Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La Banque d’Algérie veut renforcer la supervision des banques

La Banque d’Algérie veut renforcer la supervision des banques

vendredi 11 décembre 2009, par Rédaction

La Banque d’Algérie prévoit le lancement d’un nouveau système de notation en 2010 pour renforcer la supervision des banques algériennes.

La Banque d'Algérie veut renforcer la supervision des banques. La Banque d’Algérie (BA) mettra en place un système de notation bancaire conforme aux standards internationaux en 2010, et ce dans le but de renforcer la supervision bancaire. Ce nouveau système de notation s’inscrit dans le cadre d’une action soutenue d’amélioration de l’évaluation, de la gestion et de la maîtrise des risques de crédit pour accompagner l’augmentation du capital des banques et établissements financiers enregistrée cette année, indique la BA dans un communiqué. Cette augmentation du capital a été appuyée par l’assainissement additionnel des crédits non performants dans les portefeuilles des banques publiques liés aux entreprises publiques. Dans ce contexte, la Banque d’Algérie estime. « Bien que malgré que le secteur bancaire et financier algérien n’ait pas été affecté directement par la crise financière internationale, témoignant des progrès en matière de stabilité monétaire et de résilience de ce secteur, le renforcement de sa solidité est un objectif permanent des autorités monétaires et de supervision. »

A cet effet, l’ordonnance n° 03-11 d’août 2003 relative à la monnaie et au crédit donne à la Banque d’Algérie de larges prérogatives en matière de stabilité financière, rappelle la note. En vertu de cette ordonnance, la BA a initié plusieurs actions, notamment sous l’angle réglementaire, pour consolider davantage la stabilité et la solidité financières des banques et établissements financiers durant l’exercice 2008-2009. La Banque d’Algérie a également développé les instruments de surveillance macroprudentielle sous forme de suivi des banques par les indicateurs de solidité du système bancaire, indicateurs synthétiques portant sur le niveau des fonds propres (ratio de solvabilité), les crédits distribués par nature et maturité, leur classement et le niveau de provisionnement des créances non performantes.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant