Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ALGERIE > Khalifa sera-t-il extradé en Algérie ?

Khalifa sera-t-il extradé en Algérie ?

lundi 26 février 2007, par Rédaction

L’extradition de Rafik Khalifa en Algérie pour y être jugé tarde à se concrétiser malgré la signature par Alger et Londres d’accords relatifs à l’entraide judiciaire.

Rafil Khalifa recherché par l'Algérie. « Ces accords, en matière d’entraide judiciaire, permettront à la Grande-Bretagne et à l’Algérie de travailler sur une base solide pour l’avenir », a déclaré à l’APS l’ambassadeur britannique, Tesoriere Andrew, à l’issue de la cérémonie d’échange des instruments qui s’est déroulée au siège du ministère des Affaires étrangères. L’ambassadeur britannique a souligné que ces accords, « bénéfiques » pour les deux pays, « ont été concrétisés à la faveur de la visite du président Abdelaziz Bouteflika en juillet 2006 en Grande-Bretagne ».

Il a également mis l’accent sur le long processus ayant conduit à la ratification de ces accords, relevant « les relations de confiance et la patience dont ont fait preuve les deux parties », pour aboutir, à l’échange de ces instruments relatifs à l’entraide judiciaire. Dans ce contexte, il a affirmé qu’il travaille « pour amener le gouvernement, les investisseurs et les touristes britanniques à mieux connaître l’Algérie » qui est, a-t-il estimé, un pays « très important pas seulement en Afrique, mais dans le monde ».

Pour sa part, le directeur général des Affaires consulaires du ministère des Affaires étrangères, Rabhi Hassen, a estimé que la ratification des accords relatifs à l’entraide judiciaire entre la Grande-Bretagne et l’Algérie « vient couronner une série de rencontres entre les experts algériens et britanniques ». Le lien entre cette information est l’extradition promise, par le gouvernement, de Rafik Abdelmoumène Khalifa est que l’on affirmait que celle-ci n’était pas possible, malgré la signature de l’accord d’extradition, tant qu’il n’y a pas eu l’échange des instruments de ratification des accords relatifs à l’entraide judiciaire, ce qui empêchait cet accord d’entrer en vigueur.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après LeJourdAlgerie