Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Des lampes économiques pour économiser l’énergie en Algérie

Des lampes économiques pour économiser l’énergie en Algérie

mardi 16 décembre 2008, par Rédaction

Près d’un million de lampes économiques vont être commercialisées en Algérie avec l’ambition de sensibiliser la population à l’économie d’énergie.

Des lampes économiques vendues en Algérie. Des lampes à basse consommation d’une durée de vie de près de dix ans et surtout d’un prix concurrentiel de 250 DA seulement au lieu de 800 DA (prix réel), seront prochainement mises à la disposition des foyers algériens, a déclaré hier à la chaîne III le DG de l’APRUE, Mohamed Salah Bouzriba. Dans ce contexte, près d’un million de lampes à basse consommation seront importées d’un pays européen pour un montant de 4 millions de dollars, et ce, en deux tranches. Des spots publicitaires seront diffusés en Algérie par la Sonelgaz pour cette raison, poursuit le DG de l’Aprue. Les agences Sonelgaz du centre du pays prépareront une campagne d’exploitation de ces lampes, à partir desquelles elles distribueront des lampes au profit des foyers. Par ailleurs, ces lampes, dernier cri, qui permettront surtout de rationaliser la consommation d’énergie, ne couvriront cependant que 3% des besoins du marché local. Cela dit, le marché national nécessite aujourd’hui plus de 30 millions de lampes à basse consommation, et ce, pour couvrir l’ensemble des demandes de ce marché.

Pour cette raison, le DG de l’APRUE annoncera que des solutions, voire des discussions ont été engagées au niveau de l’APRUE pour un probable montage d’usines en Algérie pour la fabrication de ces lampes sophistiquées, mais cela reste aujourd’hui qu’une proposition qui peut être réalisée dans un proche avenir. « Par contre, si ces usines voient le jour en Algérie, elles seront tout simplement bénéfiques sur les plans financier, social et économique. Cela nous permettra de faire des économies sur le budget, à commencer par les coûts des importations, de créer des postes de travail pour les jeunes chômeurs et enfin de les produire dans notre pays », explique Mohamed Salah Bouzriba. Ces lampes qui répondent aux normes internationales et de qualité haut de gamme, viendront remplacées les anciennes lampes, qui sont aujourd’hui commercialisées et qui ont prouvé leur inefficacité.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Jour d’Algérie