Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La France s’intéresse au gazoduc Galsi entre l’Algérie et l’Italie

La France s’intéresse au gazoduc Galsi entre l’Algérie et l’Italie

mercredi 3 février 2010, par Rédaction

La France souhaite raccorder la Corse au gazoduc Galsi qui reliera l’Algérie et l’Italie dans les prochaines années.

La France s'intéresse au gazoduc Galsi entre l'Algérie et l'Italie. Le président français, Nicolas Sarkozy, a annoncé hier que son pays va négocier le raccordement de l’île de la Corse au futur gazoduc Galsi qui reliera Algérie à l’Italie via la Sardaigne. Selon M. Sarkozy, ce raccordement, qui reste au stade d’un projet à soumettre aux négociations, permettra à l’île française d’assurer son « indépendance énergétique ». « La France a décidé de négocier avec les porteurs du projet du futur gazoduc Algérie-Sardaigne-Italie le raccordement de la Corse à cette infrastructure stratégique », a déclaré M. Sarkozy, en visite hier en Corse. En juin 2009, plusieurs centaines de personnes ont manifesté devant les locaux de l’assemblée de Corse pour demander le raccordement de l’île au futur gazoduc Galsi.

Le gaz du Galsi qui reliera l’Algérie et l’Italie, devrait donc alimenter les deux centrales thermiques de Lucciana et Ajaccio, nécessaires pour produire l’électricité. Le ministre italien pour le Développement économique, Claudio Scajola, en visite récemment à Alger, avait déclaré que des tractations étaient en cours afin d’étendre le gazoduc Galsi à la Corse. « Nous pensons pouvoir réussir et cette possibilité devrait être appuyée par la France », a déclaré le ministre italien, Claudio Scajola. Selon le ministre italien pour le Développement économique, « grâce à une proposition émanant de la partie italienne, le gazoduc Galsi est devenu un projet stratégique pour l’Union européenne ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Watan