'hésitez pas à consulter votre profil et à ajouter votre avatar préféré.


Bonnes discussions à toutes et à tous.
Voir plus
Voir moins

La femme pieuse Que mon cœur aime

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La femme pieuse Que mon cœur aime

    La femme pieuse
    Que mon cœur aime

    Je suis malade certes, oui, j’ai mal au cœur
    Malgré ça je résiste, rien que pour voir ma rose
    Je suis malade certes, ni remède ni docteur
    A qui est la faute, pour mon cœur morose

    Je suis malade certes, j’ai le mal d’amour
    Malgré ça, tu restes, toi la femme pieuse
    Depuis notre grande fête mon cœur vous adore
    Tu reste toujours ma Juliette et ma cause

    Oh mon amour pourquoi ce soir les pleure
    Malgré mon sombre sort soit courageuse
    Tout le monde meurt roi ou empereur
    Même les bourreaux qui font les sentences
    Quand sonnera l’heure les âmes monte vers le seigneur
    Aller sans retour vers une vie pleine de chance

    Je t’ai aimé sois sure même si mon cœur était ailleurs
    Je t’ai choisi toi seule parmi tant de roses
    Malgré ma douleur, tu as fait mon bonheur
    Tu as vendus ton or dans les nuits nuageuses
    Pour sauver l’honneur vous étiez mon sauveur
    Pourquoi douter encore de cet amour grandiose
    Que cache pour vous mon cœur​

    Tout près comme toujours tu cache tes souffrances
    Sans reprendre tu donne de toi le meilleurs
    Tu as su guérir mes blessures par ta présence
    Tu m’as inondé de joie et m’entouré de fleurs
    J’ai cru m’effondre un jour, vous étiez ma chance
    D’une couche poudreuse, tu as couverai mon cœur
    Pur amour de toi, moi j’ai eu ma dose

    Demain, c’est sure après ma mort
    Je vais me libérer de cette douleur atroce
    L’âme monte au ciel la terre aura mon corps
    Et pour cette Jouvencelle un amour grandiose
    Entre mes entrailles qui grandi chaque jour
    Quand elle aura des ailes elle comprendra les choses

    Tu oublieras vite la chaleur de mon corps
    Ma joie de vivre mes rires et mes danses
    Mes bras qui n’hésitent à te serrer très fort
    Quand l’envie s’invite à ton âme délicieuse
    Tu oublieras vite ma voix mes murmures
    Mes caresses s’est lente et ces nuits fabuleuses
    Mais ne tarde pas fait vite au près du seigneur
    J’ai besoin encore de ton âme généreuse
    C’est écrit quelque part l’amour jamais ne meurt
    Il est comme un phare avec une lumière gracieuse​

    Dis-lui amour si ce soir, je meurs
    Si vos chemins un jour vont se croiser
    Dis-lui que son père n’est pas un trouillard
    C’est la vie qui est dure, et que sa mère m'a trahie
    Dis-lui que j’ai soufferts face à des barrières
    Avec les blasphèmes ils m’ont tellement blessé
    Seul dans ce couloir, et ces yeux qui regardent
    Ma chemise comme mouchoir, moi je t’ai pleuré
    Ils m’ont dit que c’est trop tard, le destin vous sépare
    Il est ton adversaire il t’a condamné
    Dis-lui amour si elle sonnera mon heure
    Que malgré loin de moi, dans mon cœur tout près

    Que toi au cœur malgré sa douleur
    Dite à ma petite fleur ça, et que je l’ai aimé
    Je l’ai senti un jour derrière une peau d’un corps
    Mes doigts se souviennent toujours de ces coups de pied
    Je l’ai parlé des heures et elle entre vie et mort
    Et à ce grand bonheur moi, je me préparer
    Soudain, les vents du nord ont soufflé très fort
    Les rêves de mon cœur sont évaporés
    Ils m’ont volé ma fleur avant de prendre son corps
    Sans voir les couleurs de ses yeux qui brillent

    J’ai cherché son ailleurs pour ça, je le jure
    Mais le destin est fort n’a pas voulu nous unis
    Qui sait peut-être qu’un jour, elle lira mes écritures
    Entre les lignes, un amour avec des larmes écrit
    Ce jour-là, c’est sure me réclamera son cœur
    J’espère que ma fleur va me pardonner
    Ou êtes vous amour le noir qui m’entour
    Laisse ta candeur vers toi me guider
    A petit feu je meurs ton miel pour mon cœur
    Rien qu’une goutte et mes plaies se guérit


    Ne pleure pas mon amour, soit forte comme toujours
    Dite à ma petite fleur qu’au paradis, je vais la serrer
    Tout le monde meurt roi ou empereur
    Et toi mon amour vit pour moi ta vie
    Et surement un jour, on se verra, c’est sure
    Fait du bien pour qu’on soit des gens du paradis

    Avec des mots en or j’ai écrit ma douleur
    Sincère comme toujours elle est ma poésie
    Arrête ma plume ses mots de douleur
    Elle lira surement un jour tous mes écrits
    Ou êtes vous amour le chagrin est fort
    Dans ces filets moi je suis piégé


    Je t’aime
Chargement...
X