Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > SPORTS > L’Egypte se méfie de l’Algérie

L’Egypte se méfie de l’Algérie

lundi 19 octobre 2009, par Rédaction

De part sa position de favori l’Egypte se méfie de l’Algérie à l’approche du match capital qui va opposer les deux équipes le 14 novembre prochain.

L'Egypte se méfie de l'Algérie. Il est clair que le match du 14 novembre prochain entre l’Egypte et l’Algérie, pour le compte de la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2010, groupe C, sera tout sauf ordinaire, tant l’enjeu est important, voire capital, d’autant plus qu’il y aura une qualification au Mondial au bout. Comme les Algériens, les Egyptiens rêvent, eux aussi, d’une troisième qualification au Mondial après celles de 1934 et 1990, même s’ils accusent trois points de retard sur les coéquipiers de Ziani et qu’ils devront remporter un large succès (3 à 0) pour arracher le droit de disputer le Mondial sud-africain. Au lendemain du succès de l’Algérie face au Rwanda sur le score de trois buts à un, les Egyptiens se sont même tous félicités de ce résultat, en affirmant qu’il suffirait d’un succès de deux buts à zéro pour propulser les Pharaons en Afrique du Sud, comme l’a déclaré l’un des membres du staff technique, à savoir Hamada Sedki. Mais, dès que les Egyptiens ont su que deux buts d’écart n’allaient pas permettre à l’Egypte d’accéder directement à la phase finale du Mondial 2010, ils ont repris les déclarations de plus belle. Amr Zaki avait déclaré : « On jouera pour gagner par trois buts à zéro, on n’attendra pas le tirage au sort ou voire le match d’appui. »

Le premier adjoint de l’équipe, Chawki Gharib, est allé encore plus loin en faisant une déclaration surprenante : « Les joueurs ont promis de marquer quatre à cinq buts devant l’Algérie pour prouver que c’est nous qui méritons de nous qualifier. » Les Egyptiens ne ratent, par ailleurs, jamais une occasion pour rappeler qu’ils restent les doubles champions d’Afrique, mais feignent d’oublier qu’ils auront affaire, le 14 novembre prochain, à la meilleure équipe du groupe C, qui comptabilise 13 points (trois de plus que l’Egypte) et qui possède également la meilleure attaque (9 réalisations) et aussi la meilleure défense du groupe avec seulement deux buts encaissés. Hassan Shahata a bien compris que la mission s’annonce périlleuse, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’est empressé de grâcier l’attaquant Zidan, qui devrait être présent face à l’Algérie, comme il a tenu à rappeler le joueur du Zamalek, Mido. Mais cela ne change rien à la donne, car les craintes des Egyptiens sont toujours là. Le match référence de l’équipe est bien celui-là, même si du côté du Nil on a tendance à évoquer le dernier succès acquis face à l’Italie dans la coupe des Confédérations. La suspension des journées du championnat, l’hésitation sur le choix du stade qui devrait abriter le match Egypte – Algérie sont autant d’indices qui prouvent que le match face à l’Algérie fait peur.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant