Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La Chine quatrième partenaire commercial de l’Algérie

La Chine quatrième partenaire commercial de l’Algérie

lundi 22 décembre 2008, par Rédaction

La Chine demeure le quatrième partenaire commercial de l’Algérie avec des échanges estimés à près de 4 milliards de dollars en 2007.

L'Algérie importe de la Chine. Avec un volume d’échanges commerciaux d’un montant de 3,82 milliards de dollars en 2007, soit une augmentation de 48% par rapport à 2006, la Chine occupe désormais la 4è position au rang des partenaires commerciaux de l’Algérie et la 2è en tant que fournisseur du marché national avec des exportations évaluées à 2,6 milliards de dollars la même année. Ce bond qualitatif des relations entre les deux pays, et qui a permis de dépasser le stade des relations diplomatiques et de solidarité nées dans le feu de l’action de la guerre de libération nationale, s’est traduit par de nombreux chantiers de construction réalisés ou en cours de réalisation en Algérie par des entreprises chinoises, représentent un montant global de 8,5 milliards de dollars, alors que le mégaprojet de l’autoroute Est-Ouest dont une partie est réalisée par des entreprises chinoises, pèse 6,2 milliards de dollars.

Les entreprises chinoises sont également présentes dans la construction de voies ferrées pour un coût de 2 milliards d’euros au moment où les investissements dans le domaine des hydrocarbures et des mines représentent, quant à eux, une valeur globale de 760 millions de dollars. Le projet du transfert des eaux souterraines d’In Salah vers Tamanrasset (750 km) a été également confié à une entreprise chinoise, avec un coût de l’ordre d’un milliard de dollars. Dans le domaine des travaux publics et du transfert du savoir-faire, une entreprise chinoise, spécialisée dans ce domaine, financera la construction en Algérie d’un Institut supérieur de gestion des grands projets et assurera une formation de courte durée en Chine sur les techniques de gestion et de réalisation d’infrastructures autoroutières à 70 ingénieurs algériens.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Le Financier