Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La production aurifère de l’Algérie en hausse

La production aurifère de l’Algérie en hausse

dimanche 19 avril 2009, par Rédaction

La production aurifère de l’Algérie notamment dans le gisement d’Amesmessa dans le sud du pays e enregistré une hausse.

Production d'or en Algérie. La production aurifère de l’Algérie à partir du gisement de Tirek Amesmessa a connu, depuis le début de cette année, une progression record, représentant au premier trimestre une augmentation de 86 % par rapport au dernier trimestre de l’année dernière, avec plus de 278,5kg d’or produit. Les chiffres trimestriels publiés par Gold Mine of Algeria (GMA), partenaire de Sonatrach sur le gisement, indiquent que ce dernier a produit entre janvier et mars 2009 un total de 9 829 onces d’or contre 5 292 onces à la fin du dernier trimestre 2008. Dans le communiqué qu’elle a publié, GMA précise que, pour le seul mois de mars, la production a atteint 3 401 onces d’or et 654 onces d’argent, soit « la production mensuelle la plus élevée jamais réalisée ». Le président-directeur général de GMA, M. Douglas Perkins, s’est déclaré « très heureux de cette augmentation de 86 % de la production aurifère par rapport au quatrième trimestre 2008 ». Il s’est montré optimiste pour les mois à venir en affirmant s’attendre à ce que « les résultats du deuxième trimestre 2009 connaissent une autre hausse par rapport à ceux du premier trimestre ».

Le record de mars intervient après un certain ralentissement observé durant le mois de février avec une production arrêtée à 3 037 onces d’or et 590 d’argent. Gold Mine of Algeria avait indiqué que cette production était en deçà des prévisions fixées approximativement à 4 000 onces, expliquant cette contre-performance par « des problèmes techniques qui ont été résolus ». La compagnie australienne avait notamment cité « la faible disponibilité de de pièces de rechanges pour les équipements miniers, les retards dans leur réception au niveau des ports ainsi que d’autres questions d’ordre opérationnel ». Elle avait néanmoins affirmé que la production du mois de mars ne sera pas affectée par ces retards. Il faut souligner que, pour le mois de janvier, la production aurifère du gisement avait déjà enregistré un résultat au-delà des espérances, avec un niveau record de 3 391 onces d’or et 605 onces d’argent, alors même que les partenaires du projet tablaient sur une production de 3 000 onces d’or. Le P-DG de GMA avait alors déclaré : « C’est la première fois qu’Amesmessa a fonctionné à pleine capacité et que l’entreprise était en train d’analyser le fonctionnement du site par rapport à ce qui a été planifié. »

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant