Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > La France accueillera un Algérien de Guantanamo

La France accueillera un Algérien de Guantanamo

jeudi 7 mai 2009, par Rédaction

L’Algérien Lakhdar Boumediene qui était détenu pendant sept ans à Guantanamo sera accueilli par la France.

Un détenu algérien de Guantanamo bientôt en France. C’est ce qu’indique un communiqué du ministère français des Affaires étrangères. L’Algérien étai détenu dans la prison américaine pour terroristes présumés à Cuba, avec cinq autres Algériens depuis 2002. « La décision française s’inscrit dans le cadre d’une concertation européenne même s’il s’agit d’une décision nationale », a déclaré le porte-parole dudit ministère, Eric Chevallier, dans une communication électronique. Il a refusé, cependant, d’expliquer pourquoi l’ex-prisonnier ne regagnait pas l’Algérie, soulignant que la France a fait connaître ses « critères » d’accueil. Il s’agit d’« une décision au cas par cas en réponse à la demande d’une personne qui pense ne pas être en mesure ou qui ne souhaite pas retourner dans son pays d’origine, une évaluation judiciaire et de sécurité, et l’existence, sous une forme ou sous une autre, d’un lien avec la France », a-t-on expliqué.

Le porte-parole de la diplomatie française a invoqué « une nécessaire discrétion » sur les modalités d’accueil de l’ancien prisonnier et refusé de préciser la date de son arrivée. Lakhdar Boumediene a été arrêté avec cinq autres Algériens en 2001 en Bosnie, où il était soupçonné de préparer un attentat à la bombe contre l’ambassade des Etats-Unis à Sarajevo. Le groupe est arrivé à Guantanamo en janvier 2002. Un juge fédéral américain a ordonné la remise en liberté de cinq des six Algériens en novembre dernier, estimant que le dossier du gouvernement américain n’était pas « convaincant ». Trois hommes ont été transférés en Bosnie mais pas Lakhdar Boumediene et Sabir Mahfouz, apparemment parce qu’ils ne possédaient pas la nationalité bosniaque. Lakhdar Boumediene observe une grève de la faim depuis le 26 décembre 2006, selon son avocat Me Stephen Oleskey.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Financier