Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > CULTURE > L’Algérie découvre la culture italienne

L’Algérie découvre la culture italienne

mardi 22 novembre 2005, par Ahlem

La deuxième édition de la saison culturelle italienne en Algérie a été inauguré au Musée national des beaux-arts de Hamma avec l’exposition « Verres vénitiens : fragilité et transparence, les couleurs de la lumière (XVIe-XXe siècle) ».

Début à Alger de la saison culturelle italienne en Algérie.

Cette cérémonie a été précédée en ces mêmes lieux par une conférence de presse animée en la circonstance par le directeur de l’Institut culturel italien d’Alger, Giorgio Guerrini, la représentante de la Galerie nationale d’art antique du Palais Barberini (Rome), Mme Marisa Zaccagnini et Mme Dalila Orfali, directrice du Musée national des beaux-arts. Ces responsables constituent les organisateurs de cette exposition qui durera un mois. Dans son intervention, le directeur de l’Institut culturel italien d’Alger a exprimé sa joie quant à l’organisation d’une telle manifestation qui constitue une autre occasion pour consolider le dialogue des cultures en Algérie et en Italie.

De son côté, la représentante du Palais Barberini, d’où proviennent les pièces exposées, indique que le palais en question renferme, entre autres, 2800 collections picturales environ, des collections en art décoratif au nombre de 200 et 19 pièces « rares » concernant les coffrets. Pour cette exposition, poursuit la même intervenante, « nous avons sélectionné 73 pièces pour les verres vénitiens sur les 200 que nous possédons et toute la collection des coffrets. Ces collections ont déjà été exposées dans nombreux pays. Elles seront exposées dans d’autres points du monde ».

A son tour, la directrice du Musée national des beaux-arts a qualifié cette manifestation d’« importante ». En effet, « elle intervient au moment où le Musée national des beaux-arts est en train d’aménager un espace pour y intégrer l’art décoratif. Nous avons collectionné 350 pièces en la matière jusque-là. Aussi, nous espérons ouvrir un espace pour la numismatique. Par ailleurs, nous avons toujours organisé des expositions, de peinture, entre autres. Cette fois, c’est l’exposition d’un musée que nous accueillons. Et cette initiative est nouvelle en Algérie ».

Synthèse de Ahlem
D’après El Watan