Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Israël a usé d’uranium enrichi à Gaza

Israël a usé d’uranium enrichi à Gaza

mardi 20 janvier 2009, par Rédaction

Le Conseil des ambassadeurs arabes a demandé une enquête sur l’utilisation par l’Etat terroriste d’Israël de l’uranium enrichi à Gaza.

Israël utilise de l'uranium enrichi à Gaza. Le Conseil des ambassadeurs arabes a adressé au directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), M. Mohamed El Baradei, une demande officielle pour mener une enquête sur l’utilisation par Israël, dans son agression contre la bande de Gaza, de munitions contenant de l’uranium enrichi. Le conseil a décidé de dépêcher une délégation, composée des ambassadeurs de la Jordanie, du Soudan et de la Ligue arabe sous la présidence de l’émir saoudien Mansour Ben Khaled Al-Saoud, président du Conseil des ambassadeurs arabes, qui sera chargée de remettre la demande mardi ou mercredi à l’AIEA, a annoncé lundi à Vienne une source diplomatique arabe. La délégation arabe va demander à M. El Baradei de transmettre officiellement cette demande aux pays membres de son organisation, étant donné que les enquêtes sur les affaires de ce genre s’inscrivent dans le cadre des prérogatives de l’AIEA, a expliqué la même source. Plusieurs procédés s’offrent à l’AIEA pour mener cette enquête.

Les inspecteurs de l’AIEA peuvent ainsi prélever des échantillons du sol des régions de la bande de Gaza bombardées par Israël. Un pays membre de l’AIEA peut aussi bien procurer ces échantillons à l’AIEA qui, après leur analyse, soumettrait les résultats à ses membres. Rappelons que des médecins présents dans la bande de Gaza ont déjà confirmé que « les Israéliens testent sur des populations désarmées à Gaza tous types d’armes, toutes sortes de bombes prohibées, de la bombe à fragmentation à la bombe au phosphore blanc qui entraînent de très graves brûlures ».Un médecin palestinien, le Dr Youssef Abou Rich, avait affirmé que l’armée d’occupation utilise à Gaza des bombes au phosphore blanc et d’autres munitions controversées. De même que des médecins norvégiens ont affirmé lundi dernier que l’armée israélienne utilisait une arme peu connue, expérimenté par les militaires américains, appelée DIME (Dense Inert Metal Explosive), qui produit une explosion très puissante. L’ONG Human Rights Watch a pour sa part dénoncé l’utilisation d’obus au phosphore par l’armée israélienne. Le 8 janvier, le quotidien britannique Times avait affirmé avoir identifié des obus au phosphore blanc sur des photos de presse montrant des stocks de munitions de l’armée israélienne, prises la semaine passée à la frontière avec Gaza. Sur ces obus apparaît la mention M825A1, désignant des bombes au phosphore blanc de fabrication américaine, a indiqué le journal.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant