Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La Banque d’Algérie fixe les règles des coopératives d’épargne

La Banque d’Algérie fixe les règles des coopératives d’épargne

mardi 21 avril 2009, par Rédaction

La Banque d’Algérie a fixé des règles sur les conditions d’agrément des coopératives d’épargne et de crédit en Algérie.

La Banque d'Algérie dévoile les règles des coopératives d'épargne et de crédit. Le montant minimal du capital ainsi que les conditions d’agrément des coopératives d’épargne et de crédit en Algérie ont été fixés par deux règlements de la Banque d’Algérie publiés au Journal officiel N° 15. Ainsi, les coopératives d’épargne et de crédit doivent disposer, à leur constitution, d’un capital libéré en totalité et en numéraire au moins égal à 500 millions de dinars. Pour ce qui concerne les conditions d’autorisation d’établissement et d’agrément de ces coopératives, détaillées dans un autre règlement de la Banque centrale, il est stipulé que la demande d’autorisation doit être adressée au président du Conseil de la monnaie et du crédit (CMC). Quant au dossier présenté par les requérants, il doit comprendre des éléments relatifs essentiellement au programme d’activité à travers un plan d’affaire sur 5 ans, la stratégie de développement du réseau et aux moyens prévus, aux moyens financiers et à leur origine ainsi qu’aux moyens techniques, à l’identité des membres fondateurs de la coopérative et à la surface financière de l’entité partenaire de la coopérative.

Les coopératives d’épargne et de crédit sont des coopératives dont la création vise les groupements de salariés issus d’une même entité juridique, d’un même groupe, d’une même institution ou toute collectivité dont les membres ont un même intérêt avec laquelle un contrat de référence est conclu. S’agissant du plan d’affaire de la coopérative d’épargne et de crédit activant en Algérie, le règlement précise qu’il indiquera en particulier "la provenance et le coût des ressources, les conditions de distribution de crédit et les dispositions visant à garantir l’équilibre financier de l’établissement, sa liquidité et sa solvabilité", précise le communiqué de la Banque d’Algérie.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Financier