Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Europe finance la recherche sur les énergies renouvelables en (...)

L’Europe finance la recherche sur les énergies renouvelables en Algérie

jeudi 18 décembre 2008, par Rédaction

Plusieurs projets de recherches sur les énergies renouvelables menés en Algérie sont financés par l’Union Européenne.

L'Algérie veut se développer dans les énergies renouvelables. Sur 84 projets de recherche tous secteurs confondus, présentés par l’Algérie à l’UE en 2008, onze (11) ont été retenus pour être financés, selon un représentant européen au séminaire international sur les énergies renouvelables tenu mercredi à Alger. Ce financement entre dans le cadre des programmes de coopération euro-méditerranéenne destinés à encourager la recherche, selon Michele Genovese. Le montant global de ces projets, qui englobent des projets liés au développement des énergies solaires, est de 533.000 euros, a-t-il précisé en marge de ce séminaire. Destinés à la promotion des activités de production et de distribution des énergies renouvelables, notamment solaires en Méditerranée, ces programmes sont destinés à encourager les chercheurs des pays de la Méditerranée à présenter leurs projets de production de l’électricité solaire qui sont examinés par les experts européens et éventuellement financés pour leur utilité socio-économique.

Lors de cette rencontre, les perspectives de développement de l’énergie solaire dans le monde et en Algérie en particulier ont été examinées à travers la présentation d’une série de communications sur les avantages de l’énergie renouvelable, les subventions allouées par les gouvernements pour la promotion de ces énergies et les coûts de réalisation des équipements solaires, qui constituent la principale entrave au développement de ce secteur dans le monde. L’Algérie est un pays à très fort potentiel solaire avec une moyenne de 2.000 heures d’ensoleillement/an sur le territoire national où des régions atteignent une durée exceptionnelle de 3.600 heures d’ensoleillement/an, a relevé la représentante du ministère de l’Energie et des Mines, Mme Bouzid.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après APS