Annonce

Réduire

Mise à jour du forum - A lire SVP

Bonsoir,

J'ai lancé la mise à jour du forum le mardi après-midi en utilisant la sauvegarde automatique du forum datant du mardi 2h du matin. En raisant de l'extrême lenteur de la mise à jour qui est liée au nombre élevé de posts du forum (5,44 millions de posts), l'opération a malheureusement duré plus de 10h. Du coup, tout ce qui a été posté dans l'ancienne version du forum ce mardi (topics, posts, messages privés) n'existe pas dans la nouvelle version du forum car elle est basée sur la sauvegarde automatique de la base de données du forum du mardi à 2h.

J'ai aussi dû effectuer un changement de serveur mieux adapté à la nouvelle version du forum. Du coup, en attendant la propagation des nouveaux DNS (La durée de la propagation des DNS peut aller jusqu'à 72h), certains membres du forum auront accès à la nouvelle version du forum et d'autres membres n'auront accès qu'à l'ancienne version du forum selon la situation géographique de chaque membre car la propagation des DNS se fait très lentement à travers le monde. Une fois la propagation des DNS achevée, tous les membres auront accès à la nouvelle version du forum.

J'ai malheureusement oublié hier de poster un topic pour vous prévenir sur la mise à jour du forum et le changement de serveur. Sincèrement désolé pour cet oubli et pour les éventuels désagréments causés.

Deux précisions:

- La fonction recherche du forum sera désactivée temporairement pour reconstruire l'indice de recherche qui est nécessaire pour la fonction recherche. La reconstruction de l'indice est une opération lente qui peut durer plus de 24h en raison du nombre élevé de posts à indexer. La fonction de recherche sera activée dès la fin de l'opération.

- Les avatars ne s'affichent pas car la gestion des avatars dans la nouvelle version du forum est différente de celle de l'ancienne version. N'hésitez pas à consulter votre profil et à ajouter votre avatar préféré.


Bonnes discussions à toutes et à tous.
Voir plus
Voir moins

Aujourd’hui c’est le cancer qui enserre ton corps

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Aujourd’hui c’est le cancer qui enserre ton corps

    Aujourd’hui c’est le cancer qui enserre ton corps
    Il s’installe et prend place dans ce dédale
    De ton coeur
    Il ne posséde pas d’heure
    Pas de terreur
    Il est là c’est comme ça
    Depuis quelques années déjà.

    Aujourd’hui c’est le cancer qui enserre ton corps
    Je ne sais pas ce que tu peux vivre
    A tout moment
    Ni vraiment ce que tu ressens
    Comment le savoir
    Comme ça .

    Tu es si loin de moi
    Une mer nous séparre
    Et puis tu ne le dis pas
    Tu gardes ça pour toi

    Et pourtant
    Parfois si tu savais comme je te ressens
    L’angoisse qui me prend soudain sans raison
    La détresse de te savoir ainsi à sa merci
    Et d’être ainsi comme ça,
    Témoin impuissante
    de ta terreur parfois
    De ta douleur qui te vrille
    De la fatigue qui te lamine
    De ton courage tout le temps

    Et pourtant
    C’est tant de bonheur
    D’être si près de ton cœur
    Aujourd’hui c’est le cancer qui enserre ton corps
    Il enserre et desserre selon son envie
    Il distille son poison comme d’autre leur amour
    Comme ça juste pour détruire
    Et faire semblant d'être fort et puissant

    Aujourd’hui c’est le cancer qui enserre ton corps
    Et pourtant tu ne ménages pas tes efforts
    A le combattre sans relache nuit et jour
    Tu te bas sans cesse comme une déesse
    Jamais de détresse ni de SOS
    Juste le rire et la tristesse parfois
    Quand il s’acharne trop quelque fois
    Et que la fatique la lassitude prend le dessus .

    Aujourd’hui c’est le cancer qui enserre ton corps
    Je voudrai lui dire d’aller voir ailleurs
    Qu’il aille faire un tour dans l’espace
    Loin de notre galaxie
    Et que tu puisse continuer ta route
    En chantant Comme avant.

    Je voulais juste te dire
    A travers mes maladroits écrits
    Que je ne t’oublie pas
    Et même si tu ne me vois pas
    Je suis là
    Et t’enserre si fort dans mon cœur
    Que tu vas éclater de rire et me dire
    Allez ouste, laisse moi donc respirer.

    morjane
    20/09/07

  • #2
    bonjour

    morjane je me permets, excuse si c'est pas approprié
    mais comme je suis trés spontanée
    j'ai eu envie de dire :
    ho ! mal des profondeurs
    allez, ouste laisse là donc respirer !
    je ne demande ni pour qui, ni pourquoi,
    mais une chose est sure, c'est que je suis avec toi !
    nanouchka
    On n'est pas le maître de son coeur...
    "un seul être vous manque et tout est dépeuplé" A.L.
    les 3 singes de la sagesse : "je n'ai rien vu - je n'ai rien entendu - je n'ai rien dit"

    Commentaire


    • #3
      Morjane,c'est vraiment touchant ce que tu ecris...Tu sais en le lisant j'ai eu des frissons
      je ne sais pas si c'est adrésssé à un de tes proche...j'espère que non... mais si c le cas bon courage à toi mon ami !

      bien à toi !

      kimkim

      Commentaire


      • #4
        Bonjour,

        Un mal comme celui decrit dans ce poeme touche tellement de gens a tous les ages. La dignite des malades est a respecter mais il faut les aider a traverser cette periode de la facon la plus douce possible. Que Dieu aide toutes les personnes qui souffrents de cette maladie et epargne les autres.

        Commentaire


        • #5
          Que Dieu aide toutes les personnes qui souffrents de cette maladie et epargne les autres.
          Aaamin.

          Je voulais juste te dire
          A travers mes maladroits écrits
          Que je ne t’oublie pas
          Et même si tu ne me vois pas
          Je suis là
          Et t’enserre si fort dans mon cœur
          Que tu vas éclater de rire et me dire
          Allez ouste, laisse moi donc respirer.

          J’ai aimé la fin du poème, car malgré les difficultés, malgré la maladie et la douleur…Malgré tout ce qui nous arrive dans la vie, la présence de ceux qu’on aime et qui nous aiment, leur amour et leur réconfort compte beaucoup et peut faire oublier et "pourrait meme faire disparaitre" le mal.

          J’espère que ce n’est qu’un poème, loeuvre de l’imagination du poète … Mais si il s’agit réellement de l’un de vos proches, je lui souhaite de tout cœur, bon courage.

          Commentaire


          • #6
            C'est un poème trés émouvant. Que dieu donne force à tous les malades et à leurs entourages, surtout la famille. Les amis sont peu présents dans ses circonstances.

            Commentaire


            • #7
              Oui vraiment ce poème est une occasion pour une pensée paisible et plaine d’espoir a tous les gens qui souffrent dans nos hôpitaux ( qui souffrent !), qui ont besoin d’une présence, de plus de chaleur humaine..
              Le jour se lève ! Les cœurs reprennent le fardeau des siècles, aller vers la nature ou se consumé dans la pénombre de sa tanière ?

              Commentaire


              • #8
                Bonsoir Morjane,

                Très émouvant ce poème, mais qui correspond à une réalité vécue pour beaucoup de gens.
                Ce que je peux te dire, c'est qu'il faut profiter de ceux qu'on aime au maximum, les aimer les entourer, le leur dire, les soutenir.

                On ne sait jamais quand est ce qu'on va partir.

                Quand on travesre cette épreuve, l'amour peut aider à guérir, beaucoup de gens en guérissent maintenant ce n'est plus une fatalité.

                Et puis si l'on doit partir, ca rend cette réalité plus "vivable", partir en étant aimé et soutenu, partir en paix...
                Et de toutes façons ce n'est qu'un aurevoir, on finit par se retrouver un jour.

                Courage à toi et à tous les malades et leurs famille, nos prières vont vers eux pour leur guérison.

                Commentaire


                • #9
                  En lisant ton poème Morjane, mes pensées sont parties directement vers Maya (Ex fourmiste, Elsa). Une pensée à toutes personnes qui sont dans cet état…. Pas facile, mais faut garder espoir et se battre.

                  Je demande juste une prière pour eux, pour Maya que dieu l’accueille dans son vaste paradis.

                  Je suis ici
                  Dans un lit
                  Avec une maladie
                  Qui me hante jour et nuit.

                  Ce qui me rend plus amère
                  C'est ce cancer
                  Mes poumons, c'est rendu l'enfer
                  JE ne sais pas si je vais rester.
                  Tout ce que je souhaite c’est d’être libre comme la mer
                  Ici sur terre près de ma mère
                  Ou aller rejoindre mon père
                  Qui est rendu au paradis

                  Je n'attends que les résultats de ce cancer
                  Je souhaite que le médecin dise que je vais guérir
                  Sans trop souffrir
                  J'espère ne pas en mourir.

                  Ce n'est pas une chose qu'on souhaite avoir
                  Je garde toujours espoir
                  Cela me donne du pouvoir
                  C’est arrivé sans le vouloir


                  Auteur Inconnu
                  Dernière modification par absente, 22 septembre 2007, 10h48.

                  Commentaire


                  • #10
                    Bonjour nouvelle lueur du jour

                    Il faut garder espoir,
                    meme si c'est pour s'apercevoir
                    qu'il faut se battre jour et nuit
                    je t'en prie mon amie, là est ma seule envie.

                    Femme courage
                    détiens la rage

                    Pour tous ceux et toutes celles qui combattent que DIEU vous donne des ailes

                    TOI mon ange adorée
                    Je t'aimerai pour toute l'éternité...

                    nanouchka
                    On n'est pas le maître de son coeur...
                    "un seul être vous manque et tout est dépeuplé" A.L.
                    les 3 singes de la sagesse : "je n'ai rien vu - je n'ai rien entendu - je n'ai rien dit"

                    Commentaire


                    • #11
                      Cancer
                      Tumeur,
                      Des noms qui donnent froid dans le dos.
                      Un mal scélérat, débile, déloyal qui vous attaque en traître
                      qui rentre dans vos entrailles sans permission et qui vous ronge jusqu’à l’os, puis vous signe votre condamnation à mort ainsi que votre acte de décès sans aucune forme de procès…
                      Parfois, il choisit. Il ne prend que … les meilleurs.
                      Que dieu nous préserve tous.
                      Je te salue, majestueuse Morjane
                      Mieux vaut un cauchemar qui finit qu’un rêve inaccessible qui ne finit pas…

                      Commentaire


                      • #12
                        c'est tres touchant et tres triste, ton ecris qui decris une realité bien triste ainsi.......
                        surtout que nous pouvons rien faire parfois que de prier....
                        du courage a vous...
                        une chose n'a pas de valeur parce qu'elle est chère, mais elle est chère parce qu'elle a une valeur!

                        Commentaire


                        • #13
                          Bonjour morjane je Viens de lire ton poème qui ma beaucoup toucher jusqu'à en avoir les larmes aux yeux, moi aussi j’ai perdu ma sœur que j’ai bien aimée et je n'arrive pas a faire mon deuil elle me manque très fort ses vrais que ses toujours difficile de perdre un être chers courage je suis de tout cœur avec vous et merci à toi que le bon dieu puissant te garde!
                          les larmes et le temps n'efface pas tous les souvenirs
                          on peut pleurer un océan mes il restera des vagues de désir!

                          Commentaire


                          • #14
                            Morjane

                            ah le cancer.... je mets un texte que j avais posté il y a plus d un an


                            CANCER un mot des maux

                            Sournoisement tu te niches et trouves hospitalité
                            dans des cellules trop fatiguées pour lutter
                            Sans te poser de question tu viens détruire,
                            détruire des espoirs et figer des sourires...

                            Tu te fiches de savoir quel a age a ton ôte
                            Tu te fous de savoir que celui ci a déjà beaucoup souffert
                            toi tu t installes et tu laisses faire tes alliés :
                            la souffrance, la déchéance, la peur !

                            Tu grignotes doucement prenant avec toi force et énergie
                            plus difficile pour toi de prendre la foi !
                            Mais même les plus grand sourires, les plus grands optimismes
                            ont courbé l'échine devant toi.

                            Générateur de pleurs, de recroquevillement
                            parfois de deuil si déchirant
                            toi qui n'est qu'une création rien de plus,
                            tu ne gagnes pas toujours...
                            Dieu merci et pour ceux la une grande pensée et une grande dou3a!

                            __________________
                            © Bi0hazard

                            Commentaire


                            • #15
                              Générateur de pleurs, de recroquevillement
                              parfois de deuil si déchirant
                              toi qui n'est qu'une création rien de plus,
                              tu ne gagnes pas toujours...
                              Dieu merci et pour ceux la une grande pensée et une grande dou3a!
                              Qui n'a pas un proche qui souffre ou ayant souffert de cette maladie? ou une personne de son entourage? Un vrai fléau, parfois trés lourd de conséquences...
                              "Il faut avoir bcp de patience pour apprendre à être patient."

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X