Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Algérie Télécom recouvre 28 milliards de dinars

Algérie Télécom recouvre 28 milliards de dinars

lundi 19 janvier 2009, par Rédaction

L’opérateur historique Algérie Télécom a annoncé avoir recouvré 28 milliards de dinars mais le problème des créances continue de le pénaliser.

Moussa Benhamadi le PDG de Algérie Télécom. La vaste opération de recouvrement des créances lancée par Algérie Télécom en 2008 a permis à l’opérateur historique de récupérer 28 milliards de dinars. Estimée à près de 70 milliards de dinars, les créances accumulées avant 2008 ont été recouvrées à 40 %, selon le P-DG du groupe Algérie Télécom, Moussa Benhamadi, qui s’exprimait hier lors d’une rencontre des cadres du secteur, tenue à Alger. S’agissant des créances de 2008, dont le chiffre n’a pas été avancé, le taux de recouvrement a atteint 76 %, a-t-il précisé, alors que selon les standards internationaux, le taux devrait osciller entre 3 % et 4 %. Selon M. Benhamadi, la question des créances, mais aussi et surtout la baisse de 50 % des tarifs d’Internet, ont lourdement affecté le chiffre d’affaires du groupe, qui se situera à moins des 63 milliards de dinars enregistrés en 2007.

Le P-DG de Algérie Télécom a néanmoins indiqué que l’année 2009 devrait connaître une reprise, grâce à un plan d’urgence d’un an lancé en juin dernier. Ce plan prévoit, outre l’assainissement des créances, la rationalisation des dépenses et le lancement de nouveaux services comme le prépayé pour le fixe. Les premiers résultats de ce plan devraient être perceptibles durant le premier trimestre de cette année. L’opérateur historique Algérie Télécom est tenu de mettre à niveau ses prestations et d’optimiser ses installations et ses infrastructures de télécommunication pour les besoins de la prochaine stratégie e-Algérie 2013, a affirmé le ministre de la Poste des Technologies de l’information et de la communication, M. Hamid Bessalah, qui a assuré que « l’Etat soutiendra financièrement AT, mais sans s’ingérer dans son fonctionnement ».

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant