Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La France premier investisseur hors hydrocarbures en Algérie

La France premier investisseur hors hydrocarbures en Algérie

mardi 25 novembre 2008, par Rédaction

La France demeure le premier investisseur dans les secteurs hors hydrocarbures en Algérie selon l’ambassade de France à Alger.

La France est un gros investisseur en Algérie. L’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, a fourni quelques chiffres sur les investissements et les échanges commerciaux qui illustrent, selon lui, la place de l’Algérie comme « partenaire commercial de premier plan » et la France comme « premier investisseur hors hydrocarbures en Algérie ». « On recense en 2008 plus de 300 filiales implantées en Algérie, soit trois fois plus qu’en 2005. Elles représentent 30 000 emplois directs et 100 000 indirects », a-t-il déclaré. En termes de flux d’investissements cumulés depuis 1998, la France se classe deuxième avec un montant de 1,3 milliard de dollars, contre 2,4 milliards pour les Etats-Unis. Elle est, par ailleurs, le premier investisseur hors hydrocarbures en Algérie avec un montant de 229 millions de dollars en 2007. D’ici à 2010, plusieurs projets d’investissements pourraient être réalisés dans les secteurs énergétique, industriel, financier, touristique, du BTP et des transports.

Sur les neuf premiers mois de 2008, les échanges bilatéraux ont atteint 7,7 milliards d’euros, soit une hausse de 49 % par rapport à la même période de l’année dernière. Des résultats qui permettent de conclure que les échanges commerciaux entre l’Algérie et la France atteindraient en 2008 un montant de 8,4 milliards d’euros. Le stock d’IDE français est estimé, selon l’ambassadeur, à 2,3 milliards de dollars, auxquels s’ajoutent 5 milliards de projets d’investissements supplémentaires à court et moyen terme, dont la moitié dans le secteur énergétique (1,5 milliard prévus pour la période 2008-2011 et 2,5 milliards pour le programme de privatisation des entreprises algériennes).

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant