Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie peine à promouvoir le Made in Algeria

L’Algérie peine à promouvoir le Made in Algeria

jeudi 25 juin 2009, par Rédaction

L’Algérie devrait mettre en place une stratégie de développement et de promotion des produits Made in Algeria selon les experts.

L'Algérie et le Made in Algeria. L’Algérie ne dispose pas d’un plan de communication qui lui permet de promouvoir le produit national (Made in Algeria), selon Kamel Khelifa, expert-consultant en communication dans les échanges internationaux et en transport-logistique. « Nous n’avons pas de plan de communication à l’échelle nationale et encore moins à celle internationale », a-t-il fait constater hier à l’occasion d’une journée d’information ayant pour thème : « la communication intégrée au service de l’exportation des produits », tenue hier au siège de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur. Lors de cette journée, M. Khelifa a expliqué que ce plan est un schéma stratégique qui obéit à des règles et nécessite des moyens financiers et un encadrement des pouvoirs publics. L’acte d’exporter, selon lui, « se base sur la connaissance des forces et faiblesses des produits que nous exportons et de l’usage de ce produit par le consommateur étranger ».

« On ne peut pas exporter les dattes dans un pays qui n’en consomme pas ou faut-il les exporter sous une autre forme de façon à séduire le consommateur », a-t-il suggéré en donnant l’exemple des figues de barbarie produites en Italie et exportées dans beaucoup de pays européens sous une autre forme. Pour M. Khelifa, l’Algérie, qui a été gérée pendant plus de 30 ans par une économie dirigiste, n’a pas encore compris l’intérêt de la communication et vit toujours dans un circuit fermé. Quant au rôle de l’Etat dans l’élaboration de plan de communi-cation, il a expliqué que cela est du ressort des organisations professionnelles qui devraient employer des professionnels pour dégager une multitude de plans de communication après des explorations et des études préalables. Il a relevé, néanmoins, l’absence d’une section économique au niveau des ambassades algériennes à l’étrangers pour promouvoir les produits Made in Algeria.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant