Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie et l’Afrique du Sud renforcent leur coopération

L’Algérie et l’Afrique du Sud renforcent leur coopération

mercredi 31 mars 2010, par Rédaction

L’Algérie et l’Afrique du Sud ambitionnent de renforcer leur coopération bilatérale notamment dans le domaine économique.

L'Algérie et l'Afrique du Sud renforcent leur coopération. Entre l’Algérie et l’Afrique du Sud, les relations sont historiquement les plus anciennes. Les deux pays qui partagent une vision commune sur plusieurs dossiers régionaux et internationaux veulent inscrire leurs rapports beaucoup plus dans le partenariat gagnant-gagnant. A la faveur de la visite du ministre des Affaires étrangère, Mourad Medelci, aujourd’hui à Pretoria, il sera question d’une évaluation des relations bilatérales avec son homologue sud-africaine Mme Maite Nkoana Mashabane dans le cadre de la préparation de la 5e session de la haute commission mixte. Une réunion d’experts des deux pays a précédé pour « examiner les voies et moyens du renforcement de la coopération », annonce un communiqué du ministère des AE. Sur le plan économique, vu le poids de ce pays et son évolution rapide sur le plan économique, l’Algérie veut mettre les bouchées doubles pour profiter de ces rapports de proximité.

Il faut s’attendre à ce que l’énergie, notamment le volet nucléaire et électricité, prenne le dessus dans la mesure où de gros contrats seraient sur le point d’être finalisés, selon une source diplomatique sud-africaine. D’abord, pour la construction d’une centrale nucléaire d’une capacité de 1 000 MW d’ici à 2022 et une autre d’une capacité de 2 400 MW à l’horizon 2027. Cela dit, l’Algérie et l’Afrique du Sud ont déjà enclenché dès 2008 un partenariat de formation d’experts algériens dans le domaine des technologies nucléaires. D’autres secteurs font également l’objet d’intérêt entre les deux pays, à savoir celui de l’eau, de la construction d’ouvrages d’art et du bitumage des routes. Dans le domaine de la recherche, M. Saïdani, directeur de la coopération au ministère de l’Enseignement supérieur, avait indiqué il y a deux mois que les réunions de cette commission se sont succédé pour définir les projets porteurs dans divers domaines, notamment le nucléaire, le laser, les ressources en eau et les minerais, la lutte contre la pauvreté ainsi que le domaine spatial.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant