Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La mise en place du nouveau plan comptable en Algérie en 2010

La mise en place du nouveau plan comptable en Algérie en 2010

jeudi 12 février 2009, par Rédaction

L’entrée en vigueur du nouveau plan comptable en Algérie en 2010 pourrait être difficile en raison du manque de formation des comptables.

Le nouveau plan comptable en Algérie. Moins d’une année avant l’entrée en vigueur du nouveau plan comptable et financier prévue en Algérie en janvier 2010, les entreprises nationales ne semblent pas être prêtes à accueillir cette échéance dans les meilleures conditions. Le programme de formation destiné à initier les professionnels de la comptabilité aux nouvelles normes IFRS avance à un rythme très lent puisque moins de 3 % de la population ciblée a été formée jusque-là. Le président de l’ordre des experts comptables, M. Hamdi Mohamed Lamine, a indiqué, lors d’un point de presse animé hier au forum d’El Moudjahid, qu’à peine 10 000 professionnels de la comptabilité ont été formés jusque-là, alors que « nous devons mener cette action pour 340 000 à 600 000 professionnels de ce secteur entre les indépendants et les salariés ». Cette mission nécessite « beaucoup de moyens financiers et techniques », a indiqué M. Hamdi, en précisant que « des incitations doivent être données aux entreprises algériennes pour qu’elles puissent être prêtes ».

Le conférencier a néanmoins tenu à préciser qu’au niveau de la profession, « on n’a pas attendu la promulgation du nouveau plan comptable pour la mise à niveau des professionnels de la comptabilité qui a commencé en 2006 ». Selon M. Hamdi, la question de l’entrée en vigueur des nouvelles normes IFRS devrait être abordée les 15 et 16 février à Alger à l’occasion de la tenue d’un congrès international sur la profession comptable dans le monde. L’événement regroupera quelque 500 participants venus de 31 pays dont de nombreux experts internationaux avec lesquels seront abordées les expériences africaines, européennes, américaines et arabes en matière de promotion et d’organisation de la profession comptable. Parmi les thèmes abordés figurent, notamment, les questions de la régulation, de l’éthique, de la déontologie et de la formation. L’exercice de la profession de comptable en Algérie est réglementé, mais un nouveau projet de loi est actuellement en cours. M. Hamdi a indiqué ne pas savoir où en est le traitement de ce dossier par les pouvoirs publics mais il a néanmoins souligné quelques-unes des propositions de l’ordre des comptables qui doivent être prises en compte.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant