Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La France soutiendra l’adhésion de l’Algérie à l’OMC

La France soutiendra l’adhésion de l’Algérie à l’OMC

mardi 21 septembre 2010, par Rédaction

La France va soutenir l’adhésion de l’Algérie à l’OMC selon la secrétaire d’Etat française chargée du Commerce extérieur Anne-Marie Idrac.

La France soutiendra l'adhésion de l'Algérie à l'OMC. De grandes sociétés françaises, présentes en Algérie depuis déjà quelques années ont exprimé, avant-hier à Alger lors d’une réunion de travail présidée par le ministre du Commerce Mustapha Benbada et la secrétaire d’Etat française chargée du Commerce extérieur, Mme Anne-Marie Idrac, leur volonté d’élargir leurs investissements à travers le pays et ont sollicité les autorités algériennes pour leur faciliter la tâche. C’est dans cet esprit que de multiples entreprises françaises déjà implantées en Algérie s’accorderont à afficher leur résolution à investir, dans la durée, dans l’économie nationale dans une logique de gagnant-gagnant à travers le développement du tissu industriel national et le transfert de technologie. A ce titre, Total Algérie souhaiterait la concrétisation de son projet de pétrochimie à Arzew en attente depuis 2007. Aussi, Cristal-Union, premier producteur de sucre en France, fera savoir par le biais de son directeur général son intention de construire, avec un partenaire algérien privé, une raffinerie de sucre à Boumerdès et il ne nous manque que la validation du CNI (Conseil National de l’Investissement).

Pour rappel, la France constitue le premier fournisseur de l’Algérie avec une part de marché annuelle moyenne de plus de 20%. Les importations algériennes de France ont augmenté de plus de 238% entre 2002 et 2009, passant de 2,6 milliards de dollars à quelque 6,2 milliards de dollars, selon les chiffres fournis par le ministère algérien du Commerce. Ainsi, durant les dix dernières années, les échanges entre les deux pays ont presque doublé, passant de près de 5 milliards de dollars en 2002 à 10 milliards de dollars en 2009, soit le tiers des échanges entre l’Algérie et l’Union européenne. En outre, Mme Anne-Marie Idrac a assuré de sa disponibilité à soutenir le processus d’adhésion de l’Algérie à l’Organisation Mondiale de Commerce (OMC). "Même si ces négociations sont regardées de l’autre côté de la méditerranée par la Commission européenne, je serai attentive à ce que le prochain round soit positivement regardé" par les négociateurs, a-t-elle déclaré lors d’une réunion de travail avec le ministre du Commerce Mustapha Benbada, qui a réitéré, à cette occasion, "l’appel de l’Algérie à un soutien de l’UE, et en particulier de la France, pour une accession rapide à l’OMC".

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant